samedi 9 février 2019

(Ebook gratuit) Télécharger Le Philosophe nu epub gratuit


Le Philosophe nu epub gratuit


Plus elle devient ce qu’elle veut être : une invention romanesque. Plus je m’en rapproche et m’y plonge, Le Philosophe nu epub plus les détails réels écrasent le romanesque, et le livre cesse d’être un roman, il risque de blesser avant tout ma personne, Telecharger Le Philosophe nu ebook gratuit tel le compte rendu malveillant d’une ingrate irrespectueuse. Je tiens donc à ce que mon livre s’éloigne le plus possible de moi afin qu’il puisse offrir sa vérité romanesque et non les fragments d’autobiographie accidentels qu’il contient. epub Le Philosophe nu Mais les médias, en particulier quand ils rattachent des photos de l’auteur au livre, une performance médiatique de l’écrivain à la couverture de l’ouvrage, prennent justement la direction opposée. Le Philosophe nu livre epub Ils effacent toute distance entre l’auteur et le livre, ils font en sorte que l’un se dépense en faveur de l’autre, ils mêlent au premier les matériaux du second, Le Philosophe nu telecharger epub et vice versa. Ces formes d’intervention suscitent en moi ce que vous qualifiez avec justesse de « timidité privée ». J’ai longuement travaillé en me jetant la tête la première dans la matière que je comptais raconter pour puiser dans mes expériences et celles d’autrui ce que je pouvais en tirer de « public », ce qui me semblait susceptible d’être extrait de voix, Telecharger epub Le Philosophe nu ebook de faits, de personnes proches et lointaines, afin de construire des apparences et un organisme narratif doté d’une cohérence publique. 

Une fois que cet organisme a atteint tant bien que mal son équilibre, pourquoi devrais-je me livrer aux médias ? Pour continuer de mêler son souffle au mien ? Je crains non sans raison que, dépouillés par leur nature actuelle de véritable « intérêt public », les médias ne tendent à redonner un caractère purement privé à un objet qui est né justement pour offrir à l’expérience individuelle un sens moins circonscrit. Ce dernier ordre du discours mérite peut-être d’être débattu. Y a-t-il un moyen de sauvegarder le droit d’un auteur à déterminer une fois pour toutes, uniquement à travers sa propre écriture, ce qui, de sa personne, mérite de devenir public ? Le marché éditorial s’inquiète surtout de savoir si l’écrivain peut devenir un personnage captivant et donc favoriser le parcours mercantile de son œuvre. Si l’on cède, on accepte au moins en théorie que sa personne entière.

Télécharger Le Philosophe nu epub gratuit

Mais les nerfs du privé sont trop réactifs. Une fois mis à nu, ils offrent inexorablement un spectacle de souffrance ou de gaieté, de malveillance ou de haine (parfois aussi de générosité, mais exhibée de gré ou de force) ; en tous les cas elles n’ajoutent rien à l’œuvre. Voilà ce que je voudrais vous dire pour clore ce chapitre : écrire tout en sachant qu’on n’aura pas à se montrer engendre un espace de liberté créative absolue. C’est un pré carré que j’entends défendre, maintenant que je l’ai expérimenté. Si j’en étais privée, je me sentirais brusquement appauvrie. Venons-en maintenant à Elsa Morante. 

Télécharger epub Le Philosophe nu gratuit

Je ne l’ai pas rencontrée, je n’ai jamais été en mesure de me présenter aux êtres qui suscitaient en moi les émotions les plus intenses. Si cela m’était arrivé, j’aurais été paralysée, trop stupide pour établir un contact d’une quelconque épaisseur. Vous m’interrogez à propos de filiations, et cela me flatte tant que je risque de dire des bêtises dans le seul but de consolider votre hypothèse. Le problème s’est posé à moi pour la première fois lors de l’attribution du prix Procida à L’amour harcelant. Se pouvait-il que mon livre eût un lien, pour mince fût-il, avec cette auteure ? J’ai fouillé les livres d’Elsa Morante à la recherche d’un passage susceptible de justifier, surtout envers moi-même, dans une lettre de remerciement, la légitimité de cette récompense. J’ai surtout cherché dans Aracoeli. Cependant, j’ai mal cherché, raison pour laquelle je n’ai rien trouvé qui me permette d’établir un modeste contact. 

Le Philosophe nu livre epub

Et puis je ne suis pas une lectrice consciencieuse, dotée d’une bonne mémoire. Je lis énormément, mais de manière désordonnée, et j’oublie ce que je lis. Ou plutôt, j’en conserve un souvenir déformé. À cette occasion, par hâte et un peu par opportunisme, je me suis agrippée à une phrase du Châle andalou : « Personne, à commencer par les couturières des mères, ne va penser qu’une mère ait un corps de femme. » C’était une citation facile que je conservais depuis plusieurs années, annotée de diverses façons. J’avais souvent exploré le sentiment d’anxiété que ce passage me transmettait.

Le Philosophe nu ebook gratuit

des femmes habiles dans l’art de vêtir des corps de femme se voyaient dans l’incapacité d’accomplir leur métier lorsqu’il s’agissait de tailler des habits sur le corps de leur mère. J’avais imaginé des ciseaux qui refusaient de couper, des mètres qui délivraient de fausses mesures, des bâtis qui ne tenaient pas, de la craie qui ne marquait pas. Le corps de la mère provoquait une révolte des instruments de couture, un effacement des compétences. 

Le Philosophe nu ebook epub

Se vêtir et vêtir d’autres femmes était aisé ; mais vêtir sa mère équivalait à perdre la guerre avec l’Informe, à « fagoter », autre terme typique d’Elsa Morante. Cet échec des couturières face au corps de leur mère m’a longtemps accompagnée, tout comme une impression plus ancienne de lectrice sans rigueur, encline à rêver sur quelques lignes et rarement attentive aux significations véritables. Cette suggestion est liée à la lecture de L’île d’Arturo, effectuée pour la première fois il y a une vingtaine d’années. J’en ai été bouleversée, mais pour des raisons qui me remplirent alors de honte. Tout au long de ma lecture, je me disais que le véritable sexe d’Arturo était féminin. 

epub Le Philosophe nu gratuit

Arturo n’était autre qu’une adolescente, il ne pouvait en être autrement. Elsa Morante avait beau mettre en scène un « je » masculin, c’était elle que j’imaginais, un déguisement de sa personne, de ses sentiments, de ses émotions. Il ne s’agissait pas d’un « élan » littéraire ordinaire. Je percevais – cela m’est arrivé par la suite avec tous les personnages masculins d’Elsa Morante qui, non sans impudeur, vont jusqu’au bout de leur relation avec leur mère 

Telecharger Alexandre Jollien - Le Philosophe nu pdf gratuit

– Un déguisement visant à faire, sur le plan littéraire, ce dont les couturières des mères sont incapables : soustraire la figure maternelle (mère morte-Nunziatina-père homosexuel) au fagotage ; profiter des limbes d’une adolescence au masculin – plus libre, comme c’est le cas dans d’autres domaines – pour cesser de la fagoter, pour raconter ce qui, dans l’expérience féminine, n’a pas de forme. J’ai également réfléchi à l’exergue de Saba dans le but de consolider cette impression.

dans son intégrité, seuls continuent de compter pour moi, en ce qui concerne L’île d’Arturo, ce vers et ce en lui placé là, sous le titre, dans le but d’indiquer : « Il me semble bien de pouvoir me retrouver en écrivant en lui, du dedans d’Arturo. » D’ailleurs, il arrivera forcément le moment où nous parviendrons à écrire hors de lui, non par exigence idéologique, mais parce que, comme les âmes platoniciennes, nous nous retrouverons sans être obligés – par commodité, par habitude, pour prendre des distances avec nous-mêmes – de nous représenter en lui. 

Telecharger Le Philosophe nu epub gratuit

Les couturières des mères, j’imagine, y travaillent depuis longtemps. Tôt ou tard nous apprendrons toutes à ne pas fagoter, à ne pas nous fagoter. Bref, comment conclure ce chapitre ? J’aimerais qu’il y ait un lien, fût-il ténu, entre L’amour harcelant et l’œuvre d’Elsa Morante. Or, je dois l’avouer, bon nombre de caractéristiques stylistiques de cet écrivain me sont étrangères ; je me sens incapable de concevoir des histoires de grande envergure ; j’ai cessé depuis longtemps d’apprécier une vie où la Littérature l’emporte sur tout le reste. 

En revanche, je suis attirée par certains bas-fonds de la narration. Plus les années passent, moins j’ai honte de m’être passionnée pour les histoires des journaux féminins qui circulaient autrefois chez moi ; de mauvaises intrigues d’amour et de trahison qui m’ont malgré tout procuré des émotions indélébiles, un désir de trames qui ne soient pas nécessairement sensées, la jouissance de passions fortes et un peu vulgaires. 

Telecharger  Le Philosophe nu - Alexandre Jollienebook pdf gratuit

Ce sous-sol de l’écriture, un fond rempli de plaisir que j’ai réprimé pendant des années au nom de la Littérature, me semble lui aussi devoir être exploité, car ce n’est pas seulement parmi les classiques, mais là aussi, que mon envie de raconter a grandi. Et dans ce cas, à quoi bon jeter la clef ? Venons-en à Naples. Aujourd’hui je me sens surtout attirée par l’Anna Maria Ortese de « La ville involontaire ». Si je parvenais encore à écrire sur cette ville, j’essaierais de rédiger un texte capable d’explorer la direction que ces pages indiquent, une histoire de petites violences misérables.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire