mardi 4 décembre 2018

Telecharger La disparition de Josef Mengele epub gratuit de Olivier Guez

Telecharger La disparition de Josef Mengele ebook gratuit

Caché derrière divers pseudonymes, l’ancien médecin tortionnaire à Auschwitz croit pouvoir s’inventer une nouvelle vie à Buenos Aires. L’Argentine de Peron est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et le médecin SS doit s’enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance de planque en planque, déguisé et rongé par l’angoisse, ne connaîtra plus de répit… jusqu’à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979.





Tous les matins, à la barre, je ne me lassais pas de ce rituel consistant à remaîtriser son corps et en disposer agréablement. C’est dur mais à la fois très gratifiant, car c’est une victoire de tous les jours sur soi-même. Il n’y a rien de tel qu’un challenge quotidien pour se dépasser. Tout allait pour le mieux mais, au Conservatoire, j’eus de grosses dissensions avec Mlle Schwarz à partir du jour où je ne fus plus totalement docile en même temps que je lui préférais Brieux pour les cours complémentaires. Elle n’appréciait pas non plus de me voir sortir avec mes amis musiciens, s’imaginant sans doute que je menais une vie délurée alors qu’ils étaient très duègnes et protecteurs. Le malaise entre Schwarz et moi s’envenima et elle me traita avec une dureté croissante.

La disparition de Josef Mengele epub gratuits

Quand je dansais une variation longue et que je manquais de souffle, au lieu d’avoir des paroles d’encouragement, elle me lançait avec véhémence : « Décidément, ma pauvre fille, vous n’êtes pas faite pour ça ! » Ce qui ne fit que me décourager au point qu’à une certaine période j’ai pensé que j’étais dans le lot des moins bonnes élèves et que j’avais intérêt à tout arrêter. Un jour, elle me lança avec dureté : « Je crois que vous feriez mieux de rejoindre vos parents sous les cocotiers, c’est plus la vie qui vous convient… » Une colère froide monta en moi ; je me dis intérieurement : « Tu ne m’auras pas ! » et décidai alors de continuer sans avoir une idée précise de ce que je voulais devenir. Je n’avais pas d’idole et je n’en ai jamais eu, mais je suis habitée par une incroyable énergie de prédatrice. Les paroles blessantes de ma professeure devenaient un moteur, un tremplin pour mon challenge.

La disparition de Josef Mengele (2018) epub gratuits

À l’époque, nous faisions beaucoup de séries, seize ou trente-deux fois la même combinaison de pas pour avoir de la résistance. Les cours se terminaient rituellement par une grande série de grands battements sur les pointes puis une série de ports de bras et enfin une combinaison de différentes révérences. La danse a évolué ; les danseurs aujourd’hui ont un placement et une précision technique bien plus élaborés que de notre temps ; dans un cours, ils apprécient surtout des combinaisons de pas qui satisfont tout autant leur habileté physique que leur intellect ; mais ils ne prennent plus de temps pour travailler le saut et la résistance, et le résultat en est que ces excellents danseurs sont souvent victimes de déchirures musculaires, ils ont des tendons fragilisés et sont souvent victimes de fractures osseuses dites « fractures de fatigue ».

La disparition de Josef Mengele pdf ebook gratuits

Sans compter la nourriture d’aujourd’hui faite de viandes surhormonées, de mauvaises graisses et des légumes et des fruits saturés de pesticides, le tout trop salé ou trop sucré : cela ne contribue pas au bon renouvellement des cellules et à la récupération d’un corps soumis à des efforts violents. Maître Yves Brieux Une autre expérience pédagogique devait me marquer par la suite… Celle de maître Yves Brieux. Ce petit bonhomme à l’œil pétillant mesurait un mètre soixante-sept et semblait toiser ses gens, jaugeant sans délai, décelant chez chaque élève ses qualités, ses potentialités, ses défauts également. Sous son regard nous nous sentions tout de suite percées à jour. Chez Brieux, le voisin de Jeanne Schwarz, où je suis allée travailler plus tard, en 1958, l’ambiance était très différente.

Il vivait et donnait ses cours dans un joli petit pavillon privé à deux étages, le dernier faisant office de studio. Professeur des deux classes d’hommes au Conservatoire national supérieur de musique et de danse, Yves Brieux n’acceptait d’autre titre que celui de « maître », qu’il imposait autant à ses élèves qu’à leurs parents et à tous les gens du monde de la danse. Il avait une haute conception de son art, héritée sans doute de son maître Gustave Ricaux, lui-même disciple de Mérante, qui avait formé tous les plus grands danseurs de son époque. Brieux avait quitté l’Opéra assez jeune pour sillonner l’Europe des années 1930 en faisant des galas avec sa partenaire Geneviève Ione et il connut son heure de gloire lors d’une série de spectacles au château de Versailles où il incarnait lui-même Louis XIV, un personnage qui ne devait plus le quitter après cela… à la ville comme à la scène !

Telecharger La disparition de Josef Mengele 1001ebook epub gratuits

On pouvait retrouver chez lui un petit clin d’œil versaillais : le jardinet situé devant son petit hôtel particulier était entièrement aménagé en jardin à la française avec un très joli motif de buis taillé sur un fond de briques pilées. Quant au studio du dernier étage, il était éclairé par une verrière qui rendait la pièce très lumineuse, rehaussant les murs peints d’un joli bleu ciel et entièrement décorés de bois dorés. Ici trônait un miroir en forme de soleil, là des cadres également dorés faisaient écrin à quelques tableaux allégoriques dignes du Grand Siècle. Un énorme lustre ornait le plafond, mais finit à la cave car il était très encombrant et devenait gênant pour les portés des pas de deux. Comme il se doit, maître Brieux donnait son cours assis sur son large fauteuil doré, mais se levait souvent pour nous montrer exactement ce qu’il attendait de nous. Il fut pour moi un professeur qui nous fit découvrir bien des aspects essentiels du grand art de la danse. Il nous apprit à parfaitement écouter la musique, à saisir ses ponctuations avec précision, à rendre le même pas vif ou plus doux, plus dolent, ou bien agressif avec une certaine attaque.

Telecharger La disparition de Josef Mengele pdf epub gratuit

Une combinaison de pas des plus banals devenait avec lui un vrai petit chef-d’œuvre : il savait tout valoriser, et puis il insistait beaucoup sur le travail du pied… que nous attachions à la barre avec des foulards ou des colliers de chiens pour les forcer et leur donner une jolie cambrure. Le matin, il se consacrait aux cours du Conservatoire pour les hommes. Durant tout l’après-midi, il donnait des cours particuliers d’une heure chacun, et le soir à 6 heures, nous pouvions prendre les cours d’ensemble où n’étaient admis que des « professionnels » ou des « futurs professionnels ». Quelquefois, il nous permettait même d’assister à certains cours particuliers. Nous restions discrètement assises par terre dans un coin et ainsi nous pouvions regarder Claire Motte ou Claire Sombert répéter les rôles qu’elles allaient danser.

La disparition de Josef Mengele ebook gratuit

C’était passionnant et de cette façon nous avons appris à regarder, à comprendre des pas, des mouvements, des subtilités chorégraphiques en suivant les conseils du maître et leur immédiate mise en pratique. Brieux s’intéressait surtout aux élèves qui avaient, selon lui, un avenir. Les autres devaient se contenter de faire de la figuration. Pendant la barre et même durant les exercices « au milieu », il parcourait lentement la salle, toujours la baguette à la main, et il n’était pas rare d’en recevoir un assez violent coup sur une épaule levée, trahissant l’effort… attitude inadmissible et ne devant jamais se déceler ! J’ai gardé pendant plusieurs jours une trace bleue à la cuisse, souvenir d’un coup de baguette pour une arabesque mal croisée. Une autre était le souvenir d’une main crispée ! Sur le moment, cette pratique peu orthodoxe provoquait un choc pour le moins douloureux… mais force est de reconnaître que la méthode était efficace : le défaut était définitivement corrigé. Le coup de baguette créait automatiquement un réflexe conditionné. Les temps ont changé.

Telecharger La disparition de Josef Mengele epub gratuit

Chez Brieux, dans ces fameux cours du soir, il y avait à mon époque de vrais talents en herbe : Jacques Garnier, merveilleux garçon, excellent chorégraphe emporté par la maladie encore très jeune ; Félix Blaska ; Irène Skoric, au corps parfait ; Noëlla Pontois, surdouée, ravissante, avec une « coordination » magique ; et plus tard Monique Loudières, une de nos plus belles artistes et une personnalité tellement attachante. J’y ai également croisé Brigitte Lefèvre qui, passionnée par la danse et la chorégraphie, fonda sa propre compagnie à La Rochelle : le Théâtre du Silence. Elle allait rejoindre plus tard le ministère des Affaires culturelles comme inspectrice de la danse et résister près de vingt ans comme directrice du ballet de l’Opéra. Comme je l’ai dit, Brieux résidait et enseignait dans l’un des deux pavillons situés au fond d’une cour d’immeubles qui donnait sur la rue Pigalle. Le deuxième était habité par Jeanne Schwarz, qui y dispensait également ses cours privés.

La disparition de Josef Mengele epub ebook gratuit

Elle avait été une sommité du ballet à la même époque que Carlotta Zambelli. J’avais pris quelques cours avec elle lors d’un passage à Paris, correspondant à une période de congés de mon père entre l’Inde et le Maroc, en 1956. Je me souviens que nous devions avoir des pointes dures à la barre, porter un bas de tutu blanc. Par ailleurs, elle nous assignait une place précise à la barre et au centre que nous devions respecter à chacun de ses cours. Tout aussi impériale que Brieux, elle était assise sur un grand fauteuil, posé sur une petite estrade… Elle ressemblait à l’impératrice Tseu-Hi. Elle énonçait et indiquait avec ses mains les exercices qui étaient toujours « traduits » par une bonne élève démonstratrice, car Jeanne Schwarz devait approcher des 80 ans. Dans la foulée, la pianiste donnait les deux accords de préparation et nous commencions à évoluer.

Ebook gratuit : Télécharger La disparition de Josef Mengele bookfrench.com

nous donnait une technique très complète ; et puis les grandes séries pour finir : la série des pas de bourrée en descendant, en remontant, en croisant et en ballottant ouvert, de face, puis croisé, des grands battements sur pointes et des révérences et des ports de bras à n’en plus finir. Le cours ne durait qu’une heure et quart, mais nous sortions de là en ébullition, sans oublier la révérence au centre avant de céder la place au second groupe. Au moment de quitter le studio pour rejoindre les vestiaires à l’entresol, nous devions nous mettre en ligne et nous passions toutes devant elle et, tout en remettant l’enveloppe contenant le montant en espèces du cours, nous lui disions un rituel : « Au revoir, mademoiselle » et nous lui faisions une petite révérence, comme à la reine d’Angleterre. Après nos cours, et en attendant le suivant, nous investissions le café qui faisait le coin de la rue de Rome et de la rue de Madrid.

Télécharger La disparition de Josef Mengele epub gratuit

C’est là que j’eus la chance de rencontrer des amis merveilleux comme Alain Meunier, Christian Ivaldi et certaines de leurs relations avec lesquelles je suis restée en contact. Des années plus tard, je les retrouvais avec la même joie qu’aux premiers jours et avec mille choses à échanger sur nos souvenirs, nos carrières ou nos projets. Ce sont eux qui me permirent de découvrir Wilhelm Kempff, qui, lui, revenait sur scène faire ses bis à la fin du concert en imperméable et béret parce que le public ne le laissait pas partir, applaudissant à tout rompre et sans se lasser pour lui manifester son admiration. Il en allait de même pour Münchinger, qui dirigeait à merveille son orchestre de chambre… et que je trouvais très séduisant ! Le Conservatoire nous octroyait tous les mercredis, jour de ballet à l’Opéra, l’accès à une loge au troisième étage pour assister au spectacle. C’est ainsi que j’ai pu suivre un grand nombre de ballets dont les plus marquants furent sans conteste La Suite en blanc de Serge Lifar et sa magnifique « ouverture » d’Édouard Lalo.

Ebook gratuit : La disparition de Josef Mengele pdf

afin de remplacer dès que nécessaire ceux qui pour diverses raisons quittaient la compagnie à la fin de cette série donnée au théâtre des Champs-Élysées. La troupe se composait de danseuses et danseurs de nombreuses nationalités du fait même de son caractère itinérant l’amenant à se produire, selon des saisons précises, dans plusieurs villes et plusieurs pays. La direction recrutait par auditions au gré des déplacements. C’est ainsi que le corps de ballet se composait d’Australiens, d’Anglais, d’Américains, de Hollandais, de Danois, de Russes et de bon nombre de Français, d’Espagnols, d’Italiens, de Brésiliens et d’Argentins, auxquels s’ajoutaient celles et ceux qui avaient pu fuir la Hongrie, qui prétendaient avoir rejoint la troupe après avoir traversé le Danube… à la nage.

Telecharger La disparition de Josef Mengele pdf epub gratuit

On ne ouvait pas imaginer un groupe plus cosmopolite et cela donnait une ambiance extraordinaire, même s’il fallait compter avec quelques « clans » qui se formaient autour des idoles de la troupe. Il y avait ceux qui n’avaient d’yeux que pour Serge Golovine, beau comme un ange et auquel nous avons connu plusieurs femmes… même si sa seule épouse était la danse. Après sa première nuit passée avec Olga Adabache, qui était une grande « dévoreuse », il paraît qu’il serait sorti de son lit pour réaliser sans retard « deux tours en l’air » pour être sûr de n’avoir pas abandonné une partie de ses forces et de sa technique dans le déduit ! Il y avait aussi le « clan » Rosella Hightower, le « clan » Nina Vyroubova, plus restreint car cette dernière avait un talent artistique fabuleux mais était souvent redoutable dans ses propos, ses lazzis et ses commérages. Elle a été une Somnambule de Balanchine inoubliable. Parfois Yvette Chauviré venait en guest danser quelques spectacles et pour nous, Françaises, c’était un ravissement. Durant cette période, je vis arriver la nouvelle génération de danseuses avec notamment une Australienne qui en était une parfaite illustration : Marilyn Jones. Outre son physique parfait, un style simple et de bon goût, une magnifique amplitude dans sa danse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire