mardi 4 décembre 2018

Telecharger Très intime epub gratuit de Solange

Telecharger Très intime ebook gratuit

Les moments où elles préféreraient ne pas, ceux où elles se sentent palpiter en profondeur, les joies magiques du cunnilingus, les mecs bons et les nuls, la quête du « dragon de l’orgasme fou »… Elles ont entre 18 et 46 ans. Solange s’invite dans leur chambre à coucher. Elle leur demande comment ça se passe, concrètement, dans leur vie sexuelle et affective. Directes, caustiques, réjouissantes, lucides, elles n’éludent ni les libidos en berne, ni les petits arrangements avec soi-même, ni les abus. Elles disent tout, elles le disent bien, avec les vrais mots, et ça secoue.




 L’hélicoptère nous a déposés à Ploërmel. Le récit du traumatisme vécu par Vincent m’a bouleversée. Au bout de quelques heures, il a commencé à me houspiller. Il ne voulait pas de ma compassion. Il désirait mon sourire et ma gaieté. Même concernant cet évènement atroce, le temps avait en grande partie soigné son cœur. Il n’en avait jamais parlé à personne parce qu’il n’avait jamais plus éprouvé un amour comparable et donc la peur que l’histoire se répète. Il voulait uniquement que je dispose des codes pour le comprendre et c’était tout ! Je me suis reprise, il avait raison. En arrivant devant ma voiture, je m’aperçois qu’il n’a pas jugé utile de me rendre les clés durant tout notre séjour. Il les sort de sa poche et s’installe au volant. Je m’amuse intérieurement en me rendant compte que ce comportement naturel chez lui ne m’agace même plus ! Je suis pressée de retrouver ma maison, mais je sens qu’il est urgent que je lui parle du coffret. Plus je tarde, plus il pourrait penser que j’ai tenté de lui subtiliser.

Très intime epub gratuits

Mais je ne sais absolument pas comment lui expliquer mes doutes. Comment peut-il réagir à l’idée de sa mère, abattant froidement une femme en plein cimetière pour lui voler son magot ? J’ai beau me répéter que des trois hypothèses, celle impliquant Marie-Jeanne est la moins crédible, il n’en reste pas moins que pour les deux autres, le mobile n’est pas établi formellement. Pour sa mère j’ai, entre les mains, une raison suffisante pour tuer. Je me précipite devant la cheminée et j’allume un feu. Après la chaleur de la voiture, la maison me paraît glaciale. Les flammes commencent à s’élever quand j’entends sonner. Je me trouve alors face à un livreur qui sollicite ma signature contre un paquet de la taille d’une fenêtre. Je m’étonne, je n’ai rien commandé, mais je ne peux que constater que cet envoi porte effectivement mon nom. Je m’attends à soulever un objet lourd, je suis surprise par sa légèreté. Vincent me regarde en souriant. Avant d’enlever le papier kraft qui le protège, j’ai deviné le contenu. Les larmes aux yeux, j’admire l’une des toiles de Bernard Morinay, celle qui m’avait enchantée lors de notre visite au Conquet.

Très intime (2018) epub gratuits

Elle te plaisait tant ! J’ai eu envie que tu puisses observer mon petit coin de paradis tous les jours. — Tu frôles la folie, mais j’adore ! Merci. Cet homme me comble. De son côté, il a levé tous les mystères, je me dois de lui rendre la pareille si je ne veux pas le perdre. Un café à la main, je vais chercher les lettres de Marie-Jeanne. Je m’installe près de Vincent et les lui tends : — J’ai trouvé ces enveloppes en vidant la maison. Tu devrais les regarder. Il pose sa tasse sur la table, s’assied confortablement et se lance dans la lecture. Je me tais, je l’observe. Devant certains passages, il sourit. En parcourant la dernière missive, il se crispe. J’attends sa réaction. Il marmonne : — Ce meurtre dans le cimetière me paraît bizarre. — J’ai pensé la même chose. J’ai creusé. Je lui raconte toutes mes recherches, mon enquête et les informations recueillies près du commandant Giraud. Il m’écoute attentivement et demande quelques éclaircissements. Au terme de mon récit, il précise : — Si je résume, la justice n’a jamais identifié le coupable.

Très intime pdf ebook gratuits

Mais pourquoi t’es-tu autant investie dans cette enquête ? À mes pieds, dans un sac, j’ai posé le coffret. Je le prends et le lui remets en lui expliquant où et comment je l’ai découvert. J’ai laissé sur le dessus des pièces d’or, le petit mot paraphé MC. Il l’ouvre, il écarquille les yeux, se saisit du papier et lit les phrases qui m’avaient glacé le sang, il y a quelques mois. « Mon mari a toujours su protéger nos intérêts, maintenant comme avant sa mort, j’ai choisi de lui confier la sécurité de mes richesses. Si vous lisez ces mots, vous êtes un voleur et un pilleur de tombes. Cet argent était sous la protection de mon époux et du seigneur. Vous venez de trahir l’un et l’autre, vous ne l’emporterez pas au paradis. » Vincent ne réagit pas. Je n’ose troubler son silence. Il finit par demander : — Tu m’as bien dit que tu as trouvé ce trésor dans le mur érigé en 1964 ? — Oui, tout à fait !

Telecharger Très intime 1001ebook epub gratuits

Tu essaies de me faire comprendre que ma mère pourrait également faire partie des suspects pour le crime de Martina Connat, n’est-ce pas ? — C’est une troisième hypothèse ! — Et, entre 1957 et 1964, où aurait-elle caché cette cassette d’après toi ? — Je n’en sais rien. Mais il peut y avoir une autre explication. Tes parents sont allés au salon de l’agriculture à Paris, en 1964. Ils peuvent avoir fait une visite sur la tombe de Jean Connat. Son regard glacial ne laisse planer aucun doute. Il s’est éloigné de moi. Je ne me trouve plus face à un amoureux, mais face à un stratège. Je sens qu’il monopolise toute son énergie pour analyser la situation. Il me fait peur. — Tu m’as dit que le certificat d’authenticité présenté au commandant Giraud par le fils de la concierge indiquait des pièces et des lingots. Où se trouvent ces derniers ? — On peut imaginer qu’ils étaient cachés dans l’appartement et qu’ils constituent la base de la fortune du paysan argentin.

Telecharger Très intime pdf epub gratuit

Seuls les Louis d’or étaient enfouis près de la tombe. Il garde à nouveau le silence puis murmure : — Et si nous ne nous étions pas rapprochés, m’en aurais-tu parlé ? — Oui, et mon premier mail avait pour objet d’entrer en contact avec toi à ce sujet. Je voulais m’ouvrir une porte pour l’avenir. Dès le début, cet or m’a encombrée. J’ai tenté d’essayer de démêler l’affaire pour ne pas me retrouver dans la situation actuelle. J’aurais aimé te donner ce coffret en pouvant t’assurer que ta mère n’était pas impliquée dans ce meurtre. Je ne sais pas quelle option choisir pour ces pièces, les rendre à l’État ou les garder. Mais je considère qu’elles t’appartiennent plus qu’à moi. — J’aimerais pouvoir te croire ! — Que veux-tu dire ? — Pourquoi as-tu mis autant de temps à me confier ces pièces d’or ? Je suis tétanisée ! Je ne trouve rien à lui rétorquer. Puis je bafouille : — Mais je n’ai fini mes entretiens avec le commandant Giraud que mi-janvier !

Telecharger Très intime pdf epub gratuit

Il ne me répond pas, se lève, enfile sa veste et ses chaussures et sort sans se retourner. Je suis désemparée. Mais à quoi joue-t-il ? Il est parti les mains vides. Je sais qu’il ne peut que revenir. Mais que décidera-t-il après son isolement dans les chemins de son enfance pour réfléchir ? Je ne retiens pas mes larmes. Depuis que je l’ai rencontré, ma vie s’est emballée. Ce que je ressens pour lui est passionnel, je sais déjà que je l’aime. J’ai toujours envie de me blottir dans ses bras protecteurs. L’idée de devoir envisager mon existence sans lui après avoir touché du doigt le bonheur auprès de lui m’épouvante. Sa question accusatrice m’a foudroyée. Comment peut-il imaginer que j’avais prévu de garder ces pièces d’or pour moi ? Je ne peux développer aucun argument pour me défendre puisque je ne comprends pas le raisonnement qui l’a poussé à cette remarque. J’essaie de me calmer. Je n’ai aucune idée de la durée de son absence. Il faut que je m’occupe. Je tente de me pencher sur mes écrits, mais je n’y arrive pas.

Très intime ebook gratuit

 Je ne cesse de guetter les bruits extérieurs en espérant entendre ses pas dans la cour. Je renonce et j’opte pour un bon roman devant la cheminée. Peine perdue, mes pensées tumultueuses m’empêchent de me plonger dans l’intrigue de ce policier. Je finis par me diriger vers la cuisine. Je parie pour un avenir radieux et je me lance dans la préparation d’un repas fin à déguster en amoureux. Après trois longues heures interminables, alors que la nuit commence à tomber, j’entends le bruit de la porte. Je ne bouge pas. Je ne sais pas quelle attitude adopter, l’accueillir, l’attendre, me désintéresser, tout dépend de son état d’esprit. Malgré tout, quand il pénètre dans la cuisine, je me tourne vers lui. Mes yeux doivent transmettre toutes mes interrogations et l’étendue de mon désarroi. En deux pas, il se colle à moi et m’enlace. Sa bouche sur la mienne fait s’envoler toutes les tensions accumulées ces dernières heures. Mes larmes se mêlent à notre baiser. Il me murmure près de l’oreille : — Pardonne-moi ! Je n’aurais jamais dû douter de toi. Mais ma colère m’y a poussé. Ma rage est dirigée contre ma mère, contre mon père, contre l’incompétence de la justice ou contre le secret défense. Tu te trouvais là, je me suis retourné contre toi. C’était une réaction infantile. — Si j’avais voulu garder ce trésor, je pouvais ne rien te dire, c’était le meilleur moyen.

Telecharger Très intime epub gratuit

Oui. En fait, j’aurais préféré que tu ne découvres jamais ni ces lettres ni cette cassette. Je n’aurais pas eu à me poser de questions sur le passé de mes parents. Cette histoire me semble tellement glauque ! — Cet argent est resté caché dans un mur plus de cinquante ans. — Ce n’est pas le coffret qui me pose problème. Je n’ai pas besoin de cet or. Les lettres me paraissent plus dévastatrices. Je ne saurai jamais le rôle de ma mère dans toute cette histoire. C’est vivre avec ce doute qui me préoccupe plus. — Je comprends. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai essayé de te donner ces pièces accompagnées de leur cheminement.

Très intime epub ebook gratuit

J’ai échoué. Nous sommes à nouveau assis l’un contre l’autre sur le canapé. Il me caresse les cheveux. Sa tristesse palpable n’empêche pas qu’en moi se lève une forme d’allégresse. Je tente de la lui communiquer : — Peu importe le passé ! Tu m’as dit que tu avais choisi de vivre au présent. Nous ne connaîtrons jamais l’implication de ta mère dans ce drame. Elle ne peut plus en assumer les conséquences alors, laissons tout cela aux oubliettes. Essaie de ne garder à l’esprit que le fait que des trois suspects, Marie-Jeanne semble la moins probable. Où aurait-elle pu se procurer un pistolet MAC 50 ? — Effectivement, je ne vois pas du tout. Hormis le vieux fusil de la guerre quatorze qui traînait dans le grenier et qui a dû appartenir à mon grand-père, je n’ai jamais trouvé d’arme dans cette maison. — Et moi, je n’en ai découvert aucune scellée dans les murs ! Je sens qu’il s’apaise.

Le comte de Canteville raccompagne le commandant Giraud à la porte. En regagnant son fauteuil, il se laisse submerger par ses souvenirs. Il revoit Martina suivre le cercueil de son mari dans ce cimetière. Il ne savait pas encore qu’il aurait rapidement l’occasion de l’approcher qu’il avait déjà été happé par sa beauté. Il se rappelle sa joie ce soir du 20 septembre 1956 quand il l’avait vue se diriger vers lui. Elle s’était arrêtée près de la bouche de métro. Elle observait les alentours. Elle semblait ne pas savoir quelle attitude adopter. Il n’avait pas prolongé son calvaire. Il l’avait abordée rapidement. Ses yeux avaient reflété immédiatement un grand soulagement. — Je vous avoue que j’étais un peu terrorisée. Je craignais de rencontrer un comité d’accueil moins avenant. Je lui avais proposé de lui offrir un café, j’avais senti qu’elle avait besoin de s’épancher, mais aussi de comprendre ce qui était arrivé à son mari.

Ebook gratuit : Très intime pdf

Cette première entrevue avait duré plus de deux heures. J’avais la consigne de la mettre en garde, ma hiérarchie ne croyait pas au suicide de Jean Connat. Pour le KGB, il ne subsistait aucun doute, les services secrets français avaient éliminé cet agent gênant. Je craignais la réaction de Martina, mais je me suis aperçu très vite qu’elle non plus, ne pouvait accréditer le suicide : — Je préfère cette version. Lorsque je l’ai quitté ce dimanche soir, nous venions d’avoir une longue conversation durant laquelle il m’avait révélé ses missions au service de l’URSS. Il était convaincu d’avoir été démasqué et il avait décidé de suivre les instructions transmises par Amaliev pour fuir la France. Il s’était confié à moi d’une part pour que je l’accompagne, et d’autre part si les choses tournaient mal pour que j’assure ce rendez-vous. — Mais pourquoi êtes-vous partie de chez vous ? — Jean voulait que je prenne le train pour Rome. Je ne lui ai pas obéi. Je ne l’aimais plus et je ne souhaitais absolument pas m’exiler en sa compagnie. J’ai choisi d’attendre son départ, qu’il avait programmé à 23 h, et de revenir chez moi le lendemain matin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire