vendredi 7 décembre 2018

Telecharger Trois de tes secrets ebook gratuit de Julie Buxbaum

Telecharger Trois de tes secrets epub gratuit 

Julie Buxbaum – Trois de tes secrets – Nouvelle dans un lycée huppé de Los Angeles, Jessie ne se sent pas à sa place. Alors qu’elle songe à rentrer à Chicago, elle reçoit un mail providentiel et… anonyme : un expéditeur inconnu lui prodigue de précieux conseils pour s’intégrer et éviter les pièges de Wood Valley. Jessie ignore tout de son ange gardien mais décide de lui faire confiance. Pour faire tomber le masque, elle l’incite toutefois à lui révéler trois de ses secrets…




En pdf  ebook gratuit Trois de tes secrets

déballe mon bric à brac, fais mes branchements, façon Mac Gyver – le micro-ondes sur la prise du radiateur –, et vais emprunter de la lessive aux voisins pour nettoyer ma chemise. Ma petite routine à moi. La sonnerie du micro-ondes retentit. Rien à voir avec celle du boulot, heureusement ! Je mange devant la fenêtre, profitant du spectacle des jeunes du quartier à scooter, songeant à ce qui va bien pouvoir se passer le lendemain chez MSS. Réveil à 4 h 30. Je tourne comme un lion en cage, plus motivé que jamais. J’attends que la ville se réveille et prends la direction du boulot. En bas de l’immeuble, je sonne à l’interphone. Comme la veille, on me demande de décliner mon identité mais, cette fois, on m’ouvre la porte sans aucune consigne : ça y est, je fais partie de la maison ! Je m’installe à mon bureau et j’attends.

Trois de tes secrets epub gratuits

Personne dans le bâtiment jusqu’au moment où j’entends des aboiements. Curieux, je m’approche de l’escalier et aperçois M. Blondin qui remonte avec le chien que j’ai déjà vu se balader dans les couloirs. La scène est plutôt marrante : ce type à la carrure de troisième ligne avec ce tout petit caniche, le contraste est saisissant. Il me salue – pas le chien, le secrétaire général : « Bonjour, Cédric. Alors comment s’est passée votre première journée ? » Me disant qu’il est préférable d’attendre un peu avant de lui faire part de mon sentiment profond, je réponds : « Très bien. Un peu difficile de se remettre dans le bain mais dans l’ensemble, très bien. » Au même moment, des hurlements – comme si quelqu’un se faisait attaquer – se font entendre : « Didiiier… Didier mais c’est pas vrai ! » Les cris viennent de l’étage supérieur : « Didiiiier… mais il est où ce con ? Vous n’avez pas vu Didier ? De toute manière, je ne sais pas pourquoi je vous pose la question, vous ne savez jamais rien… C’est pas possible, il est où ce mec, il est toujours parti ! Didiiiier ! ! ! C’est toi dans les escaliers ? ».

Trois de tes secrets (2018) epub gratuits

il quittera la société seulement trois semaines après mon arrivée. D’ailleurs, nos échanges n’ont pas été pour me rassurer, mais j’avais au moins quelqu’un avec qui communiquer. Je me souviens encore de ses propos qui peuvent se résumer à ces quelques mots : « Tu ne resteras pas ici ! » Devais-je les prendre pour un avertissement, un conseil ou un défi ? Je sais juste que Bernard restait extrêmement prudent lorsqu’il m’adressait la parole. Tellement prudent que, même à quelques centimètres de lui, je devais tendre l’oreille pour saisir ce qu’il me confiait. Et je sais aussi que je ne l’ai jamais vu aussi souriant et détendu que le jour de son départ. À cet instant, je n’ai pas pesé l’importance des derniers mots qu’il m’a adressés : « Bon courage ! » Forcément, quand on arrive dans une boîte, c’est bien connu, on se dit toujours que l’on va réussir là où les autres ont échoué. Je me retrouve maintenant seul dans mon bureau, voisin de celui de la présidente. Il est fréquent que Mme Sentenza me convie à m’entretenir avec elle.

Trois de tes secrets pdf ebook gratuits

Nos discussions sont assez centrées sur sa personne mais nos échanges ne sont pas désagréables. Elle me parle de sa vision de la société française, du monde du travail et de ce qu’il faudrait changer pour que ça marche. En tout cas, je suis bien loin de subir les remontrances qu’elle adresse régulièrement aux autres salariés. Je prends donc la mesure de mon privilège, convaincu que le traitement qu’elle inflige à mes collègues ne peut être dû qu’à leur négligence professionnelle. Bernard parti, je prends en charge la communication de l’entreprise, en plus de mes fonctions principales de secrétaire général adjoint. Pas de souci, j’ai des idées, de l’énergie, et je compte bien les mettre en pratique pour réussir. Je me fends d’un rapport détaillé sur différentes actions de communication qu’il serait bon, selon moi, de mettre en œuvre ; mais je comprends très vite que ce que Mme Sentenza affectionne par-dessus tout, ce sont les passages télé et radio. Mes propositions sont bien gentilles mais la société, c’est une chose, la patronne, c’en est une autre. Et à choisir, je saisis que c’est la patronne qu’il va falloir mettre en avant. À côté de ma fonction de communication, je découvre également peu à peu mon travail de secrétariat général.

Telecharger Trois de tes secrets 1001ebook epub gratuits

Blondin me dit ce qu’il attend de moi. Pour chacune de ses demandes, je dois repartir de zéro. D’abord parce que ses explications se résument au strict minimum et, surtout, parce que l’on ne m’a transmis aucun dossier – c’est le cas pour tout le monde. Bien souvent, je m’en remets donc à Michelle, la secrétaire, qui tente de m’aiguiller sans trop en dire. Toujours terrorisée à l’idée de se faire surprendre en train de me parler, elle me donne des bribes d’informations à partir desquelles je tente d’accomplir ma tâche au mieux. Je reconnais que devoir se débrouiller seul est particulièrement formateur. Pas forcément efficace, surtout quand on vient d’arriver, mais très instructif. Je constate ainsi que les dossiers dont on me parle sont soit inexistants, soit incomplets, soit en plusieurs morceaux, répartis dans la société. Bref, c’est un joli bordel organisé dans lequel il va falloir que je me retrouve. En réalité, je pense pouvoir expliquer ces dossiers à peine entamés puis recréés de toutes pièces : l’important turnover.

Telecharger Trois de tes secrets pdf epub gratuit


Voilà à peine un mois que je suis ici, et j’ai déjà vu passer, à différents postes, des dizaines d’employés. Certains n’ont même pas eu le temps de recevoir leur lot de tickets-resto pour la semaine qu’ils sont retournés d’où ils venaient. Je n’ai pas travaillé pour beaucoup d’entreprises dans ma vie, mais je suis assez surpris de cet impressionnant roulement : soit c’est le recrutement qui est mauvais – et j’ai des questions à me poser –, soit c’est la direction qui est spéciale – et j’ai aussi des questions à me poser. Toujours est-il que recruter quelqu’un pour le virer dans la semaine, voire dans la journée de son arrivée, est pour le moins déconcertant. Pour l’instant, je fais donc partie des chanceux. Non seulement je suis encore en poste mais, en plus, j’ai l’impression d’avoir un traitement de faveur. Les trois dirigeants que sont Marie-Sophie Sentenza, la big boss, Didier Blondin, le secrétaire général, et Guy-Pierre Tuco, le directeur général, sont tous courtois avec moi. Ce trio semble particulièrement soudé. Tous les matins, ils prennent leur petit déjeuner ensemble ; le midi, ils mangent aussi de concert et il paraît que c’est parfois le cas, le soir, pour le dîner.

Trois de tes secrets ebook gratuit

Simplement parce que tous ces repas se déroulent là où nous travaillons. En effet, au sein même du bâtiment de la société – au dernier étage –, Mme Sentenza a des appartements dans lesquels elle peut recevoir, se reposer et vaquer à ses occupations extra-professionnelles. Pratique ! Je comprends mieux pourquoi il n’est pas rare de la voir débarquer le matin en tenue décontractée et, plus tard dans la journée, la croiser apprêtée pour un rendez-vous. J’avoue que découvrir sa patronne en jogging – peut-être est-ce un pyjama – est plutôt surprenant. Disons que ça fait partie du folklore de l’entreprise : en fait, je trouve ça plutôt cool. Voilà une dirigeante qui, malgré son âge certain, ne se prend pas la tête avec les apparences. Sa façon de parler confirme d’ailleurs sa cool attitude. Elle utilise souvent des mots crus pour qualifier les situations ou les personnes.

Telecharger Trois de tes secrets epub gratuit


Quand on vous dit qu’untel est « nul », « complètement abruti », voire « totalement con », inutile de vous faire un dessin pour faire passer le message. Et quand ces mêmes « gracieusetés » sont adressées directement à la personne concernée, là encore, si elle ne comprend pas, c’est que les qualificatifs utilisés sont peut-être en dessous de la réalité ! Le plus souvent, ce sont les employés qui subissent les envolées patronales. Michelle, en premier lieu, mais pas toujours. C’est ainsi que j’assiste à quelques scènes surréalistes alors que je me trouve, par exemple, dans le bureau de la patronne en compagnie du secrétaire général, M. Blondin. Celui-ci se fait littéralement pulvériser devant moi ! J’ai d’autant plus de mal à être spectateur de cette humiliation verbale que le motif de la réprimande me paraît tout à fait exagéré, voire complètement débile. « Ce mec est dangereux… On ne peut pas lui faire confiance. Méfiez-vous de lui ! » me lance Mme Sentenza en parlant du secrétaire général qui se trouve devant moi. Je ne réponds rien. Que voulez-vous que je dise ? J’ai un mois de boîte et je suis face à ma patronne qui incendie mon supérieur hiérarchique direct. Franchement, j’ai connu des situations plus confortables.

Trois de tes secrets epub ebook gratuit


Didier Blondin ne répond rien non plus. Il baisse les yeux. À ce moment précis, je l’imagine avec un martinet en train de se flageller et implorer le pardon de la boss. La situation est telle que je me demande même si je n’aurais pas préféré être à sa place : se faire engueuler, c’est une chose, mais être le témoin de l’humiliation de son supérieur, c’est encore plus gênant. Évidemment, comment ne pas penser à une mascarade, une sorte de jeu entre eux, pour justement connaître ma réaction ? Ce serait plutôt malsain, je le reconnais, mais c’est peut-être ce qu’ils cherchent. Ce qui rajoute à mon désarroi, c’est qu’après cet épisode Didier Blondin tente vainement de m’expliquer que, si la forme peut paraître rude, le contenu est parfaitement cohérent : « Marie a raison. Elle n’y va pas avec le dos de la cuillère, c’est vrai mais, quand on y réfléchit bien, on se rend compte que ce ne sont pas des paroles en l’air, qu’il y a du fond.

Ebook gratuit : Télécharger Trois de tes secrets bookfrench.com


Ce qu’elle recherche avant tout, c’est que l’on s’améliore. Moi, ça fait vingt-cinq ans que je suis là, et tous les jours je progresse grâce à elle », m’annonce sereinement Didier. Ouah, ça, c’est de la déclaration ! En fait, avec mon histoire de martinet, je me rends compte que j’étais bien en deçà de la vérité ! J’imagine déjà le règlement intérieur de la société : Article 1 : Le patron a toujours raison. Article 2 : Si le patron a tort, se référer à l’article 1. J’ose à peine envisager la suite. Ah si ! Une chose est sûre, il doit aussi y avoir un paragraphe complet sur l’un des éléments dont on ne cesse de me parler depuis mon arrivée : les écarts ! Ici, la règle d’or, c’est de « remonter les écarts ». Un écart, c’est quoi ? Très simple : tout ce qui sort des clous, déroge de près ou de loin à ce qui a été défini au départ, ou qui empêche de réaliser une tâche comme prévu. Ça peut aller du plus petit écart, comme un stylo qui n’écrit plus, au plus grand écart facial. Et le simple fait d’avoir un doute – suis-je en présence d’un écart ? – déclenche l’application de la règle.

Ebook gratuit : Trois de tes secrets pdf

Entendez par remonter le fait d’en parler à son supérieur hiérarchique, qui lui-même, s’appliquant la règle, remonte l’information à son supérieur, et ce, jusqu’au plus haut niveau. Bref, Marie-Sophie Sentenza doit être au courant de tout, y compris du moindre crayon qu’il faut tailler, que ce soit clair ! Tous les jours, on me répète cette règle absolue en rajoutant que « c’est ce qui permet de faire tourner la boîte, de corriger le tir, de réagir ». Conséquence de ce système : quand un écart n’est pas remonté, il s’agit bien évidemment… d’un écart ! C’est un peu dur à suivre, mais on doit donc remonter l’écart d’un écart non remonté ! Oui, moi aussi, j’ai du mal ! En tout cas, il y a des jours où l’on me parle tellement d’écarts que j’ai l’impression d’être dans une salle de gym. Ce que je comprends, surtout, au travers de cette politique, c’est que la direction encourage la délation, ni plus ni moins. Il est, en effet, très bien vu par la hiérarchie de remonter l’écart éventuel d’un collègue qui aurait failli dans sa tâche.

Télécharger Trois de tes secrets epub gratuit


N’oublions pas que c’est pour le bien de l’entreprise, donc pour le bien collectif, et par là même le bien de chacun ! Tout s’explique : le silence, la méfiance, l’ambiance délétère qui règne ici. Parler, communiquer, faire part de ses doutes, de ses difficultés, sont autant d’actes susceptibles de vous mettre en danger. Plus les jours passent et plus je partage mes interrogations, mes inquiétudes avec Cédric. Le midi, je ne suis plus seul face à mon sandwich, comme certains le sont encore et toujours. Depuis quelques temps, nous prenons l’habitude de nous retrouver à la pause-déjeuner. Cédric est arrivé en même temps que moi chez MSS. Peut-être a-t-il une autre vision des choses ? Peut-être pour lui, tout est-il « normal » ? Peut-être me fais-je des idées ? Apparemment non. Et j’en aurai rapidement la certitude : tous les midis, lorsque nous nous rejoignons, avant même de prononcer le moindre mot, sans nous concerter, nous nous retournons pour nous assurer que nous ne sommes pas suivis.

Telecharger Trois de tes secrets pdf epub gratuit

Le matin, de façon quasi systématique, je me fais allumer pendant trente minutes par mon génialissime formateur. Quotidiennement, je suis mis dans le bain par un « Vous avez un cerveau ? Parce qu’il va falloir vous réveiller mon vieux » ou un « Vous me prenez pour un con ? » voire « C’est nul. Vous n’avez rien compris. » Mais le mot qui revient à chaque fois, c’est : « Recommencez ! » Sans jamais aucune explication, M. Tuco conclut toujours nos entretiens par ce fameux « Recommencez ! »… « Recommencez ! »… « Recommencez ! »… J’ai du mal à subir ses remontrances réitérées mais je continue de m’appliquer. Je me donne à fond, me remets en question en permanence. Le plus frustrant finalement, c’est que lorsque je lui rends un travail, il y jette un œil furtif sans le lire réellement. Pourtant, la conclusion est toujours la même : « Non, ce n’est pas ça, recommencez ! » J’essaie de comprendre le but de l’opération. Passer ses nerfs ? Tester ma capacité de résistance ? Me convaincre de ma médiocrité ? Et dire que je suis avec le meilleur formateur de la boîte !

Trois de tes secrets telecharger ebook gratuit 


La nouveauté, c’est qu’à présent, en plus de mes synthèses de texte, je dois également lui rendre une « organisation » de mon travail. Guy-Pierre Tuco m’explique que l’organisation est le pilier essentiel de MSS : « On doit être organisé, tout doit être organisé. Chaque action, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, doit être prévue et donc organisée. » En quoi cela consiste-t-il concrètement ? Ici, chaque salarié s’attelle à rédiger un document où il explique comment il compte organiser son travail. Tout doit être prévu, même l’imprévisible. La règle de base est de ne rien entreprendre sans l’avoir préalablement décrit en détail et fait valider par son supérieur. Chaque action, si minime soit-elle, appelle donc à la rédaction d’une organisation. Exemple : vous devez emprunter un document dans le bureau voisin ; à charge pour vous de stipuler, a minima, l’heure à laquelle vous devez aller chercher ce document, l’heure à laquelle vous préviendrez votre collègue et ce qu’il doit faire exactement, le temps que cela va prendre, sans oublier bien sûr les conditions nécessaires au bon aboutissement de cette tâche – ordinateur allumé, imprimante opérationnelle, etc.

Telecharger epub gratuit Trois de tes secrets pdf


Le matin, de façon quasi systématique, je me fais allumer pendant trente minutes par mon génialissime formateur. Quotidiennement, je suis mis dans le bain par un « Vous avez un cerveau ? Parce qu’il va falloir vous réveiller mon vieux » ou un « Vous me prenez pour un con ? » voire « C’est nul. Vous n’avez rien compris. » Mais le mot qui revient à chaque fois, c’est : « Recommencez ! » Sans jamais aucune explication, M. Tuco conclut toujours nos entretiens par ce fameux « Recommencez ! »… « Recommencez ! »… « Recommencez ! »… J’ai du mal à subir ses remontrances réitérées mais je continue de m’appliquer. Je me donne à fond, me remets en question en permanence. Le plus frustrant finalement, c’est que lorsque je lui rends un travail, il y jette un œil furtif sans le lire réellement. Pourtant, la conclusion est toujours la même : « Non, ce n’est pas ça, recommencez ! » J’essaie de comprendre le but de l’opération. Passer ses nerfs ? Tester ma capacité de résistance ? Me convaincre de ma médiocrité ? Et dire que je suis avec le meilleur formateur de la boîte ! La nouveauté, c’est qu’à présent, en plus de mes synthèses de texte, je dois également lui rendre une « organisation » de mon travail.

Telecharger ebook gratuit Trois de tes secrets pdf


Guy-Pierre Tuco m’explique que l’organisation est le pilier essentiel de MSS : « On doit être organisé, tout doit être organisé. Chaque action, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, doit être prévue et donc organisée. » En quoi cela consiste-t-il concrètement ? Ici, chaque salarié s’attelle à rédiger un document où il explique comment il compte organiser son travail. Tout doit être prévu, même l’imprévisible. La règle de base est de ne rien entreprendre sans l’avoir préalablement décrit en détail et fait valider par son supérieur. Chaque action, si minime soit-elle, appelle donc à la rédaction d’une organisation. Exemple : vous devez emprunter un document dans le bureau voisin ; à charge pour vous de stipuler, a minima, l’heure à laquelle vous devez aller chercher ce document, l’heure à laquelle vous préviendrez votre collègue et ce qu’il doit faire exactement, le temps que cela va prendre, sans oublier bien sûr les conditions nécessaires au bon aboutissement de cette tâche – ordinateur allumé, imprimante opérationnelle, etc..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire