samedi 1 décembre 2018

Telecharger Le Collectionneur Pdf de Fiona Cummins ebook gratuit

Ebook gratuit : Le Collectionneur Pdf  , Epub

Telecharger Le Collectionneur Pdf ebook gratuit

Le Collectionneur a tout organisé et mène une double vie. Dans l’une, il est comme vous et moi. Dans l’autre, il est le gardien d’un macabre musée de famille : une collection d’ossements humains.

Les collectionneurs cherchent toujours la rareté, l’objet unique. Deux enfants, Jakey Frith et Clara Foyle, souffrent l’un et l’autre d’une maladie génétique orpheline (une centaine de cas en France) qui fait se dédoubler les cartilages puis pousser les os jusqu’à l’étouffement, la maladie de l’homme de pierre. Le Collectionneur se doit d’avoir ces deux pièces rarissimes que sont deux petits squelettes au tout début de leur déformation.

Dans sa traque éperdue, il déjoue la vigilance du père de Jakey et celle d’un détective trouble, Etta Fitzroy, qui enquête sur une série d’enlèvements.

Avec un style-cutter aussi efficace que glaçant, Fiona Cummins plonge et fouaille dans les pensées du psychopate. Les Anglais ont adoré.







Ebook gratuit : Sur l’écran d’ordinateur, je descends jusqu’à la fin du chapitre sur lequel je travaille et note le premier nom que je trouve. — Bonjour, je m’appelle Anne Robinson et j’habitais sur Howard Street avant, dis-je tout haut à titre d’essai. Saviez-vous que des drogués habitaient dans la rue ? Je pense que c’était le bébé de l’un d’entre eux. J’ai l’air guindée et préparée, alors je fais une autre tentative où je m’efforce de paraître plus naturelle. — Bonjour, m’entends-je répéter d’une voix encore plus forcée. Oh oublie ça ! me dis-je en jetant mon stylo à travers la pièce. Je sais pourtant en mon for intérieur que je vais le faire. C’est une bonne idée. La journaliste se lancera à la recherche des pauvres bougres du numéro 81. 

Telecharger Le Collectionneur pdf gratuit

Depuis que Jude en a parlé, j’essaie de me les remémorer mais je ne me rappelle qu’une vague bande, pas d’individus en particulier, avec les cheveux gras et les bras maigres comme des baguettes, marqués par les aiguilles. Will les appelait les « morts-vivants ». Et si elle pose des questions ? je me demande en me rongeant une cuticule. J’entreprends de noter les détails qui me reviennent. Une des filles s’appelait Carrie. Ils sont restés des années. Ou en tout cas, c’était l’impression que j’en avais. Ils sont partis avant moi, en 1985, je crois. Le propriétaire les a chassés un matin de bonne heure. Toutes leurs affaires se trouvaient sur le trottoir – des tasses brisées, des paquets de pâtes éventrés, des draps tachés et des pulls usés. Les toxicos n’ont rien emporté. Ces cochonneries sont restées là jusqu’au passage des éboueurs. J’avais oublié tout cela, avant aujourd’hui. Bon, j’ai mon histoire ; je me force à me jeter à l’eau. Je compose le numéro du Daily Post et patiente.

Le Collectionneur pdf 

En quelque sorte, dis-je, essayant de ne pas sembler trop sûre de moi. J’étais ado quand je suis partie. Nous étions en location, ma mère et moi. Je lui en raconte trop. Trop de détails qui ne sont pas notés sur mon cahier. Je dois m’en tenir au plan. Je reprends : — Il y avait des drogués – à l’héroïne, je crois – qui habitaient en bas de la rue et je me disais qu’il y avait peut-être un lien. Avec le bébé. — D’accord. C’est très intéressant. À quel numéro habitaient-ils ? Connaissiez-vous l’un d’entre eux ? Vous rappelez-vous leurs noms ? Les questions s’amassent devant moi et je m’efforce de respirer profondément pendant qu’elle creuse dans mes mensonges. — Je crois qu’il y avait une Carrie. Mais je ne leur parlais pas. 

Telecharger Le Collectionneur 1001ebook

Personne ne leur parlait, en fait. Ils ont été expulsés par le propriétaire quand les voisins ont commencé à se plaindre du bazar et de l’odeur. — Quels voisins ? s’enquiert Kate. — Je ne sais pas trop. — En toute franchise, votre appel tombe à pic, déclare Kate Waters. J’essaie justement de retrouver les riverains de Howard Street des années soixante-dix, j’aimerais les interroger sur leurs souvenirs des événements. Les naissances ou les disparitions, par exemple. Elle commence à partager les éléments à sa connaissance et je l’incite à me livrer davantage d’informations. — Qui recherchez-vous ? Qui avez-vous retrouvé ? — Attendez. J’ai un début de liste grâce aux personnes déjà interrogées. Je peux vous la lire pour voir si vous reconnaissez un nom ? — Allez-y. C’est un véritable mystère, n’est-ce pas…

Le Collectionneur 1001 ebook

Tout à fait. La police semble n’avoir aucune idée de ce qu’il s’est passé, explique Kate. (Voilà que je respire un peu mieux ; pourtant elle ajoute :) Je suis sur une piste des plus intéressantes en ce moment. C’est un peu aléatoire mais ça pourrait se révéler une histoire incroyable. — Vraiment ? Ma voix monte dans les aigus mais elle m’interrompt et me lit sa liste des habitants de Howard Street avant que je ne puisse poser une autre question. Jude est sur la liste et j’hésite, à peine un quart de seconde, avant de répondre « non ». J’espère qu’elle ne remarque pas mon hésitation et je détourne son attention en lui divulguant quelques infos sur Mme Speering et en lui demandant si elle est déjà allée à Howard Street. 

Telecharger Le Collectionneur pdf gratuit

— Quoi ? Oh oui. Plusieurs fois. J’y retourne tout à l’heure, d’ailleurs. Au pub. — Le Royal Oak, dis-je. — C’est ça. Votre ancien QG, j’imagine, ajoute-t-elle. Je lui marmonne que j’étais trop jeune. Elle s’esclaffe et reprend son énumération, puis, arrivée à la fin, elle fait remarquer : — C’est drôle, il n’y a pas d’Anne Robinson sur ma liste. — Non ? Mais bon, j’étais petite, alors on ne doit pas se souvenir de moi, dis-je à la hâte. — En effet, mais vous habitiez avec votre mère, non ? Les voisins devaient la connaître. — Heu, oui. — Laissez-moi vérifier. Non, pas de Mme Robinson. — C’est mon nom d’épouse, je bafouille. Je consulte le cahier, en quête de réponses dans mon script, mais il n’y a rien à ajouter.

Telecharger Le Collectionneur livre pdf

C’est l’affaire de trois coups de fil, se plaignit Kate à Joe. Pourquoi est-ce si long de fixer un rendez-vous ? Sa frustration était en outre amplifiée par le jeu du chat et de la souris auquel elle s’adonnait avec le rédacteur qui, pris d’une soudaine lubie, lui confiait tous les sujets qui atterrissaient sur son bureau. Elle était parvenue à tuer dans l’œuf trois idées de Terry quand Bob Sparkes laissa enfin un message sur son portable. « Contact pris avec Angela Irving. J’ai transmis ses coordonnées à la police de Londres. On se parle bientôt. » Elle n’eut pas le temps de le rappeler qu’elle recevait un appel d’Angela. La vieille femme se trouvait dans un tel état d’agitation qu’elle en oublia la politesse des salutations et annonça tout de go : — Kate, je viens à Londres demain. Je préfère me rendre sur place plutôt que de faire ça ici. 

Ils veulent comparer mon ADN à celui d’Alice… enfin du bébé. — Bonjour, Angela, répondit Kate d’un ton qu’elle espérait neutre. Malgré elle, ses sentiments à l’égard de la mère endeuillée étaient altérés par les révélations de l’inspecteur Rigby. Il avait évoqué une Angela qu’elle ne connaissait pas, et les mots « étonnamment froide » restaient gravés dans son esprit. — C’est formidable qu’ils procèdent aux examens, reprit-elle. Mais mieux vaut ne pas sauter de joie trop vite. — Oui, bien sûr. Pardon, mais c’est plus fort que moi. Vous n’imaginez pas ce que ça fait, après toutes ces années, d’être si près de la vérité. — Je comprends. Mais les nouvelles ne seront peut-être pas bonnes, Angela.

Telecharger Le Collectionneur epub ebook gratuit

Cette dernière marqua un temps avant de répondre. — J’en ai conscience. J’essaie de rester calme. Mais c’est si dur. Et puis, je ne sais même pas ce qui serait ou pas une bonne nouvelle. Quel que soit le résultat, ce sera horrible de toute façon, non ? Si c’est bien elle, mon bébé est mort. Et si non, je reste dans le noir, mais je peux continuer à espérer. Oh Seigneur, je n’arrive pas à réfléchir. — C’est compréhensible. Vous vivez un véritable enfer, compatit Kate. Ce doit être un tel déferlement d’émotions pour vous. Ainsi que pour votre mari. — Nick ? Oh oui, il est aussi angoissé que moi. Kate nota le changement de ton. — Votre mari vous accompagne-t-il demain ? s’enquit Kate. Nouvelle pause à l’autre bout du fil. 

Le Collectionneur ebook gratuit

— Je ne lui ai pas encore demandé. Je crois qu’il sera occupé, répondit Angela. Elle ne lui a pas dit, songea Kate. Intéressant. Elle détourna la conversation avec douceur. — Qui est votre interlocuteur à la Met, Angela ? — Un certain inspecteur principal Sinclair. — Vous a-t-il fait bonne impression au téléphone ? Kate s’interrogeait sur le sérieux avec lequel la police londonienne suivait cette nouvelle piste. — Il m’a paru amical. Mais il n’a rien dévoilé. Il s’est contenté de me dire qu’ils feraient les prélèvements et qu’ils me recontacteraient. — Toujours aucune nouvelle du service médico-légal ? — Non. Je ne sais même pas s’ils ont commencé leurs analyses, pour être honnête. C’est ce qu’a affirmé l’inspecteur Sparkes. Un homme bien, ajouta Angela.

Le Collectionneur epub ebook gratuit

En effet. Voulez-vous que nous nous retrouvions après pour prendre un café ? proposa Kate. Il faut rester à proximité. Au cas où. — Formidable, merci. J’ai rendez-vous à 10 heures. D’après M. Sinclair, ça ne prendra que quelques minutes. — Mais ils voudront sans doute aussi discuter d’Alice. Il n’y aura pas qu’un prélèvement buccal, Angela. Ce serait une bonne idée d’apporter tous vos dossiers. Toute aide est la bienvenue. — Je le ferai. Je vous appelle lorsque j’ai terminé ? — Parfait. Je vous rejoindrai. Lorsque Kate rappela Bob Sparkes, il répondit à la première sonnerie. — Kate. Tout est arrangé ? — Oui, merci, Bob. Angela vient à Londres demain. Elle est dans tous ses états. J’espère qu’ils seront gentils avec elle. 

Ebook gratuit : Le Collectionneur pdf gratuit

Qu’a dit l’inspecteur Sinclair quand vous lui avez parlé ? demanda-t-elle en mentionnant volontairement le nom pour montrer qu’elle était sur le coup. — Il n’est pas très optimiste. D’après lui, c’est quasi impossible ; identifier un bébé enterré depuis sans doute plusieurs dizaines d’années est d’une grande complexité. Les os des nourrissons ne sont pas complètement formés alors il est difficile d’effectuer un test ADN. Et les échantillons qu’ils parviendront à prélever seront peut-être trop détériorés pour fournir un résultat. D’autre part, comme vous le savez, les nouveau-nés ne sont pas répertoriés dans la base de données, il ne nous reste donc qu’à essayer d’identifier des parents à partir d’une moitié de profil ADN. Trouver une correspondance semble assez improbable.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire