jeudi 14 février 2019

(Ebook gratuit) Télécharger Le Grand Leader doit venir nous voir epub gratuit


Telecharger Le Grand Leader doit venir nous voir epub 

 

Ne jouent pas un rôle majeur : certes, avec l’âge, on est moins performant pour la marche et l’escalade, Le Grand Leader doit venir nous voir epub la course et le pugilat, les jeux du cirque ou ceux de la palestre, la préparation militaire physique et le combat au corps à corps, Telecharger Le Grand Leader doit venir nous voir epub mais on est plus doué pour la sagesse et la tempérance, la mesure et la sagacité : « Ce n’est pas par la vigueur, epub Le Grand Leader doit venir nous voir l’agilité ou la rapidité corporelles que s’exécutent les grandes actions, telecharger epub Le Grand Leader doit venir nous voir c’est par la sagesse, Le Grand Leader doit venir nous voir telecharger pdf l’autorité et la valeur des avis ; or, loin d’en être privée, Le Grand Leader doit venir nous voir telecharger epub la vieillesse en a généralement davantage » (VI.17). Le Grand Leader doit venir nous voir pdf epub La vigueur n’a pas que du bon. Caton constate qu’en politique ce sont les jeunes qui cassent, défont, démontent et brisent les choses, Le Grand Leader doit venir nous voir livre epub  alors que ce sont les vieux qui les préservent, les protègent et les restaurent. « L’irréflexion est bien le propre de l’âge en fleur, la sagesse celui de l’âge qui vieillit » (VI.20). Télécharger Télécharger Le Grand Leader doit venir nous voir ebook epub Variation sur le thème des jeunes cons et des vieux sages – une pensée profonde inaccessible… aux jeunes ! Les vieux perdraient la mémoire, dit-on. Non, pas les vieux, mais, Télécharger Le Grand Leader doit venir nous voir epub ebook gratuit quel que soit leur âge, ceux qui ne l’exercent pas, ne l’entretiennent pas. Car elle est moins l’affaire de la matière qui la porte, le cerveau, que de la dynamique qui l’entretient, la mémorisation. Cicéron s’avère très moderne sur cette question de la plasticité neuronale par l’exercice… Cicéron défend une thèse qui, hélas, n’est plus d’actualité dans notre Occident nihiliste : celle de la déférence que les jeunes portaient aux vieux. Dans nos temps de religion du progrès, le futur incarne la parousie technologique et le passé l’obscurantisme en la matière. Les vieux sont donc obsolètes et jetables, alors que les jeunes sont parés de toutes les plumes du paon. 

L’ignorance et la naïveté, l’inexpérience et l’incompétence sont devenues les vertus d’une époque sans vertu. Pendant ce temps, le savoir accumulé par les vieux compte pour rien. L’adage africain selon lequel « un vieux qui meurt c’est une bibliothèque qui brûle » est devenu un proverbe réactionnaire. Voilà pourquoi Caton ne pourrait plus dire : « Le poids de la vieillesse est allégé par la déférence et l’affection de la jeunesse, en revanche, les adolescents goûtent les préceptes des vieillards.

Télécharger Le Grand Leader doit venir nous voir epub gratuit

Deuxième grief : la vieillesse affaiblit le corps. Certes, le corps qui doit assaillir un fortin ou mettre à terre un ennemi, courir au combat ou assurer une longue marche ; mais le corps n’est pas que muscles et tendons, il est aussi voix. Et l’orateur fameux que fut Caton ne se prive pas pour dire que, lui qui a vociféré sur les champs de bataille – il était connu pour ça – et tonitrué dans les prétoires, il connaît la séduction que portent avec elles les voix douces des gens chenus : « Il y a toutefois de la décence dans la parole calme et détendue du vieillard, et le discours soigné et doux d’un vieillard éloquent suffit à retenir l’auditoire » (IX.28). 

Télécharger epub Le Grand Leader doit venir nous voir gratuit

De Caton, cela aussi : « Jamais je n’ai approuvé ce vieux proverbe si vanté, qui consiste d’être vieux de bonne heure si l’on désire rester vieux longtemps ; pour moi, j’aimerais mieux rester moins vieux longtemps que devenir vieux avant de l’être » (IX.32). De la même manière qu’il y a folie à refuser la vieillesse quand elle est là, il y a folie à la vouloir quand elle n’y est pas. 

Le Grand Leader doit venir nous voir livre epub

Avant l’heure, ça n’est pas l’heure, après l’heure non plus. Pas question d’être vieux avant la vieillesse – car l’objectivité de cet état compte moins pour sa réalité et sa vérité que sa subjectivité. Vieux ? Si je veux, quand je veux, comme je veux… Sur la question du corps, Caton précise que nous héritons de celui que nous aurons voulu et que nous nous serons fait. De la même manière qu’il combat l’obésité des chevaliers quand il est censeur parce qu’il sait que l’excès de graisse trahit le manque de volonté du soldat, il affirme que ce que nous aurons fait à notre corps pendant notre jeunesse ou notre âge mûr se fera sentir. 

Le Grand Leader doit venir nous voir ebook gratuit

Un corps qui aura été abîmé pendant les belles années de la vie sera vieilli plus sûrement avant l’heure par ce qu’on lui aura fait subir que par ce que la nature lui aura infligé. L’usage de son corps pendant toute sa vie génère le corps avec lequel il faut vivre ses vieilles années. L’imprévoyance en la matière sait se faire payer cher le jour venu.

epub Le Grand Leader doit venir nous voir gratuit

Tempérance, sobriété, frugalité, vertu, économie, pondération, modération, calme, voilà qui construit un corps que la vieillesse attaquera avec moins d’efficacité s’il a été tenu, bien tenu. À défaut, la vigueur de la jeunesse ayant été consumée en son temps, elle manquera le moment venu de l’automne ou de l’hiver de sa vie. 

Le Grand Leader doit venir nous voir ebook epub

L’éthique de Caton est donc une diététique. Il est trop tard pour apprendre à bien vieillir quand on est devenu vieux. Du moins, celui qui se met à la quête de cette sagesse part de plus loin et accumule de plus gros handicaps que celui qui aura entraîné son corps à devenir vieux un jour… 

Pas question, donc, d’être vieux avant l’heure ; mais pour être vieux à la bonne heure, il faut s’y préparer pendant toute sa vie. Il aura fallu pour cela tabler sur l’esprit associé au corps, ou sur le corps associé à l’esprit, et non sur le seul corps. Cicéron fait dire à Caton : « À travers le stade d’Olympie, Milon fit, paraît-il, son entrée en tenant un bœuf sur ses épaules. Aimerais-tu donc mieux être doté, comme lui, de vigueur corporelle ou, comme Pythagore, de vigueur intellectuelle ? » (IX.33). 

Telecharger - Le Grand Leader doit venir nous voir pdf gratuit

On sait que Pythagore n’était pas la tasse d’hydromel de Caton – trop grec pour ça… Mais on comprend la métaphore. Gageons que le porteur de bœuf part de plus loin que le disciple du philosophe aux fèves pour combattre un jour la vieillesse quand elle frappera à sa porte… Troisième grief : la vieillesse prive de tout plaisir. Avec sa voix de stentor, on entend bien Caton dire : « Oh le beau présent de l’âge ! Si vraiment il nous enlève ce que l’adolescence a de plus répréhensible ! » (XII.39). 

Telecharger Le Grand Leader doit venir nous voir epub gratuit

Il met en relation les passions ardentes de la jeunesse et les catastrophes qu’elles entraînent : la trahison de la patrie, les bouleversements politiques, la destruction des États, les compromissions avec l’ennemi, mais aussi, sur le terrain privé, le stupre et la fornication, donc l’adultère. Que tout cela nous soit interdit, est-ce vraiment une grosse perte ? Le plaisir, dit-il, est le pire ennemi de la pensée. Il interdit la tempérance et la vertu, l’intelligence et la raison. On lui doit la débauche des festins et des orgies, le luxe et les dépenses de la table, l’ivresse qui prive de raison et de dignité.

Telecharger  Le Grand Leader doit venir nous voir - ebook pdf gratuit

Se trouver hors jeu de cette scène avilissante, est-ce tellement dommageable ? Caton n’est pas contre le plaisir en soi, mais contre sa modalité violente, agressive, impérieuse. Il n’aime pas quand le plaisir nous veut mais l’apprécie quand on le veut. 

Son hédonisme est moins animal et plus subtil, moins grossier et plus affiné. Il aime les repas simples et sobres avec des amis autour d’une table frugale chargée, dirait-on aujourd’hui, de produits sains, simples et frais qui n’engagent aucune dépense matérielle ou corporelle. La jeunesse veut un hédonisme incandescent ; la vieillesse sait que l’on paie cher ce genre de plaisirs et qu’il vaut mieux être moins possédé par eux que de les posséder par et pour soi-même. 

Télécharger Le Grand Leader doit venir nous voir epub gratuit

Vouloir le plaisir et non pas être voulu par lui : c’est une leçon de sagesse que seule la vieillesse permet d’entendre. Quand on a renoncé aux plaisirs du porteur de bœuf sur ses épaules, on peut se tourner vers des plaisirs plus fins, plus subtils, comme ceux de la conversation et de la rhétorique, de l’amitié et… de l’agriculture – cultiver son jardin, planter des arbres, bouturer ses plantes, greffer ses fruitiers, semer, récolter, faire des confitures – vivre au rythme des cycles de la nature que nous ne devrions jamais quitter. 

L’austérité légendaire de Caton n’est donc pas incompatible avec un certain type d’otium qui permet à chacun de se mettre ou de se remettre au centre de lui-même : « Pour l’âme libérée des services de la volupté, de l’ambition, des rivalités, des inimitiés, de toutes les passions, comme il est précieux de pouvoir s’isoler et vivre, comme on dit, avec soi-même ! » (XIV.49) – quel superbe programme existentiel que de vivre avec soi-même dans les plis du temps cyclique de la nature. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire