vendredi 4 janvier 2019

La dissonante musique des souvenirs - Mélanie Taquet Télécharger EPUB gratuit


Telecharger La dissonante musique des souvenirs epub gratuit


À vingt et un ans, Ilan considérait ses affolants yeux gris vert comme sa plus grande richesse, celle sur laquelle il pouvait vraiment compter. Quasiment personne (en tout cas pas lui) ne pouvait leur résister. Depuis des années d’ailleurs (à peu près depuis l’âge de dix ans), il se livrait à un rituel qui consistait à examiner son visage pendant des heures dans le miroir pour finir, à contrecœur, par se rendre à l’évidence : “Rien à faire, la beauté de ces yeux-là rendrait dingue n’importe qui.” Tout ce qui se trouvait au-delà était, selon lui, moins satisfaisant. 

La dissonante musique des souvenirs epub gratuits

À vrai dire, le reste de ses attributs le plongeait dans une désolation insidieuse et permanente : il avait un corps long et maigre qui donnait l’impression d’avoir été tiré vers le haut et vers le bas par des forces contradictoires et inégales, des forces qui ne s’avouaient pas vaincues et continuaient à se disputer sa personne. Il en résultait une silhouette très mal proportionnée : la partie au-dessus de ses cuisses ressemblait à de la pâte qu’on aurait passée plusieurs fois au laminoir. 

La dissonante musique des souvenirs telecharger epub gratuits

En bas, les fesses plates prolongeaient le dos sans rebondi aucun et en haut, la tête aplatie, surtout si on la considérait de face, semblait inscrite dans la droite continuité du cou. Ses jambes, en revanche, étaient aussi courtes que celles d’un gamin et elles se terminaient par des pieds très fins et très longs (il chaussait du quarante-six) d’une pâleur si laide à ses dires qu’il n’avait jamais osé porter de sandales. 

La dissonante musique des souvenirs  pdf ebook gratuits

Depuis le divorce de ses parents, Ilan vivait chez la Maminou (il avait donné ce surnom à sa grand-mère quand il avait trois ans) dans un appartement d’une pièce et demie, mitoyen de celui de Nadia. On lui avait installé un lit d’enfant sur le balcon fermé attenant à la cuisine, et c’est là qu’il dormait, entre des piles de boîtes vides, des carcasses de lampadaires, de vieux abat-jour et les loques laissées par la précédente locataire (la Maminou transpirait d’angoisse à l’idée que celle-ci puisse revenir un beau jour et réclamer ses biens.

La dissonante musique des souvenirs livre pdf

ù ne restait plus qu’un bouton sur deux et dont la blancheur avait viré au jaune, deux robes de soirée en chiffon à taille haute et étroite, l’une mauve et l’autre bleu clair, dévorées par les mites, une étole en fausse fourrure couverte d’une épaisse couche de colle forte et d’insectes morts, des gaines roses avec des dizaines de crochets et une chemise de nuit en soie noire qui avait survécu presque sans accrocs (à part la petite traîne qui s’était complètement effritée). 

De tout l’héritage vestimentaire, c’était cette chemise de nuit qu’Ilan chérissait et considérait comme lui appartenant. Il l’essayait tous les soirs et s’émerveillait de l’échancrure du décolleté (la Maminou lui avait appris le mot en français), orné de deux rangées de perles en cristal colorées qu’il appelait affectueusement : “mes bonbons”. 

Telecharger La dissonante musique des souvenirs  1001ebook epub gratuits

Il avait été exempté du service militaire pour cause d’“incompatibilité” et affirmait, tantôt avec une froide vexation, tantôt avec une insouciance euphorique (selon son humeur), que ce n’était pas lui qui était incompatible avec l’armée, mais l’armée qui était incompatible avec lui (une phrase prononcée par un autre mais qu’il avait reprise à son compte en oubliant qu’elle n’était pas de lui). Ce différend militaire était sans doute ce qui régissait ses relations avec le fiancé de Margui, qu’il considérait comme l’incarnation du Système – avec un grand S. 

Ebook gratuit : La dissonante musique des souvenirs pdf

Chaque fois que leurs chemins se croisaient, dans la moindre parole échangée, au-dessus de chaque “Passe-moi le Coca, s’il te plaît”, Ilan voyait s’allumer une énorme enseigne avec des néons multicolores qui formaient le mot ARMÉE, et dont le clignotement était accompagné par le hurlement d’une sirène imaginaire – cette combinaison provoquant chez lui une telle crispation de terreur, d’accablement et de colère rentrée qu’il en avait le diaphragme noué et la respiration entravée. 

Telecharger La dissonante musique des souvenirs  pdf epub gratuit

C’est ce qui se passa au moment précis où, tandis qu’il glissait l’améthyste de Nadia sur son doigt, ses yeux croisèrent ceux de Matti, des yeux faussement hésitants, alors qu’en vrai, ils étaient chargés de leur habituel germe de sombre hostilité. Semblant se contenter de lui effleurer le visage, le regard de Matti lui perfora le cerveau.

La dissonante musique des souvenirs epub ebook gratuit

Il resta plaqué contre la porte, l’oreille à l’affût pendant une bonne minute. Dans le silence, seul le tic-tac, très discret, de la grande horloge accrochée à l’un des murs de la chambre (cadeau de Koor Industries Ltd des années auparavant) était audible. Il se pencha, colla un œil au trou de la serrure mais son regard se heurta aussitôt à une tache sombre, à l’évidence la clé qui avait servi à verrouiller la pièce de l’intérieur. 

“Margui !” La voix inconnue qui sortit de sa gorge l’effraya un peu et il répéta, cette fois plus calmement : “Margui ! Tu es là ?” Il se tut et, les yeux baissés vers la pointe de ses mocassins tout neufs, achetés sur les instances de celle qui était encore sa fiancée, il attendit. Comme rien ne se passait, et qu’il était là, debout, fasciné par l’éclat noir du vernis de ses chaussures, la boutique qui les lui avait vendues une semaine auparavant en profita pour s’imposer à sa mémoire et ce souvenir, très net, l’obligea à revoir, dans ses moindres détails, la scène qui avait précédé cet achat. 

Telecharger La dissonante musique des souvenirs pdf epub gratuit

Les images défilèrent dans le désordre : d’abord le taxi (sa voiture étant au garage) qui avait remonté la rue Dizengoff en direction du nord de Tel-Aviv et les avait déposés devant le magasin ; après, les pieds blessés de Margui qui s’était entêtée à porter tout de suite les chaussures qu’elle venait d’acheter ; suivit la vision de la pharmacie qu’ils avaient fini par trouver et où ils avaient acheté des pansements mais les avaient oubliés à côté de la caisse.

Telecharger La dissonante musique des souvenirs PDF ebook gratuit de Mélanie Taquet

Ce qui les avait contraints à revenir sur leurs pas (ils avaient commencé à se disputer devant le banc sur lequel Margui s’était écroulée : retourner chercher la boîte ou en acheter une nouvelle dans une pharmacie plus proche ? Elle était si furieuse que des gouttes de sueur perlaient sur son menton et elle l’avait menacé : “C’est une cause de divorce, Matti, ces pansements ! Je te jure que c’est une cause de divorce !”). Ensuite venait le taxi, mais avant tout cela, ils s’étaient payé une glace. Elle n’avait pas aimé la sienne, à la pistache, s’était laissé séduire par la couleur verte mais après y avoir goûté, elle avait voulu la jeter.

La dissonante musique des souvenirs ebook gratuit

il y avait eu la longue cuisse bronzée qu’elle avait distraitement posée sur la sienne et la phrase qu’elle avait prononcée, non pas en le regardant, mais les yeux tournés vers l’extérieur : “Comme j’aime prendre des taxis ! J’adore quand on me conduit. Si ça pouvait durer toujours…”, phrase qui l’avait aussitôt précipité dans une terrible solitude, il s’était senti si abandonné, si exclu, qu’il avait eu du mal à museler la déconvenue et la déception qui l’assaillaient. Pourtant, il n’avait pas vraiment compris ce qu’elle voulait dire, s’était même demandé s’il devait se vexer du désintérêt flagrant qu’elle affichait envers lui ou simplement laisser tomber sans faire de vagues.

Ebook gratuit : La dissonante musique des souvenirs pdf

 Il y avait aussi eu la rotule proéminente du genou de Margui, qu’il avait découverte au moment où elle avait posé la jambe sur sa cuisse et entrepris de se masser le talon écorché. L’os pointait sous une peau brune, marquée par l’épaisse cicatrice qu’elle s’était faite en tombant de vélo à l’âge de sept ans. Cela le renvoya aussitôt à la manière dont elle lui avait raconté cette chute : elle, projetée sur le bas-côté, bras et genoux en sang, et la façon dont elle avait lancé, en réponse à une passante qui lui proposait son aide : “Surtout pas de faveur !” Il s’étonna à nouveau – autant que deux ans plus tôt, lorsqu’il avait entendu cette histoire pour la première fois – de ce “surtout pas de faveur” qu’elle lui avait répété sur un ton à la fois fier et méprisant, mais son étonnement présent était beaucoup plus profond qu’à l’époque, où il en avait été surtout amusé. 

La dissonante musique des souvenirs livre pdf

Ensuite, ce qui remonta dans son souvenir, ce fut le magasin de chaussures pour hommes, ou plus exactement pour mariés ; le vendeur, obséquieux et indifférent, qui avait instantanément éveillé en lui une exécration aussi vive qu’inexpliquée ; l’embarras lorsqu’il s’était déchaussé, révélant dans le talon de sa chaussette un trou qu’il s’était empressé de masquer avec sa main ; la gêne qu’elle l’ait tout de même vu ; le bras qu’elle lui avait passé autour du cou (l’instant d’avant, la voyant totalement focalisée sur l’ongle cassé de son pouce, il s’était senti gauche et étranger dans l’atmosphère capiteuse de la boutique) ; les lèvres qu’elle avait posées sur sa nuque en lui murmurant : “Je t’ai pris en flagrante honte…”

Telecharger La dissonante musique des souvenirs epub gratuit

Pile à cet instant, le vendeur était arrivé avec les chaussures vernies que Margui avait, de la rue, repérées en vitrine. Elle les avait trouvées si belles qu’elle avait applaudi tandis qu’il observait, méfiant et émerveillé, cette expression d’enthousiasme puéril (“Ne dis pas « puéril » chaque fois que tu ne comprends pas”, lui avait-elle un jour reproché). Au moment où les portes automatiques s’ouvraient devant eux pour les laisser entrer, il lui avait dit : “Toi, tu es comme les Indiens – on t’achète avec tout ce qui brille !”, mais elle n’avait pas entendu parce qu’elle discutait déjà avec le vendeur, lequel – ayant tout de suite compris qui portait la culotte dans leur couple – la considérait avec une déférence appuyée. Était-ce la cause de son énervement, ce qui expliquerait pourquoi il avait rapidement ôté les mocassins vernis, repoussé la boîte vers l’odieux personnage, lacé ses chaussures puis était sorti en rage ? Elle ne l’avait pas suivi si vite que ça. Vraiment pas. 

Telecharger La dissonante musique des souvenirs EPUB gratuit

Impossible d’oublier les longues minutes où il poireauta dehors, à côté du bac de collecte de bouteilles à recycler, un peu gêné de son comportement mais étouffant de vexation à cause de la réaction de Margui, qui ne l’avait pas suivi si vite que ça. Il eut le temps de ressasser ce qu’il allait lui dire ou plutôt lui asséner : “Je ne suis pas un pantin qu’on habille avec des pompes de mac, t’entends ?” À chaque fois qu’il arrivait à “t’entends” suivi de son point d’interrogation rhétorique et vibrant, il sentait le sang battre ses tempes. 

Oui, battre, c’était le terme adéquat. Battre. Car, quand même, pourquoi s’était-elle tant attardée dans cette boutique ? Et le pire, c’était que – il en était resté pantois – lorsqu’elle le rejoignit enfin, avançant vers lui tout sourire sur le trottoir et traînant ses pieds blessés (les pansements qu’elle avait collés sur ses talons s’étant déchirés, elle marchait en écrasant l’arrière de ses chaussures), elle lui prit le bras comme si de rien n’était et déclara : “Viens, allons voir Harry Potter.” Finalement, il les avait achetés, ces fameux mocassins en vernis noir. Oui, il les avait achetés. Il était retourné le lendemain matin dans ce magasin répugnant, les avait pris sans les essayer et s’était rendu directement chez elle.

Ebook gratuit : Télécharger La dissonante musique des souvenirs bookfrench.com

Tandis qu’il se vidangeait et reprenait chaque fois du début le dénombrement des carreaux, s’érigea sous ses yeux, de plus en plus clairement, étage par étage, la structure engendrée par la nouvelle donne, par cette situation bloquée, paralysante… ou plutôt, ce qu’il en mesura, ce fut l’aspect concret, c’est-à-dire la longue liste de points préoccupants qui correspondaient aux aspects concrets de cette situation. À savoir : d’abord ses parents.

La dissonante musique des souvenirs ebook gratuit

Ensuite le jardin privé loué pour la réception, ensuite les propriétaires dudit jardin privé, le gros acompte versé par ses parents auxdits propriétaires dudit jardin privé, puis venaient les centaines d’invités qu’on ne pouvait pas tous prévenir, la photographe payée d’avance, l’orchestre, la chambre d’hôtes réservée en Galilée pour la nuit de noces, la voiture décorée (pas la sienne, celle d’un collègue de bureau), et encore un tas de petits détails épuisants qui découlaient ou venaient s’ajouter aux précités. 

Telecharger La dissonante musique des souvenirs PDF ebook gratuit de Mélanie Taquet

Étrangement, ce qui le frappa à cet instant (il venait de fermer sa braguette et rajustait sa ceinture), ce fut le visage de la Maminou : se détachant avec une étonnante vivacité de la lourde masse d’angoisses et de tâches à accomplir, celui-ci apparut, rayonnant et absent (mais si plein de son absence qu’il n’était pas du tout vide), avec son double menton sereinement posé sur le col de la robe du soir blanche qu’elle portait, dans une si merveilleuse ignorance que Matti en eut presque les larmes aux yeux. Il retourna devant la porte close contre laquelle il se mit à frapper énergiquement.

Ebook gratuit : La dissonante musique des souvenirs pdf

Galvanisé par une force qu’il avait bizarrement tirée, allez savoir pourquoi, de l’image du col blanc et du double menton de la grand-mère. “Margui !” Il attendit un instant avant de refrapper et de répéter, d’une voix plus douce : “Chérie, réponds ! Dis quelque chose.” Il entendit un froissement à l’intérieur de la chambre, derrière la porte, ou du moins crut-il entendre un froissement, quelque chose qui ressemblait à un léger bruit de pas. Ensuite, ce fut de nouveau le silence. Il retenta un “Margui !”, les yeux fixés sur le placage en bois brun verni mais il sentait déjà s’étioler sa volonté et sa capacité à formuler des mots qu’il voyait pourrir à la vitesse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire