vendredi 7 décembre 2018

Telecharger Cet autre, en toi ebook gratuit de Laure Zanella


Telecharger Cet autre, en toi epub gratuit
Laure Zanella – Cet autre, en toi – Après avoir passé toute son enfance dans un monde oppressant dont elle ne peut tout simplement pas comprendre les règles et les interdits, un monde où on cherche à étouffer tout ce qui représente aux yeux d’Alessya le coeur même de notre humanité, la jeune fille décide de fuir avant qu’on ne l’oblige à s’unir à un homme cruel et tyrannique, un homme qui représente son exact opposé, tout ce qu’elle ne pourra jamais aimer. 
Alessya plonge alors dans l’inconnu, ne sachant pas ce qui l’attend, elle qui n’a jamais quitté sa cité, mais elle sait pourtant que c’est la seule option qui lui reste pour sauver sa liberté.




Pendant son contre-interrogatoire, Me Bouthillier reprend la tactique qu’il a déjà utilisée avec la Dre Allard: il interroge l’expert à propos des questions qu’il a omis de poser à Magnotta, notamment la lacération de la valise neuve, la scène filmée avec un inconnu la semaine précédant la tragédie, ou encore les photos de Jun Lin et de Magnotta effacées peu après le crime. Il interroge aussi le psychiatre sur la fameuse Rebecca, cette amie qui a aidé Magnotta à s’installer à Montréal, la propriétaire du python mis en scène dans une des vidéos où un chat est tué. Personne ne sait qui elle est, ni même si elle existe réellement. Une chose au moins est sûre, elle ne s’est jamais manifestée. Pour appuyer l’idée que Magnotta est un menteur, la Couronne cite, à titre d’exemple, le passage du rapport d’experts où l’accusé affirme qu’il ne consomme que rarement de la drogue, alors que ses registres téléphoniques prouvent qu’il a contacté un vendeur de cannabis peu avant d’accueillir Jun Lin dans son appartement. Magnotta est tellement organisé qu’une semaine avant le meurtre, il a orchestré une sorte de campagne promotionnelle, avec des photos le montrant sur son lit, soutient la Couronne. 

La Couronne appelle également son propre expert à la barre des témoins. Le Dr Gilles Chamberland est bien connu dans le monde médical, mais aussi dans les milieux juridique et médiatique. En effet, l’expertise de ce psychiatre établi de longue date est régulièrement requise devant les tribunaux. À son avis, même s’il n’a pas pu examiner Magnotta, celui-ci ayant refusé de le rencontrer, tout porte à croire que l’accusé était possiblement sain d’esprit lorsqu’il a tué et dépecé la victime. «Il nous semble encore très possible que la partie saine de monsieur, qui aurait alors été en contact avec la réalité au moment des gestes posés, était amplement suffisante pour lui permettre de juger de la nature et de la qualité des actes qu’il posait et de savoir que ces actes étaient mauvais», conclut-il dans son rapport d’expertise basé sur les rapports de ses confrères de la défense ainsi que sur le dossier médical de Magnotta. Son analyse, diamétralement opposée à celle des experts de la défense, peut être résumée en un mot: «simulation». Dès 2001, quand Eric Kirk Newman reçoit pour la première fois un diagnostic de schizophrénie, une note au dossier indique que les médecins se demandent à un moment si leur patient ne simule pas. Au fil des ans, des proches de l’accusé émettent des doutes quant à son état de santé réel, croyant qu’il pourrait bien feindre la maladie afin qu’on lui donne toute l’attenti

Cet autre, en toi epub gratuits

Les symptômes que le personnel médical a remarqués au fil des ans pourraient aussi avoir été causés par la consommation de cocaïne de Magnotta, ajoute le psychiatre. Le comportement post-délictuel de l’accusé est bien trop organisé pour correspondre à celui d’un schizophrène en psychose, conclut le Dr Chamberland. En fait, à bien y regarder, Magnotta souffrirait plutôt de troubles de la personnalité. Et dans ce cas, toutes les pièces du puzzle s’imbriqueraient les unes dans les autres sans difficulté. L’assassin de Jun Lin serait histrionique, d’où son style théâtral et sa quête d’attention à tout prix, qu’elle soit positive ou négative. Cela expliquerait aussi la fausse rumeur sur sa liaison avec Karla Homolka. Et ce serait pour être sous le feu des projecteurs qu’il a mis en ligne les vidéos de mises à mort de chats. — Quand une personne a un comportement opposé à ce à quoi s’attend en société, on a spontanément tendance à dire que c’est la maladie, affirme le psychiatre expert de la Couronne. Or, des troubles de la personnalité peuvent mener à un comportement horrible, sans qu’il y ait de maladie. On peut expliquer à peu près tout ce qu’on retrouve dans le comportement de M. Magnotta sans faire intervenir la schizophrénie, y compris toutes les références troublantes au film Basic Instinct, des plans au «pic à glace» argent qui s’est avéré être un tournevis peint pour ressembler à celui que manipule la protagoniste du film pour assassiner une de ses victimes. 

Cet autre, en toi (2018) epub gratuits

Et ce qui frappe l’expert, c’est l’omniprésence du sexe dans la vie de Magnotta, que ce soit ses activités d’escorte et de danseur nu, ou ses quelques relations amoureuses, sans oublier les outrages infligés au cadavre de Jun Lin. Magnotta pourrait non seulement être un histrionique, mais aussi un sadique sexuel qui a tracé son chemin tranquillement, durant plusieurs mois, jusqu’à en arriver à tuer l’étudiant chinois chez lui, dans son appartement. Bien que ces affirmations soient dévastatrices pour la cause de son client, Me Luc Leclair ne se laisse pas décontenancer. Il attaque de front le professionnalisme du psychiatre, l’accusant d’avoir une idée déjà faite sur l’état mental de Magnotta. Ainsi, rappelle l’avocat, dans les jours suivant la découverte du cadavre, le Dr Chamberland a donné une vingtaine d’entrevues où il affirme que «rien ne peut déresponsabiliser» le tueur. Et pour en arriver à ses conclusions, le psychiatre n’a pas non plus consulté le gargantuesque dossier médical de Magnotta.

Cet autre, en toi pdf ebook gratuits

Personne ne s’entend sur l’état mental de Magnotta au moment du meurtre de Jun Lin, et le principal intéressé a choisi de rester muet devant le jury. La preuve se conclut sans consensus, le 4 décembre 2012, au palais de justice de Montréal. Les jurés ont siégé 40 jours. La Couronne a fait entendre 52 témoins pendant 25 journées d’audience, tandis que la défense en a présenté 14. La moitié du temps de la cour a été consacrée aux six psychiatres experts. Le procès de Luka Rocco Magnotta vient de franchir une étape décisive et le sort de l’accusé sera bientôt fixé. Mais avant, il appartient aux avocats de présenter leur plaidoirie finale, où ils résumeront la preuve au bénéfice des jurés, ainsi que les arguments en leur faveur. Comme la défense a fait entendre des témoins, c’est à Me Luc Leclair de s’exprimer le premier. «La folie», tels sont les mots qu’emploie l’avocat pour décrire les gestes de son client. C’est la folie qui a poussé cet homme malade, schizophrène, à assassiner un étudiant chinois et à mutiler sauvagement son cadavre. La folie est omniprésente dans la vie de ce dérangé, de sa relation inventée avec Karla Homolka aux voix qu’il entend dans sa tête, en passant par la connexion qu’il croit avoir avec l’icône Marilyn Monroe.

Telecharger Cet autre, en toi 1001ebook epub gratuits

— Magnotta est fou, lance l’avocat avec conviction à un jury attentif mais impassible. Une fois dans la salle de délibération, les jurés pourront se pencher sur les similitudes qui existent entre cette affaire et le film Basic Instinct, mais les ressemblances sont superficielles, prévient Me Leclair. Dans le film, personne n’est démembré, Stephen Harper n’apparaît pas, et la protagoniste utilise un pic à glace argent, et non un tournevis, comme Magnotta. C’est volontairement que l’avocat omet d’évoquer le titre de la vidéo gore – One lunatic one icepick (Un aliéné, un pic à glace) – et le fait que Magnotta ait peint le tournevis couleur argent. L’attitude de Magnotta après le meurtre relève aussi de la folie, s’évertue à plaider Me Leclair. Car si son client paraît «normal», c’est la folie qui l’a poussé à tuer des chatons et à annoncer dans une lettre adressée à un tabloïd anglais qu’il allait commettre un meurtre. La schizophrénie est si évidente que le jury peut jeter à la poubelle les 20 jours de témoignages d’experts qu’il a entendus, assure l’avocat, ce qui en surprend plus d’un dans la salle. Car, selon lui, des voix imaginaires aux crises psychotiques, tous les rapports médicaux pointent vers la folie. — Autant de rapports effectués pendant une décennie ne peuvent pas mentir, ce serait absurde. Vous allez devoir vous mettre dans la tête de Magnotta, vous allez devoir vivre la folie, prévient Me Leclair.

Telecharger Cet autre, en toi pdf epub gratuit

Il ajoute que les jurés ne doivent prendre en pitié ni Magnotta ni sa victime, et qu’ils devront faire preuve de bon sens et s’appuyer sur leur expérience de vie. Me Leclair plaide maintenant depuis près d’une heure. Le ton est enflammé quand il conteste l’accusation de meurtre prémédité, mais il devient chaleureux quand il parle de la compétence des psychiatres Marie-Frédérique Allard et Joel Watts. L’avocat demande alors aux jurés de déclarer son client non criminellement responsable, il leur dit que son sort est entre leurs mains, et puis… plus rien. C’est le silence complet dans la salle. Tous attendent la suite de sa plaidoirie, mais Me Leclair reste muet. Les spectateurs se regardent entre eux, l’air perplexe, en se demandant si l’avocat a résumé 40 jours de procès en 60 minutes, en se débarrassant rapidement de la totalité de la preuve scientifique pour mettre toute l’affaire sur le compte de la folie. Quelques secondes s’écoulent. Toujours rien. Oui, la défense a bien fini de plaider. D’emblée, Me Louis Bouthillier prévient qu’il sera plus long que son confrère. Après les remerciements d’usage, il se penche aussitôt sur le comportement de Magnotta juste après le meurtre de Jun Lin et sur tous ses va-et-vient. 

Cet autre, en toi ebook gratuit

Le tueur va acheter des colis à la poste, il retire de l’argent, achète des draps et de la peinture, réserve un billet d’avion pour Paris et se commande une pizza. Dans les 40 heures suivant le décès de la victime, Magnotta s’est débarrassé du cadavre, a monté la vidéo et est allé envoyer les colis à Ottawa et à Vancouver. — C’était un homme très très occupé, il ne ressemble pas à un homme déconnecté de la réalité, souligne le procureur. Me Bouthillier rappelle aux jurés les premiers témoignages des proches de Jun Lin, notamment l’affirmation sans ambiguïté de Feng Lin selon laquelle son ex-amoureux ne consommait ni drogue ni alcool, ce qui va à l’encontre de la version de Magnotta. Pour la Couronne, le tueur jouit de tous ses moyens pendant la nuit du 24 au 25 mai 2012, et il est parfaitement conscient de ce qu’il fait. Le meurtre de Jun Lin est l’aboutissement d’un plan prémédité depuis des mois: commettre un crime parfait et échapper à la justice. Après avoir tué des chats, Magnotta va s’en prendre à des humains: l’accusé a lui-même annoncé ses intentions à un journaliste anglais six mois auparavant. Et lorsqu’il procède au montage de la vidéo, il prend la peine de couper tous les plans où l’on peut voir son visage. — M. Magnotta cherchait à être célèbre, en bien ou en mal, déplore le procureur dans sa plaidoirie. Malheureusement, il est arrivé à ses fins. Pour sa part, Jun Lin était la victime parfaite que Magnotta attendait depuis des mois. Comme il n’a aucune famille au Canada, sa disparition ne serait pas remarquée immédiatement.

Telecharger Cet autre, en toi epub gratuit

Alors que la plaidoirie de la défense a tenu en 60 minutes, la Couronne a parlé toute la journée. Les délibérations tant attendues du jury sont maintenant sur le point de commencer. Le juge Guy Cournoyer donne ses instructions au jury en lui expliquant les différents verdicts possibles. Si les jurés concluent à la non-responsabilité criminelle, le verdict s’appliquera a tous les chefs d’accusation. Dans le cas contraire, ils peuvent rendre trois verdicts différents concernant la mort de Jun Lin: Magnotta peut être déclaré coupable de meurtre prémédité (ou meurtre au premier degré), de meurtre au second degré ou d’homicide involontaire. Pour décider de sa responsabilité criminelle, les jurés devront prendre en considération l’état mental de Magnotta au moment du crime et déterminer quel était son degré de conscience la nuit fatidique. Et ils devront être convaincus hors de tout doute raisonnable de sa culpabilité. — Utilisez votre bon sens, conseille le juge aux huit femmes et aux quatre hommes retenus pour les délibérations finales. Sur ces mots, le jury est officiellement placé en isolement complet. 

Cet autre, en toi epub ebook gratuit

Jusqu’à ce qu’il en vienne à un verdict unanime, le groupe sera entièrement coupé du monde extérieur. Pendant la journée, les jurés travailleront dans une salle du palais de justice de Montréal et, la nuit, ils dormiront dans un hôtel du quartier. Des constables spéciaux veilleront à ce que cet isolement soit absolu. Dès que le jury se retire, on sent de la fébrilité dans la salle d’audience. À partir de maintenant, le verdict peut tomber à tout moment. L’attente peut durer une heure comme elle peut s’étirer sur un mois. La première journée de délibérations se déroule dans le calme. Les journalistes prennent leur mal en patience dans la salle de presse du deuxième étage, tandis que la greffière est dans la salle d’audience avec l’huissier audiencier. Quant à Me Louis Bouthillier, il attend dans son bureau, tout comme le juge Guy Cournoyer, tandis que Me Luc Leclair ne quitte pas le palais de justice. Diran Lin, le père de la victime, attend patiemment le verdict, sans dire un mot. Des curieux font le pied de grue à l’étage où s’est déroulé le procès. Le lendemain, tous se demandent si la deuxième journée sera aussi calme que la première, mais les choses s’emballent quand la greffière annonce que le jury a transmis une enveloppe. Tout l’appareil judiciaire se met en branle, mais ce n’est pas encore le verdict.

Ebook gratuit : Télécharger Cet autre, en toi bookfrench.com

«Est-ce qu’un trouble de la personnalité est une maladie mentale?» demande le jury dans une note lue par le juge. Cette question suggère que les jurés continuent de s’interroger sur l’état mental de l’accusé. Après un bref rappel de la preuve, le jury retourne dans la salle de délibération. Aucun des jurés ne laisse transparaître une quelconque émotion. Les journées se succèdent et le verdict continue de se faire attendre. Noël approche, mais personne n’a le cœur à la fête. Dong Dong Xu, le bon ami de Jun Lin, qui a assisté à tout le procès ou presque, attend lui aussi le verdict depuis six jours. Cependant, le jury ne donne toujours aucun signe qu’il a pris sa décision. Dong Dong Xu tient à être présent à l’heure de vérité, afin d’honorer la mémoire de son ami: il fête son anniversaire le lendemain, et le seul cadeau qu’il souhaite recevoir, c’est un verdict de culpabilité à l’encontre de Magnotta. Son vœu ne sera pas exaucé. 

Ebook gratuit : Cet autre, en toi pdf

Le 23 décembre, une question est sur toutes les lèvres: Les jurés vont-ils passer le réveillon loin de leurs proches, reclus dans le palais de justice? La réponse arrive en fin de matinée: tout le monde est appelé dans la salle. Les airs sont graves, mais la greffière ne révèle pas le contenu de l’enveloppe reçue du jury. Est-ce une question où un verdict? Les avocats enfilent leur toge et pénètrent dans la salle, tout comme les enquêteurs au dossier. Puis, la sonnette retentit et le juge Guy Cournoyer fait son entrée en silence. Il s’assied et, après avoir vérifié que tout est prêt, fait entrer le jury. Les jurés ont la mine basse et les traits tirés. On les devine fatigués après ces huit jours de délibérations qu’ils ont passés complètement isolés du monde. Ils s’assoient dans le box du jury, chacun à la place qui lui est assignée, et confirment qu’ils en sont arrivés à un verdict. Magnotta, vêtu d’un manteau beige et noir, n’a aucune réaction. La greffière demande alors au président des jurés de se lever. Le numéro 9 – son nom est confidentiel – se lève et prononce le même mot à cinq reprises, pour chacun des chefs d’accusation, y compris celui de meurtre prémédité: — Coupable, annonce-t-il face à l’accusé impassible.

Télécharger Cet autre, en toi epub gratuit

Le verdict de culpabilité vient de tomber. Dans les secondes qui suivent, la nouvelle fait le tour du monde. Les télévisions et les radios diffusent l’information en continu, tandis que les articles commencent bientôt à émerger sur le web, avec le flot de commentaires qui s’ensuit. En un clin d’œil, le mot-clé «Magnotta» trône au sommet des sujets les plus discutés à travers le Canada, et les échos se font sentir aux quatre coins de la planète. Légèrement en retrait, Diran Lin, le père de Jun Lin, se lève. Ce verdict de culpabilité ne manque pas de le soulager, lui qui a perdu toute sa joie de vivre. «Il passera le reste de sa vie en prison… d’une certaine façon, son futur ressemble au mien», explique-t-il dans une lettre lue à la cour par un avocat. Le père de la victime regrette de n’avoir vu aucune trace de remords dans les yeux du tueur. Il espérait des excuses, mais il repart sans rien. Dans sa lettre, il dit son chagrin que la mémoire de son fils ait été souillée à tout jamais, que son nom soit associé à celui de Magnotta pour l’éternité. 

Telecharger Cet autre, en toi pdf epub gratuit

Il a même une pensée pour le père de Magnotta. «Je ne te blâme pas, tu n’es pas responsable des horreurs commises par ton fils», écrit-il. Dong Dong Xu est lui aussi soulagé que Magnotta ait été jugé coupable sur toute la ligne. Il contacte immédiatement Feng Lin qui, de Chine, se dit satisfait d’un tel dénouement. Magnotta a tout fait pour être interné en institut psychiatrique plutôt qu’incarcéré dans un pénitencier fédéral, mais il perdu son pari. — Il est déçu et soulagé, explique son avocat. Il voulait remettre son sort entre les mains du jury, et il se préparait depuis quelque temps déjà. Il accepte le verdict et se prépare pour le futur. Et il fait dire qu’il ne veut plus recevoir de courrier en prison, il ne répondra pas. Dans l’après-midi, le juge Guy Cournoyer rappelle tout le monde dans la salle. Le jury, qui a été remercié pour la tâche qu’il a accomplie tout au long du procès, doit maintenant rendre son verdict. Il s’agit d’une formalité puisqu’un meurtre prémédité entraîne automatiquement une peine de prison à vie sans possibilité de libération avant 25 années d’incarcération.

À près de 1 000 kilomètres de Montréal, Magnotta continue malgré tout de faire parler de lui. En juin 2015, une annonce parue sur Canadian Inmates Connect, un site de rencontre pour détenus, attire l’attention, et pour cause: Magnotta se cherche un prince charmant en prison. L’assassin a des goûts précis: seuls peuvent lui écrire des hommes blancs âgés entre 28 et 38 ans, et il a des exigences: ils doivent être «loyaux, idéalement éduqués, stables financièrement et émotionnellement», car, précise Magnotta, c’est une relation à long terme qu’il cherche. «Si vous pensez que vous pouvez être mon prince charmant, envoyez-moi une lettre détaillée avec au moins deux photos», conclut le meurtrier. Pour certains, c’est la preuve que l’assassin est toujours en quête d’attention. Personne ne sait s’il y a eu beaucoup de réponses à l’annonce. 

Cet autre, en toi telecharger ebook gratuit 


Mais, deux ans plus tard, alors que le tueur est retombé dans un certain oubli, un petit document officiel placé sur un babillard d’un palais de justice de la Côte-Nord indique que Magnotta va se marier. Le «prince charmant» est un certain Anthony Jolin, et le mariage civil doit avoir lieu le 26 juin 2017. Rapidement, les médias découvrent qu’Anthony Jolin est un suprématiste blanc, lui aussi incarcéré pour meurtre. En 2003, il a poignardé à mort un codétenu noir dans les douches d’un établissement carcéral à sécurité maximale. Le mariage se déroule en présence d’Anna Yourkin, la mère de Magnotta, qui a fait le voyage depuis l’Ontario pour être témoin. Magnotta, qui s’est toujours plaint de sa solitude, aurait-il trouvé un peu de bonheur? Ce bonheur, nul doute que Jun Lin y aspirait lorsqu’il a emménagé au Canada. Les rêves de l’étudiant chinois se sont envolés en ce soir tristement célèbre du 24 mai 2012. Jun Lin repose désormais au cimetière Notre-Dame-des-Neiges, sur le mont Royal. Comme en témoignent les fleurs posées sur sa tombe, malgré les années qui se sont écoulées depuis sa disparition, sa mémoire est préservée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire