lundi 11 février 2019

Telecharger L'Amérique des écrivains pdf gratuit de Guillaume BINET , Pauline GUÉNA

L'Amérique des écrivains pdf 


Or, tentées par la glace et par cet amour possible, nous décidâmes de désobéir. L'Amérique des écrivains pdf La désobéissance appelle la désobéissance. Nous ne nous contentâmes pas d’aller jusqu’au bar, au bout de la rue : heureuses de jouer les femmes libérées, Telecharger L'Amérique des écrivains pdf nous poussâmes beaucoup plus loin, jusqu’au jardin de la piazza Cavour, jusqu’au Musée. Soudain, la lumière se ternit. pdf L'Amérique des écrivains Il se mit à pleuvoir, à tonner, le ciel zébré d’éclairs ruissela sur nous et se précipita en torrents vers les bouches d’égout. Nos accompagnateurs cherchèrent un abri. telecharger pdf L'Amérique des écrivains Pas nous : je voyais déjà ma mère crier nos prénoms, nerveuse, au balcon. En proie à un sentiment d’abandon, nous nous élançâmes, cinglées par les gouttes épaisses. Je tenais ma sœur par la main et lui criais de se dépêcher, nous étions trempées, mon cœur battait la chamade. L'Amérique des écrivains telecharger pdf  Ce fut un long moment de surexcitation et de désordre. Les garçons nous avaient abandonnées à notre sort, le domicile vers lequel nous courions était certainement un lieu de punition, tout pouvait nous arriver. C’est alors que, pour la première fois, j’appréhendai la ville. L'Amérique des écrivains epub pdf Je la sentis sur mes épaules et sous mes chaussures : elle filait avec nous, soufflait une haleine sale, poussait des cris affolés de klaxon, était en même temps étrangère et familière, L'Amérique des écrivains livre pdf  limitée et étendue, dangereuse et excitante. Je la reconnaissais en m’égarant. Je n’ai pas oublié cette impression. Depuis, les villes ne commencent à exister, pour moi, qu’à l’instant où elles jaillissent dans le sang qui anime les jambes et vous aveugle. Télécharger L'Amérique des écrivains ebook pdf À plusieurs reprises, je me trompai de chemin, non parce que j’ignorais comment rentrer, mais parce que cet espace familier éprouvait la même anxiété que moi, parce qu’il s’ouvrait devant mes yeux sous forme de trajets erronés, Télécharger L'Amérique des écrivains pdf ebook gratuit et que les trajets erronés étaient aussi désir d’erreur,.

Possibilité d’échapper à ma mère, de déserter à jamais la maison, de me fondre cruellement dans les rues, dans toutes mes pensées les plus secrètes. Il fallut que je m’arrête, que je secoue ma sœur pour l’empêcher de se sauver, que je reprenne le fil de l’orientation, qui est un fil magique.

L'Amérique des écrivains pdf livre pdf 

Notre mère se montra d’abord émue de nous voir en vie, et, pour la raison même que nous étions en vie, nous punit à coups de cuiller en bois. Je partirai de cette course sous la pluie pour tenter de répondre à votre question sur les villes de Delia et d’Olga. J’ai quitté Naples très tôt et j’ai vécu par la suite dans des lieux divers et lointains. Rarement je me suis accordée aux villes que j’ai habitées. Je les considère aujourd’hui comme des prothèses qui possèdent toutefois des effets divergents : soit elles demeurent matière morte, à jamais étrangères ; soit elles font corps avec votre corps et prennent part à vos sensations. C’est dans ce second cas qu’elles comptent, pour le meilleur et pour le pire. Autrement, elles ne constituent que des topographies insignifiantes. 

Telecharger L'Amérique des écrivains pdf pdf ebook

Elles ont beau posséder des noms évocateurs et des vestiges fascinants, elles ne parviennent pas à éveiller en moi la moindre passion touristique – je n’éprouve guère d’intérêt pour le tourisme que l’on pratique, le nez fourré dans un guide du Touring Club. Cette expérience de l’enfance m’a montré qu’il n’existe pour moi qu’un véritable modèle d’implication métropolitaine : Naples qui me presse et me trouble, tandis que je cours sous l’orage. L’épilogue de cette course n’est pas moins fondamental, je dois vous le dire. Soudain, je me calme, recouvre la vue, l’ouïe, et vois une ville redessinée par mes angoisses, par mes plaisirs. Soudain, je saisis un fil susceptible de relier des lieux désintégrés par l’émotion, un fil qui permet non seulement de s’égarer, mais aussi de maîtriser son égarement. 

L'Amérique des écrivains pdf pdf ebook gratuits

Walter Benjamin a consacré à ce sujet un passage qui me tient à cœur. J’y trouve depuis des années tout ce dont j’ai besoin : la « descente chez les Mères » d’un quartier traversé avec les yeux d’un enfant, la ville-labyrinthe, le rôle de l’amour, la gouvernante harcelante et même la pluie qui tombe sur l’enfance. Il s’agit du chapitre d’ouverture d’Enfance berlinoise intitulé « Tiergarten ». Il est inutile ici de s’attarder sur le regard de Benjamin, le regard extraordinaire de ces globes oculaires qui sont pupilles sur toute leur surface sphérique.

Ebook gratuit : L'Amérique des écrivains pdf 

qui ne voient pas seulement l’avant, pas seulement le dehors, pas seulement l’après qui se prépare, mais aussi l’avant-arrière, le dedans-dehors, l’après-dans-l’autrefois-maintenant, sans ordre progressif. Je soulignerai plutôt ce merveilleux incipit : « Ne pas trouver son chemin dans une ville, ça ne signifie pas grand-chose. Mais s’égarer dans une ville comme on s’égare dans une forêt demande toute une éducation4. » Apprendre à se perdre en ville, justement : entendre les noms des rues comme le crissement de branches sèches, comme des gorges montagnardes scandant les heures du jour. Benjamin décrit ce phénomène au moyen d’une écriture atypique, une écriture à remous qui vise le difficile à dire, ce qui est sur le fond, à peine visible. 

Telecharger L'Amérique des écrivains pdf pdf epub gratuit

À quel moment la ville se change-t-elle en ville de l’égarement ? Où commence le labyrinthe, lorsqu’on s’exerce à l’art de se perdre ? « Cet art, écrit-il, je l’ai tardivement appris ; il a exaucé le rêve dont les premières traces furent des labyrinthes sur les buvards de mes cahiers. Non, pas les premières, car avant elles il y eut celui qui leur a survécu. Le chemin de ce labyrinthe, qui n’a pas manqué d’avoir son Ariane.

Telecharger L'Amérique des écrivains pdf  ebook gratuit

 passait par le pont Bendler dont la douce courbure fut pour moi le premier flanc de colline. » Ce tourbillon rapide du style, ce retour en quelques lignes aux traces d’encre sur les buvards de l’enfance, à la recherche du labyrinthe primordial, est magnifique. Est-ce cette arabesque de l’encre qui a engendré l’intuition géniale de l’art de s’égarer dans la ville ? Non, le remous entraîne vers le fond, il y a un encore avant, un avant qui précède les gribouillis des buvards. Il faut repartir en arrière. Le labyrinthe urbain originel se situe dans l’enfance. 

Pdf : L'Amérique des écrivains pdf  ebook gratuit

C’est le labyrinthe que le jeune Benjamin traversait sous la forme du Jardin zoologique de Berlin, le coin mystérieux où « doit avoir tenu son camp cette Ariane auprès de laquelle, pour la première fois et pour ne jamais plus l’oublier, je compris ce dont je ne compris que plus tard le nom : l’amour. Pourtant à sa source déjà apparaît la “Demoiselle” qui se posa plus tard, ombre glacée, sur lui.

comme aucun autre ouvert aux enfants, était rendu méconnaissable par quelque chose de difficile et d’irréaliste ». Le labyrinthe primordial réside dans le tracé du regard enfantin qui explore le mystère, hors de chez lui, loin de ses dieux tutélaires, et pour la première fois croise l’amour. Il se niche dans ce que le petit Benjamin a expérimenté de difficile et d’irréaliste quand l’ombre austère d’une gouvernante s’est projetée sur son Ariane (il n’y a donc pas de ville-labyrinthe sans une Pasiphaé qui engendre la Bête-Minotaure.

Telecharger pdf L'Amérique des écrivains pdf  ebook gratuit illegal

sans une Ariane et l’amour), troublant son apparition. Le Benjamin adulte rêvera toute sa vie de l’égarement né sur le pont Bendler, il cherchera le fil afin de retrouver cette expérience et de la transformer en art dicible, facile à apprendre. Bien entendu, nous ne savons rien de l’Ariane de Benjamin, ce n’est pas elle qu’il décrit, mais l’enfance d’un Thésée berlinois, et il est naturel qu’il en soit ainsi. 

Pour moi, toutefois, cette apparition légère de fillette, aussitôt masquée par l’ombre austère d’une autre femme, la gouvernante-mère-monstre, est inoubliable. Si Thésée est figé dans son incapacité à s’orienter, la jeune Ariane possède l’art de s’égarer, elle détient le fil qui permet de maîtriser l’égarement. Enfant déjà, j’aimais beaucoup ce mythe, et il n’est pas impossible que j’aie songé à Ariane, ce jour-là, à Naples, sous l’orage, ainsi que de nombreuses années plus tard, tandis que je décrivais Delia errant dans la ville et s’égarant dans son enfance. 

pdf L'Amérique des écrivains pdf  ebook gratuit

Au cours de mon adolescence studieuse et distraite, je me voyais souvent guider la main de Thésée dans l’exécution de ma Bête consanguine, mettre ensuite le héros à l’abri, abandonner pour lui la ville-prison et mon affreuse famille, voguer vers une autre ville, découvrir l’ingratitude derrière le courage apparent du jeune homme frisé, gagner enfin des joies vindicatives et effrénées, la perdition avec Dionysos, perdition qu’à quinze ans je désirais davantage qu’à l’âge adulte.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire