jeudi 6 décembre 2018

Telecharger Un ado nommé Rimbaud ebook gratuit de Sophie Doudet

 Telecharger Un ado nommé Rimbaud epub gratuit

En ce début de l’été 1870, Arthur brille au collège de Charleville, où il rafle un par un les prix d’excellence. Son avenir semble tout tracé. Sa mère imagine pour lui une vie paisible et convenable, une carrière sans panache et respectable. Mais Arthur étouffe et ne supporte pas cet horizon étriqué. 
Il rêve de Paris et de gloire : il veut être Poète !



 La recherche du coupable est la priorité des autorités, mais elles veulent aussi que le corps de la victime puisse être reconstitué afin de permettre à sa famille et à ses amis de procéder aux funérailles. À ce stade-ci de l’enquête, le torse a été retrouvé dans une valise, les bras et les jambes dans des sacs poubelles, tandis que les mains et les pieds ont été rapatriés d’Ottawa et de Vancouver à Montréal. Seule la tête manque, et il s’écoulera encore un mois avant que les policiers n’élucident ce mystère. À ce moment-là, Magnotta a déjà été arrêté, explique l’enquêteur Antonio Paradiso au jury. Alors que les forces de l’ordre entretiennent encore l’espoir de trouver la dernière partie du corps de Jun Lin, c’est un avocat ontarien qui les met sur la piste. Le 1er juillet 2012, Me Raphael G. Feldstein envoie aux enquêteurs un fax contenant ces mots: «Vous allez trouver ce que vous cherchez si vous suivez ces instructions.» À la note est joint un plan du parc Angrignon à Montréal avec un chemin à suivre, laissant croire que Magnotta lui avait donné l’information.

Un ado nommé Rimbaud epub gratuits

Comme il l’explique à la cour, l’enquêteur prend cette information au sérieux et se met rapidement en chemin avec des chiens renifleurs. L’information se révèle exacte: quelques heures plus tard, les policiers retrouvent la tête de Jun Lin, cachée dans des fourrés. Comment Me Feldstein était-il au courant? Quels sont ses liens avec Magnotta? Ces informations ne sont pas divulguées au jury, mais tous se doutent que l’accusé avait finalement parlé. Maintenant que la tête a été retrouvée, le corps peut être remis à la famille, mais auparavant, il faut mener à bien l’autopsie. Cette étape est cruciale pour l’enquête, elle peut apporter des informations importantes sur les circonstances du décès. C’est le pathologiste judiciaire Yann Dazé qui s’en charge.

Un ado nommé Rimbaud (2018) epub gratuits

Il se présente devant le jury tiré à quatre épingles, en complet-cravate, rapport en main, et se prépare à répondre à la question que tous se posent: comment Jun Lin est-il mort? D’emblée, le Dr Dazé explique que l’autopsie a été difficile en raison de l’état de décomposition avancée du corps. — L’autopsie a été réalisée sur cinq jours, entre le 1er juin et le 5 juillet 2012, précise-t-il. Avant de se mettre à l’ouvrage, il n’a pas regardé la vidéo diffusée sur le web par Magnotta, car, dit-il, il voit déjà assez de «choses dégueulasses» dans son travail pour ne pas s’infliger de surcroît pareil supplice, surtout si ce n’est pas nécessaire. Méthodiquement, le Dr Dazé explique aux jurés comment il en est venu à sa conclusion. D’après ses observations, Magnotta a fort probablement égorgé sa victime avant de la décapiter avec une scie oscillante, un outil «très efficace» pour trancher un os. Jun Lin ne présentant aucune plaie de défense visible, il semble ne pas avoir opposé de résistance.

Un ado nommé Rimbaud pdf ebook gratuits

ce qui laisse croire qu’il n’était peut-être pas conscient lorsqu’il a été assassiné. L’expert souligne la violence avec laquelle Magnotta semble s’être acharné sur le cadavre de l’étudiant chinois: au total, il a dénombré pas moins de 80 coups portés avec quatre armes différentes. Outre la scie oscillante, déjà mentionnée, il s’agit d’un marteau, d’un tournevis hexagonal pouvant faire penser à un pic à glace, ainsi que d’un couteau. Enfin, le crâne de Jun Lin a été si violemment défoncé, explique le Dr Dazé, qu’il n’a pu déterminer le nombre exact de coups qu’il a reçus. Le jury l’écoute aussi attentif qu’impassible. Pour Me Luc Leclair, de la défense, le Dr Dazé a commis une erreur: en omettant de regarder la vidéo, le médecin légiste s’est privé d’éléments qui auraient permis de confirmer plusieurs éléments de preuve, notamment l’utilisation de la scie oscillante. L’avocat, décidé à miner la crédibilité du témoin, va jusqu’à laisser entendre que le pathologiste est incompétent. Pendant deux heures au total, Me Leclair s’attache à décrédibiliser le témoin, tantôt en le contredisant, tantôt en remettant en question son professionnalisme. À un moment, l’avocat prend toute l’assistance par surprise en brandissant la scie électrique retrouvée dans les ordures. Le bruit strident de la lame résonne dans la salle, et tous semblent se demander où l’avocat veut en venir avec ce geste théâtral. Juste après, prenant le marteau qui a servi à fracasser le crâne de Jun Lin, Me Leclair en donne un coup violent sur une table.

Telecharger Un ado nommé Rimbaud 1001ebook epub gratuits

Il entend ainsi démontrer que Magnotta aurait très bien pu ne donner qu’un coup à la tête de sa victime, et non plusieurs comme le soutient le Dr Dazé. Cette mise en scène dramatique ne semble pas décontenancer l’expert qui, pour sa part, se permet de critiquer l’avocat: celui-ci a manipulé les armes du crime sans porter de gants. — Les objets ont été retrouvés deux ans plus tôt dans un amoncèlement d’ordures et ils n’ont pas été nettoyés, rappelle-t-il. Pour appuyer son propos sur le risque de contamination, le Dr Dazé va même jusqu’à demander à ce qu’on remplace la carafe d’eau qui se trouve près de lui parce qu’il a lui-même manipulé certains de ces objets. Les échanges sont corsés et le ton monte par moments. Mais si les esprits s’échauffent dans la salle, un homme qui aurait tout lieu d’être défait reste d’un calme apparemment imperturbable. Dans le palais de justice, en effet, un homme va et vient entre la salle où sont entendus les témoins et le couloir qui y mène. Cet homme, c’est Diran Lin, le père de la victime. Il écoute attentivement le témoignage du Dr Dazé, comme il l’a fait pour tous les autres témoins appelés à la barre. À cause de la barrière de la langue, il n’a personne à qui parler, mis à part l’interprète qui l’accompagne. Lors des pauses, il se retrouve seul à l’extérieur à fumer.

Telecharger Un ado nommé Rimbaud pdf epub gratuit

Quand je l’ai vu arriver, j’ai espéré qu’il ne s’assoie pas à côté de moi, explique le trente-troisième témoin appelé à la barre. Il avait des traits fins, avec un look androgyne. M. Courroux, d’origine française, trouve que Magnotta a un aspect «étrange et bizarre», peut-être à cause de sa démarche ou de son «allure particulière». Au moins, Magnotta reste dans son coin et ne paraît pas désireux d’entamer la conversation, se souvient le Français, qui s’endort rapidement après le décollage. À son réveil, Magnotta n’est plus à côté de lui. Il a changé de siège pour s’installer au fond de l’avion, à cause d’un malaise qui l’a empêché de manger. Son voisin de vol se sent rassuré, car Magnotta ne sentait pas particulièrement bon. Le trajet se déroule sans le moindre problème pour Magnotta, qui n’est pas encore visé par un mandat d’arrêt international d’Interpol. Une fois en sol français, Magnotta passe la douane sans se faire poser de questions et embarque dans un taxi parisien. Le chauffeur se souvient bien de ce client sympathique, qui lui a laissé un pourboire de 5 €. Son témoignage, enregistré quelques mois plus tôt en France, est diffusé sur les écrans de la salle d’audience du palais de justice de Montréal. — Il était plus mince qu’aujourd’hui, il n’était pas très grand, se rappelle le chauffeur. Il n’avait pas l’air d’un suspect. À la demande de Magnotta, le chauffeur dépose le fugitif au Novotel de la Porte de Bagnolet, en banlieue est parisienne, à deux pas de la capitale.

Un ado nommé Rimbaud ebook gratuit

Tout comme dans l’immeuble du boulevard Décarie à Montréal, il y a des caméras de surveillance un peu partout dans l’édifice. On voit donc Magnotta se présenter au comptoir, prendre les clés de sa chambre et monter à l’étage. Mais au lieu de défaire ses valises, il quitte aussitôt les lieux. Même s’il a déjà payé la chambre, il décide d’aller s’installer à 200 mètres de là, dans un hôtel délabré de la rue Gallieni, La Soummam. À son arrivée, Magnotta se dirige vers le bar de l’hôtel, où tout le monde est en train de regarder un match de football, se souvient le propriétaire de cette entreprise familiale. Le client, dont il ignore encore l’identité, demande à louer une chambre (l’hôtel en compte dix-neuf), pour neuf nuits. À la réception, il donne le nom de Kirk Tramell et paye les 450 € comptant. L’hôtelier n’a aucune raison de se douter que Magnotta voyage sous une fausse identité, et il prête d’autant moins attention au prétendu nom de son client, Tramell, qu’il ignore que c’est ainsi que s’appelle le personnage joué par Sharon Stone dans Basic Instinct. Dans la finale de ce film, qui a pris l’affiche en 1992, on voit d’ailleurs le personnage principal tuer une de ses victimes avec un pic à glace, tout comme Magnotta l’a fait avec Jun Lin.

Telecharger Un ado nommé Rimbaud epub gratuit

Même s’il a en réalité utilisé un tournevis hexagonal, il a pris soin d’écrire «pic à glace» dans le titre coiffant la vidéo diffusée en ligne. Une fois dans sa chambre, Magnotta s’empresse de déballer ses affaires. Il ne compte pas chômer à Paris: rapidement, il met des annonces sur des sites de rencontre pour homosexuels. Les réponses ne se font pas attendre, et dès le lendemain, il reçoit un message d’un quinquagénaire, un ex-employé de l’ambassade de France à Washington et cofondateur d’une start-up, aux goûts pour le moins particuliers. Chez lui, tout le monde doit être entièrement nu. Rendez-vous est pris. Vers 20 h 30, le meurtrier se rend chez l’homme, qui vit dans un appartement en banlieue parisienne. L’ambiance est décontractée, raconte le témoin dans un enregistrement effectué préalablement en France en présence des avocats et du juge. Magnotta et son hôte boivent deux apéritifs chacun, ainsi qu’une bouteille de vin. — J’avais en face de moi quelqu’un de cultivé, qui pouvait même parler de politique française, dit-il. C’était quelqu’un facile de dialogue, et de toute évidence il prenait soin de lui. Il est resté jusqu’au lendemain matin. Le témoin assure toutefois qu’ils n’ont pas eu de relations sexuelles durant la nuit, même s’il reste plus qu’évasif sur la nature de leurs échanges. Me Luc Leclair, de la défense, tente tant bien que mal de lui faire avouer tout ce qui s’est passé en lui posant des questions de plus en plus insistantes et agressives, mais en vain.

Un ado nommé Rimbaud epub ebook gratuit

Le témoin ne daigne d’ailleurs même pas répondre lorsque Me Leclair insinue, sous le regard ébahi de tous, qu’il pourrait être un adepte de l’urophilie, une perversion sexuelle prisée des amateurs d’urine. Au petit matin, peu après avoir quitté les lieux, Magnotta reçoit sur son téléphone cellulaire un message d’un autre homme qui souhaite le rencontrer. Il s’agit cette fois d’un journaliste du Figaro, le quotidien français le plus ancien à être encore en activité. Évidemment, cet homme ignore tout de Magnotta, et c’est sans se douter de rien qu’il l’accueille chez lui après quelques échanges par messagerie texte. Les deux hommes passent une heure ensemble, mais ils n’ont pas de relations sexuelles. Selon ce que le journaliste déclare dans sa déposition aux autorités françaises, l’homme qu’il a rencontré se dit australien, parle surtout anglais et peu le français, et il dégage une odeur de transpiration déplaisante. Entre-temps, le torse mutilé de Jun Lin est découvert à Montréal, et les enquêteurs ont tôt fait de relier le crime à un suspect: Luka Rocco Magnotta. Celui-ci n’est plus un voyageur en quête de rencontres, il est maintenant un fugitif. Et son attitude change alors du tout au tout, ainsi que le démontre l’enquête de la police judiciaire française présentée au jury au Québec.

Ebook gratuit : Télécharger Un ado nommé Rimbaud bookfrench.com


la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), une division de la Police judiciaire (PJ), se lance à ses trousses. D’emblée, les agents de la PJ cherchent des traces de Magnotta dans leurs archives. L’homme est déjà venu au pays en octobre 2010: il avait alors déposé une plainte pour vol et pour viol, plainte qui n’a jamais abouti. Ils trouvent également sur des enregistrements de caméras de surveillance des traces récentes de Magnotta place de Clichy, où il a retiré 1 500 € à un guichet automatique. Ils placent son téléphone cellulaire sur écoute, mais le suspect l’a déjà jeté aux poubelles. Si l’étau se resserre, Magnotta demeure introuvable. Au lieu d’attendre son arrestation, il prend les devants et quitte la ville. Toujours affublé de sa perruque, il se rend à la Gare routière internationale de Paris, située à Bagnolet, et achète un billet pour Berlin, la capitale allemande. Il abandonne sa chambre d’hôtel sans demander son reste, prends les transports en commun, puis embarque dans un car de la compagnie Eurolines.

Ebook gratuit : Un ado nommé Rimbaud pdf

Quand les policiers débarquent à l’hôtel La Soummam, ils constatent qu’ils arrivent trop tard, mais il s’en est fallu de peu. Magnotta vient de quitter les lieux en laissant sur place plusieurs effets personnels: le t-shirt Mickey Mouse qu’il portait durant le vol Montréal-Paris, sa valise, des vêtements, un portefeuille complètement vide et même une carte d’identification de l’Université de Toronto à son nom. Si Magnotta quitte Paris en toute hâte, ce n’est pas par hasard qu’il fonce tête baissée vers une ville inconnue, sans repères et où l’on parle une langue qu’il ne comprend pas. Il compte rencontrer à Berlin un quinquagénaire avec qui il correspond sur internet depuis quelques mois déjà. L’homme en question s’appelle Frank Rubert. Le meurtrier est entré en contact avec lui à la suite d’une annonce postée sur le site de rencontre GayRomeo. Même si l’un parle anglais et l’autre allemand, ils utilisent la fonction de traduction de Google pour se comprendre. — Quand il m’a envoyé sa photo, je lui ai dit qu’il avait l’air bien, explique M. Rubert devant le jury, après avoir fait le trajet jusqu’à Montréal pour témoigner en personne. J’ai fait pareil, en lui disant mon âge, et il m’a répondu que j’étais bien moi aussi. Cheveux courts, les traits longs et le visage bien ridé sous ses lunettes, M. Rubert témoigne avec l’aide d’un interprète. Il porte un pull usé bleu sous un manteau bon marché. Durant leurs conversations en ligne, Magnotta lui glisse qu’il aimerait bien venir le voir un jour à Berlin. Et juste avant de prendre le car à Paris, il le prévient qu’il arrivera mercredi. M. Rubert ne sait pas trop à quoi s’attendre. Comme il ne travaille pas ce jour-là, il se dit: «Pourquoi pas?» Il peut bien aller à la gare. Sur place.

Télécharger Un ado nommé Rimbaud epub gratuit


Pour la Couronne, ces trois jours de débauche à Berlin démontrent clairement que Magnotta savait parfaitement ce qu’il faisait. Le délire paranoïaque serait une pure invention, et la non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux devrait être écartée. Frank Rubert est, pour la Couronne, l’une des clés pour faire condamner le tueur, mais la défense n’a pas dit son dernier mot. Afin de retenir le témoignage du Berlinois, les jurés doivent conclure à sa crédibilité. Or, M. Rubert est un criminel, révèle Me Luc Leclair. Dans les années 1980, il a été jugé coupable de vol. Au fil des ans, le témoin a été arrêté pour fraude, tentative de fraude, tentative de vol et coups et blessures, ainsi que pour avoir résisté aux policiers. — Chez nous, «résister», c’est quand on dit à un flic que c’est un idiot, répond du tac au tac le Berlinois à l’avocat qui continue d’énumérer tous ses antécédents judiciaires. Je sais ce que j’ai fait dans ma vie, je ne vois pas où vous voulez en venir. M. Rubert n’a pas chômé non plus dans les années 1990: de la petite criminalité, il est passé à la conduite dangereuse, à la conduite avec les facultés affaiblies, puis il s’est livré à une série de crimes sexuels contre des enfants. Il a aussi eu des démêlés avec la justice dans une affaire de distribution de pornographie juvénile.

Telecharger Un ado nommé Rimbaud pdf epub gratuit

En tout, il a écopé d’une centaine de condamnations, qui lui ont d’ailleurs valu d’être interné un moment dans un hôpital psychiatrique. — J’ai fait ce que vous voulez faire aujourd’hui [avec l’accusé], explique M. Rubert, en faisant référence à l’espoir de Magnotta de s’en sortir sans aller en prison. Bien que ce soit la fête perpétuelle, le Berlinois en a assez d’héberger le jeune homme. Même s’il profite de la fortune de ce dernier, le quinquagénaire est mal à l’aise de laisser dormir chez lui cet individu qu’il ne connaît pas vraiment. De plus, il ne veut pas le laisser seul dans son appartement, si bien qu’ils sont ensemble 24 heures sur 24. Mais le fuyard est bien décidé à s’installer à Berlin et à y travailler comme escorte. Il veut prendre un nouveau départ, affirme le témoin au jury. Frank Rubert lui offre alors un téléphone cellulaire en lui expliquant comment se déplacer dans Berlin. Il lui donne en prime l’adresse de quelques cafés. Le fugitif le remercie et quitte finalement l’appartement, seul. Le Berlinois, heureux de s’être débarrassé de cet invité qui devenait envahissant, s’installe pour lire son journal. Il l’ouvre. Les pages 2 et 3 sont consacrées à une chasse à l’homme internationale, photo du suspect à l’appui. Le «dépeceur de Montréal» est recherché et Frank Rubert croit le reconnaître.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire