dimanche 2 décembre 2018

Telecharger Ceci est mon corps Pdf ebook gratuit


Telecharger Ceci est mon corps Pdf ebook gratuit

Qui rêverait de naître à Joliet, dans l’Illinois ? Pas Suzy Kosasovich en tous cas. Elle a grandi là, parmi les ouvriers et les églises, entre les barges des canaux et les trains de marchandises, élevée dans la crainte de Dieu et l’effacement de soi. Mais Suzy a un rêve : être acceptée par les ados du quartier. Ceux qui fréquentent le bar de Fat Kuputzniak, où ils viennent étancher leurs frustrations et leur haine. L’occasion lui est offerte le jour du Vendredi saint. Une nuit de cruauté et de violence, sans rédemption.










C’est sûr, acquiesça Soames avec un sourire, son côté charmeur refaisant surface. Je les ai transformées en meublés que j’ai loués à des tas d’adorables jeunes filles. — Je me doute. Soames lui décocha un clin d’œil qui en disait long. Elle eut soudain envie de vomir. Un bruit de porcelaine qui s’entrechoquait annonça le retour de Joe ; il portait des tasses et des soucoupes sur un plateau. Toute la vaisselle était recouverte d’une fine pellicule de graisse et Kate s’efforça de boire sans poser ses lèvres sur le rebord. Elle avait connu pire. Il lui était arrivé une fois de devoir enjamber des déjections canines dans le couloir d’un appartement, et dans une autre maison, elle avait vu une mère servir à son fils un œuf au plat en le faisant glisser directement de la poêle sur l’accoudoir du fauteuil. 

Telecharger Vie de David Hockney pdf gratuit

On ne vit pas tous de la même manière. Elle posa la tasse poisseuse par terre. — Je vais attendre que ça refroidisse, dit-elle. Avez-vous conservé la liste de vos locataires de Howard Street, monsieur Soames, pardon, Al ? Savoir qui y habitait à l’époque où Alice a été enterrée nous aiderait beaucoup. Elle marqua une légère pause avant d’ajouter : — Et j’adorerais que vous me parliez de vous à l’époque. Des souvenirs que vous en avez, je veux dire. Soames rougit de plaisir. — Eh bien, si c’est ce que vous voulez, ma chère. — Peut-être avez-vous des photos de vous de cette époque ? Ce serait formidable. — Oh oui. Je garde tout.

Vie de David Hockney 1001 ebook

Kate avait envoyé Joe acheter des sandwiches pendant qu’elle poursuivait son numéro de charme avec le vieil homme. Il allait bientôt être 13 heures et elle avait proposé de préparer le déjeuner, mais Soames n’avait rien dans son frigo à part un pâté en croûte recouvert d’une pellicule de moisissure et une bouteille à moitié vide de gin. — J’ai pas pu aller faire les courses, expliqua Soames. Elle se demanda depuis quand il n’était pas sorti de chez lui. — Est-ce que quelqu’un vous aide un peu, Al ? — La voisine du dessous vient vérifier de temps en temps que je suis toujours en vie, répondit-il d’un air lugubre. Une fille charmante. Avec de magnifiques cheveux longs et un visage d’ange. — C’est bien, mais je pensais plutôt à une femme de ménage ou une auxiliaire pour faire vos courses. 

Ebook gratuit : Vie de David Hockney pdf gratuit

— Non. Je n’ai besoin de personne pour ça. Je m’en sors. Je suis seul depuis des années. Depuis que ma femme s’est tirée en fait. — Tout de même, la solitude doit être pesante. Vous avez de la famille, Al ? — Oui, j’ai deux enfants. Une fille et un garçon. Mais ils vivent leur vie maintenant. Ils ont leurs mômes. Ils n’ont pas envie de s’embêter avec un vieux schnoque comme moi. Je préfère être indépendant, de toute façon, ajouta-t-il. Kate remarqua ses yeux humides et par automatisme elle lui tapota le dos de la main pour le réconforter. Lorsqu’elle voulut retirer sa main, il lui attrapa les doigts et les serra avec fermeté ; sa force surprit Kate. — Vous avez de beaux yeux, sussura-t-il. — Vous aussi, Al. Et si on regardait ces photos ?.

Telecharger Vie de David Hockney 1001ebook

Elles sont dans ma chambre, souffla-t-il. Je parie que vous allez tout le temps dans les chambres d’hommes inconnus. — Non, pas vraiment. Elle décida de mettre la pédale douce sur l’attitude séductrice en priant pour que Joe revienne vite. Tout cela virait un peu trop DSK à son goût. Elle ne doutait pas de pouvoir repousser un homme de l’âge d’Al au besoin, mais elle n’avait aucune envie d’en arriver là. — Ne bougez pas, Al, je vais les chercher, annonça-t-elle d’une voix ferme. Il lui expliqua qu’il y avait un album et un sac plastique contenant des photos sur le haut de son armoire ; elle emporta une chaise pour grimper dessus. Les rideaux de la chambre n’étaient pas ouverts et elle les tira d’un coup sec pour faire entrer la lumière. 

Vie de David Hockney epub ebook gratuit

Les pâles rayons du soleil qui filtraient à travers les vitres crasseuses éclairèrent un décor d’une misère à la Dickens. Les draps étaient grisâtres et tachés et elle entrevit un pot de chambre sous le lit. Elle s’efforça de ne pas respirer par le nez et monta sur la chaise pour scruter le haut de l’armoire. La voix d’Al lui parvint tout à coup d’un peu trop près. — Vous les avez trouvées ? J’ai une vue magnifique d’ici… Kate baissa le regard et se maudit en silence de porter une jupe. Il était appuyé dans l’encadrement de la porte, en train de reluquer ses jambes. Merde, il doit être vraiment en manque pour mater des mollets de quinqua, songea-t-elle. — Je crois que je les ai, se hâta-t-elle de répondre. — Permettez-moi de vous aider à descendre, proposa-t-il en s’avançant.

Vie de David Hockney ebook gratuit

Mais Kate sauta avec agilité de la chaise, et s’en servit de barrière entre elle et Soames le voyeur. — C’est bon, dit-elle. Tenez, prenez ça et j’apporte le reste pour que nous puissions les examiner dans l’autre pièce. La lumière y est meilleure. Al Soames pivota, déçu, et regagna d’un pas traînant son fauteuil. Kate remonta rapidement sur la chaise et tâtonna de nouveau pour vérifier qu’elle n’avait rien oublié. Sa main effleura un rectangle de papier qu’elle attrapa. C’était une vieille enveloppe kraft coincée entre l’armoire et le mur. Elle était poussiéreuse mais pas scellée et « Fêtes » était écrit avec soin dessus. Elle jeta un rapide coup d’œil à l’intérieur et y découvrit plusieurs Polaroïd. — Qu’est-ce que vous fabriquez là-bas ? s’écria Soames. 

Vie de David Hockney pdf 

— Rien. J’arrive. Je m’époussette un peu, c’est tout. Comme elle sortait de la chambre, Joe sonna à l’interphone, les faisant sursauter tous les deux. Kate posa l’enveloppe près de son sac et fit entrer son collègue, puis entreprit de s’occuper pendant qu’il déballait le pique-nique. — Allez, mettons les photos des albums sur la table, comme ça vous pourrez toutes les voir, proposa-t-elle. Elle débarrassa la table, recouvrant le sol de détritus, et étala les photos dessus. — Nous voilà, déclara Soames qui se tenait maintenant debout à côté d’elle. Il désignait une photo de lui et d’un autre homme en compagnie de deux filles. Les hommes riaient. Les filles, non. — Les tombeurs, poursuivit-il avec un sourire. On avait un sacré tableau de chasse. — Qui est l’autre homme ? demanda Joe.

Telecharger Vie de David Hockney epub ebook gratuit

— Un ami du bon vieux temps. Il habitait Howard Street, d’ailleurs. Sacré Will. Mais je l’ai perdu de vue. Oh, regardez celle-ci… Les modes passaient et les cheveux devenaient plus longs, puis raccourcissaient, à mesure que les décennies défilaient. Kate étudiait avec minutie chaque cliché, examinant chaque visage en quête d’un élément qui étaierait son article. — Une locataire ? demandait-elle et quand Soames acquiesçait, elle mettait la photo sur une pile à part. Il n’était pas très doué pour se rappeler les noms mais il lui promit de récupérer ses vieux contrats de location auprès de son comptable. — Ce serait fantastique, s’exclama-t-elle. Puis-je vous emprunter quelques photos en attendant ? — Bien sûr, Kate, si ça peut vous aider. 

Telecharger Vie de David Hockney livre pdf

Il lui mangeait dans la main. Elle empila les photos et les glissa dans l’enveloppe près de son sac. — Comme ça, vous serez obligée de revenir pour me les rendre, ajouta-t-il avec un ricanement. Joe croisa le regard de Kate et haussa un sourcil compatissant. — Alors, monsieur Soames, quand avez-vous vendu ? demanda-t-il pour prendre le relais. Soames cessa de ricaner puis réfléchit un instant. — Ça doit faire quinze ou vingt ans maintenant. — Wouah, ça date ! — Oui. J’ai vendu au mauvais moment et je me suis fait escroquer par un promoteur immobilier. Il s’est fait des bourses en or. Et comme vous pouvez le constater…, fit-il pendant que Joe et lui contemplaient la pièce. Ma femme m’a pris presque tout ce qu’il restait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire