vendredi 7 décembre 2018

Telecharger Nous les filles de nulle part ebook gratuit de Amy Reed

Telecharger Nous les filles de nulle part epub gratuit 


Grace vient d’entrer au lycée de Prescott après avoir déménagé. Dans la chambre de sa nouvelle maison, elle découvre des mots griffés sur le mur : Aidez-moi. Tuez-moi, je suis déjà morte. 
Ces mots, c’est Lucy, qui les a tracés. Lucy, qui a accusé trois garçons de Prescott de l’avoir violée. Lucy, qui a été traitée de menteuse par le reste du lycée. Lucy, que la police n’a pas écoutée. Lucy, qui a fui la ville avec ses parents. 
Très vite, Grace comprend que cette violence s’exerce à tous les niveaux dans la ville de Prescott : quand les joueurs de l’équipe de foot notent le physique des filles qui passent devant eux ; quand son amie Rosina doit éviter les avances des clients du restaurant où elle travaille ; et surtout sur le blog du moment, « Les vrais mecs de Prescott » dont la ligne éditoriale consiste principalement à considérer les femmes comme des objets. 
Grace, Erin et Rosina sont décidées à agir, mais elles ne peuvent le faire seules. 
À partir de 15 ans.




Il est 20 heures, on est fin octobre et dehors la température commence à chuter sévèrement. Je vais zoner dans le métro. Là, au moins au chaud, je pourrais envisager la façon d’organiser au mieux ma première nuit… à la belle étoile. Jamais je ne me suis retrouvé dans les transports sans but précis. D’habitude ici, on transite pour se rendre au boulot, aller voir quelqu’un ; moi, je n’y suis pour rien, juste pour réfléchir et ne pas avoir froid. Je déambule dans les couloirs pour tenter de digérer ce qui m’arrive. Je suis en pilotage automatique, comme un boxeur qui se relève d’un K.-O. et cherche à reprendre ses esprits. Le temps que j’y parvienne, le métro est en train de fermer. Vite, il faut que je revienne dans un quartier que je connais bien. Je décide d’aller traîner du côté des urgences d’un hôpital, afin de trouver un endroit où dormir cette nuit. Sur place, on se croirait dans une foire tellement il y a de monde. Je remarque des hommes en tenue paramilitaire avec talkie-walkie et maîtres-chiens.

Nous les filles de nulle part epub gratuits


Apparemment, il faut parfois mettre un peu d’ordre là-dedans. Je m’assois dans la salle d’attente. Attendre que la nuit passe, c’est justement ce pourquoi je suis là. Une dame à côté de moi me souffle : « Aux urgences, il ne faut pas être pressé ! » Je lui souris et réponds que j’ai tout mon temps. Le sommeil me gagne. Mais dormir sur une chaise, c’est plutôt rock’n’roll. Tôt ou tard, un phénomène se produit : on tombe. Je me vois mal repositionner plusieurs chaises pour m’allonger. De toute façon, il n’y en a aucune de disponible. Je quitte les urgences et décide de tenter ma chance dans un autre corps de bâtiment. Toutes les portes sont fermées et je me fais rapidement surprendre par les vigiles. Avec le barda que je trimballe, je ne suis pas très discret. En passant par les locaux en travaux de l’hôpital, je découvre que même les chantiers ont des alarmes. La fatigue me gagnant, mon niveau d’exigence pour trouver un endroit où me poser devient quasi nul. Je m’assois un moment. Et là plus rien. Je suis rappelé à la réalité au petit matin par les aboiements d’un chien. En ouvrant les yeux.

Nous les filles de nulle part (2018) epub gratuits


Je suis certain que c’est marqué sur mon front que je suis à la rue. Je lutte contre les signes de la dépression qui me guette : il faut absolument que je me ressaisisse ! Dorénavant, je noterai tout ce que j’ai à faire dans la journée et je cocherai au fur et à mesure : j’invente la to do list du sans abri ! À la sortie du métro, je m’arrête devant un attroupement au cul d’un camion. On y distribue des repas : à la soupe ! Heureux de cette aubaine, je préfère pourtant ne pas manger avec mes compagnons d’infortune. Ils me renvoient l’image d’un futur qui m’est insupportable. Trouver un endroit où dormir reste ma priorité. Tout à coup, éclair de génie : j’ai toujours le bip de ma porte d’entrée ainsi que les clés de mon ancienne cave. Je me souviens même y avoir descendu un vieux lit de camp. Ça sent bon le grand luxe ! Je fonce.

Telecharger Nous les filles de nulle part 1001ebook epub gratuits

Effectivement tout s’ouvre. Je vais enfin pouvoir me poser. En fouillant, je trouve le fameux lit et, un bonheur n’arrivant jamais seul, une bouteille de vin[12]. Bon, ça fait peut-être « cliché clochard » mais je ne suis plus à ça près. Allez, à votre santé ! Avant de dormir, je bloque la minuterie pour avoir un peu de lumière, décide de faire le bilan de ma journée et de remplir ma fameuse liste de choses à faire pour le lendemain. J’ai maintenant un programme, je revis ! Parmi les tâches à effectuer, il me faut trouver une adresse postale. Je vais donc m’inscrire dans une PSA, une permanence sociale d’accueil. Outre l’adresse, la PSA permet d’avoir une couverture sociale et de bénéficier du RSA. En sortant, je n’ai toujours pas de solution de logement mais une adresse où l’on peut m’écrire, c’est déjà ça. Passer au DAL pour leur dire que je me suis fait expulser était aussi inscrit sur ma liste. Grâce à l’association, j’ai une chance d’être rapidement pris en charge par la préfecture et hébergé. La structure même qui m’a expulsé pourrait maintenant me payer l’hôtel ! Avant cela, il faut que je trouve un endroit sûr où entreposer mes affaires. Pour commencer, ça m’allègera un peu et, surtout, je tiens à être comme Monsieur Tout-le-Monde.

Telecharger Nous les filles de nulle part pdf epub gratuit


J’ai trop l’impression que mes signes extérieurs de détresse me trahissent. Je m’impose alors deux règles essentielles : n’avoir qu’un petit sac à dos sur moi pour être moins visible, et veiller à mon hygiène – douche, rasage, vêtements propres, ongles taillés. Cette simple exigence me prend du temps ! Mais je sais que si je ne m’astreints pas à ce minimum, je vais rapidement passer mes journées à dormir dans le métro. Heureusement, le DAL me propose une solution. C’est officiel, je vais être hébergé à hôtel. À partir de maintenant, je sillonnerai l’Ile-de-France en fonction des solutions que la préfecture m’allouera. C’est parfois très limite – on est prévenu au dernier moment – d’arriver à temps pour prendre sa chambre mais je ne vais pas faire le difficile. D’autant que j’ai pu constater combien la rue laisse des séquelles.

Nous les filles de nulle part ebook gratuit

Le simple fait de dormir par terre est une épreuve. Certes, il y a des techniques pour ne pas trop souffrir : il faut s’allonger sur le côté, les jambes légèrement fléchies, le dos contre un mur et, pour éviter d’être surpris, se tenir éloigné de l’entrée du lieu de villégiature, mais le regard dans la direction d’où peut venir le danger. Pour le linge, j’ai aussi une solution : sous la gare d’Austerlitz, il y a de grosses machines industrielles où l’on peut laver ses vêtements gratuitement. Petit à petit, j’apprends à surmonter ma honte. Sur le chemin de ma chambre d’hôtel, je trouve un journal sur le trottoir. Il est à moitié déchiré mais je peux encore lire le petit encart figurant au bas de la page. « Agression : tabassé, un sans-domicile est retrouvé mort ! » Il faut absolument que je me sorte rapidement de cette galère ! Le DAL me permet de rester debout, encore. Ma situation demeure précaire mais n’est plus désastreuse. Je dois leur renvoyer l’ascenseur. Au moins, comme je le peux. Je décide de m’impliquer à leurs côtés, de soutenir leurs actions et de participer autant que possible aux manifestations organisées pour les sans-logis. Un jour, au cours d’un de ces rassemblements, ma vie prend une nouvelle dimension.

Telecharger Nous les filles de nulle part epub gratuit


Je suis loin de m’imaginer que c’est en réalité l’inverse qui va se produire. Après une dure journée de labeur, il n’est pas déplaisant de se poser devant l’étrange lucarne. C’est aussi le cas après une journée de chômage. Le petit écran présente à mes yeux de nombreux inconvénients mais l’un d’eux peut parfois se transformer en avantage : celui de mettre notre cerveau en mode veille. Dans mon cas, franchement, ça ne me fait pas de mal d’arrêter de réfléchir. Comme beaucoup, lorsque je tombe sur un programme stupide – et ce n’est pas le choix qui manque –, je suis le premier à le dénoncer mais, comme beaucoup, je suis aussi le dernier à zapper. Nous sommes tous formatés pour subir ce que la télévision nous sert chaque jour. À l’abri du claquage neuronal, on la regarde, sans conviction, sans effort, parfois même sans plaisir.

Nous les filles de nulle part epub ebook gratuit


Au moins, cela nous permet-il de ne pas être déconnectés de la discussion du lendemain devant la machine à café. Pour ma part, même si, pour l’instant, je suis seul devant mon café du matin, je fais comme tout le monde et me tiens prêt à débattre du programme télévisuel avec d’éventuels collègues. Ce serait dommage de se faire recaler pour ça à l’entretien ! On prend vite des habitudes quand on est seul à décider de la manière d’occuper sa journée. Cela permet de générer de nouveaux repères dans une vie qui en a perdu. Je règle mon quotidien comme du papier à musique : à midi, mon heure de déjeuner est calée sur un programme télé et, en fin de journée, l’arrêt de mon ordinateur correspond au début d’une émission que je ne veux pas rater. Les animateurs télé deviennent mes compagnons de route. Sans les côtoyer, j’ai l’impression de les connaître.

Ebook gratuit : Télécharger Nous les filles de nulle part bookfrench.com


Après tout, ils n’ont rien de plus virtuel que la multitude d’amis que l’on tente d’engranger sur les réseaux sociaux. Fidèle à mes petites habitudes, après une journée productive en navigation infructueuse, j’allume la télévision. Le thème de l’émission du soir ? Le chômage ! Tout un poème… C’est génial, moi qui voulais me changer les idées, ça tombe bien ! J’hésite à zapper. Curieux d’entendre les propos tenus sur un sujet que je commence à bien connaître, je retiens mon doigt prêt à appuyer sur la télécommande.

Pour parler de cette question épineuse, une chef d’entreprise, une chercheuse (d’emploi !) et un syndicaliste. Les trois protagonistes dénoncent tour à tour un système qui ne fonctionne pas. Le syndicaliste clame haut et fort qu’une entreprise ne peut licencier alors qu’elle fait des bénéfices. La chef d’entreprise dit qu’elle aimerait bien recruter mais qu’elle ne trouve personne. La demandeuse d’emploi déplore que ses multiples démarches n’aboutissent pas. Bref, rien de nouveau sous le soleil !

Ebook gratuit : Nous les filles de nulle part pdf

Si je reste perplexe sur le nombre de candidatures que la chômeuse déclare avoir envoyées, tant le chiffre dépasse l’entendement – elle parle de plus de mille envois en une année [13] ; on a toujours tendance à exagérer à la télévision – , j’adhère évidemment à la quasi-totalité de son discours. Il est rassurant de constater que je ne suis pas seul à envoyer de multiples courriers dans le vide et à me sentir désœuvré face au chômage. Je compatis. Tout à coup, le débat prend une autre tournure… La patronne de PME interpelle la jeune femme pour lui proposer un travail ! Elle lui précise que ce ne sera pas forcément dans sa partie mais qu’en intégrant sa société, elle aura la possibilité de se former et d’apprendre un autre métier. Incroyable ! La candidate cherche un boulot depuis des mois sans succès, et on lui en offre un sur un plateau – de télévision, de surcroît.

Télécharger Nous les filles de nulle part epub gratuit


Je l’envie ! Euh, on fait comment pour être invité à participer à un débat sur le chômage ? Je suis volontaire ! Ce qui suit est tout aussi ahurissant… Après avoir hésité une demi-seconde, ma collègue chômeuse répond : « Non, ça ne m’intéresse pas. Je veux absolument travailler dans le domaine que j’ai choisi. » Pardon ? Qu’ouïs-je ? Qu’entends-je ? Qu’acoustiqué-je ? Je vérifie le son de ma télé, me tourne vers ma femme pour vérifier qu’elle vient bien d’entendre la même chose que moi. Je n’en reviens pas ! L’animateur de l’émission, dans son rôle d’attiseur de braises, croit bon de répéter à la jeune fille que l’on vient de lui proposer en direct un job et qu’elle l’a refusé. Le syndicaliste, qui dormait jusque là, reprend du poil de la bête et déclare qu’il est quand même scandaleux d’obliger les gens à occuper une fonction qu’ils ne désirent pas.

Telecharger Nous les filles de nulle part pdf epub gratuit

Ce qui fut dit fut fait. Dès le lendemain matin, je me fends d’une jolie lettre de motivation, accompagnée de mon plus beau CV, et j’envoie le tout à la société en question. Dès lors, j’appelle régulièrement l’entreprise. Puisqu’ils recrutent massivement, ils devraient bientôt me convoquer pour un entretien. Je multiplie les coups de fils. À l’autre bout, je perçois par moment l’embarras mais je ne lâche rien. Plus le temps passe, plus j’appelle et plus je suis persuadé qu’il s’agissait bien d’un coup médiatique peu glorieux. Alors que je prépare dans ma tête les mots que je me vois déjà écrire à cette patronne peu soucieuse de la portée affective de son discours, je reçois un appel. C’est la société.

Nous les filles de nulle part telecharger ebook gratuit 


Celle-là même que je harcèle depuis des semaines au téléphone. Au bout du fil, une voix, qui m’est étrangement familière, me propose d’assister à une réunion, qualifiée d’informelle, pour savoir si la philosophie de l’entreprise pourrait me correspondre. Je fais mine de consulter mon agenda – un mec débordé, c’est toujours bien vu –, et j’accepte le rendez-vous. Je continue néanmoins d’être sceptique sur le prétendu recrutement massif de cette entreprise et c’est donc détendu que je me présente. Sur place, je mets d’abord un visage sur la voix familière qui, quelques jours auparavant, m’a convoqué : c’est celle de la jeune chômeuse de l’émission ! Cette fille, qui a refusé en direct le poste qu’on lui proposait, travaille finalement ici…

En pdf  ebook gratuit Un coupable


Elle aurait donc accepté l’offre mais en coulisse. Ah, la télévision n’aura jamais fini de me surprendre ! En m’installant dans la salle, je comprends vite que la réunion prétendument informelle va vite tourner à l’entretien collectif. Nous sommes cinq. Rien de comparable donc avec les millions de chômeurs qui, « pourvu qu’ils veuillent travailler », sont les bienvenus ici. Mais maintenant que je suis là, autant faire en sorte que ça se passe bien. Je pose des questions, j’interpelle le maître de conférence, bref, je m’intéresse et m’implique. Au moins ne pourra-t-on pas m’accuser de n’avoir montré aucune volonté de bosser !

Nous les filles de nulle part ebook gratuit 

Après avoir chaleureusement remercié mon interlocutrice, je prends place dans l’entrée. Je patiente encore quelques instants et la femme de l’interphone me rejoint pour m’amener dans le bureau de la présidente. Chemin faisant, je tente de briser la glace en entamant la conversation. Pas de réponse. Peut-être n’ai-je pas parlé assez fort. Arrivés devant le bureau, ma guide frappe pour m’annoncer. Alors que je m’apprête à lui emboîter le pas, je décide de me raviser. Heureuse initiative. Un rappel à l’ordre subliminal se déroule alors sous mes yeux de candidat : la présidente incendie – le mot est faible – littéralement mon accompagnatrice. La porte étant restée légèrement entrouverte, je profite allègrement des quelques noms d’oiseaux qui volent à travers la pièce. Les propos sont d’une telle violence que je songe immédiatement à une mise en scène : après le coup de l’interphone, celui de l’engueulade.

Telecharger epub gratuit Nous les filles de nulle part pdf


Le spectacle est bien rodé. La colère de la patronne s’éternisant – quelles actrices ! –, le directeur, M. Tuco, la cinquantaine rondouillarde, cheveux en désordre, décide de venir à mon secours dans le couloir. Il me propose de commencer l’entretien dans son bureau. Je le suis. Nous discutons de tout, de rien puisque, toutes les deux minutes, il interrompt notre conversation pour aller vérifier si Mme Sentenza en a fini avec sa proie. Il se passe un bon quart d’heure avant qu’il ne m’accompagne finalement chez la patronne qui m’accueille avec un grand sourire. Il est difficile d’imaginer qu’une crucifixion en règle vient à peine de s’achever.

Telecharger ebook gratuit Nous les filles de nulle part pdf


En plus du directeur et de la dirigeante, trois chats participent à notre réunion ; ils se baladent allègrement sur le bureau et n’hésitent pas à s’allonger sur mon CV. Je trouve cela peu commun, mais plutôt sympathique. La discussion est très rapide. La présidente me lance toute guillerette : « Je suis une fée ! Je peux exaucer n’importe lequel de vos vœux. Celui que vous souhaitez par-dessus tout. Mais attention, vous avez dix secondes seulement pour me le dire… Je vous écoute. » Bon, l’interphone, l’engueulade, les chats, maintenant la fée, ça commence à faire beaucoup en peu de temps… Je me demande bien à quoi va ressembler le final !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire