samedi 1 décembre 2018

Telecharger En montant plus haut Pdf de Andrea Salajova

Ebook gratuit : En montant plus haut Pdf , Epub


Telecharger En montant plus haut Pdf ebook gratuit 

Tchécoslovaquie, 1955. Le pouvoir communiste en place charge Jolana Kohútová d’une mission aussi difficile que délicate : mettre au pas un village de montagne rétif à la collectivisation des terres agricoles. On lui adjoint dans cette tâche un de ses vieux amis de la résistance au nazisme, un Tzigane aussi suspect qu’elle aux yeux du régime. Ils savent l’un et l’autre que cette mission est une mise à l’épreuve, qu’ils ne peuvent la refuser et qu’ils seront sous surveillance. Leur liberté et leur vie sont en jeu. A moins de réussir à convaincre le village, comment pourront-ils échapper au piège tendu par les commissaires politiques lancés à leurs trousses ?

Kate s’était laissé abuser par les pleurs d’Angela au téléphone. Elle avait cru que ce serait facile, qu’elle mènerait la discussion. Mais les larmes d’Angela s’étaient taries et elle s’était ressaisie. Kate avait omis de prendre en compte un élément important : Mme Irving avait l’habitude des journalistes. Elle en avait côtoyé plusieurs et avait donné d’innombrables interviews, les années qui avaient suivi la disparition de sa fille. Une expérience à double tranchant. Si l’entretien pouvait se dérouler tout en douceur lorsque la personne interrogée savait ce qu’on attendait d’elle et qu’on allait ainsi à l’essentiel, Kate n’en préférait pas moins les territoires vierges aux secondes mains. Les néophytes ne s’exprimaient pas à coups de phrases clichées, ils ne répétaient pas des citations éculées. Avec un débutant, Kate prenait le contrôle de la conversation. Elle se plaisait à écouter en offrant une épaule compatissante, penchée en avant et le regard rivé à celui de son interlocuteur lorsque les choses se corsaient. Mais Angela Irving semblait s’être préparée et avoir répété ses déclarations.

En montant plus haut 1001 ebook

Son attitude paraissait très professionnelle mais Kate remarqua le tremblement de ses mains ; il trahissait la tension nerveuse qui crépitait juste sous la surface. Elle allait pouvoir gérer. — Madame Irving…, commença-t-elle. — Je vous en prie, appelez-moi Angela. Quand on m’appelle madame Irving, j’ai l’impression qu’on s’adresse à ma belle-mère, expliqua Angela avec un léger sourire avant de servir le café en ajoutant : Bon, que voulez-vous savoir ? Kate la gratifia d’un sourire contrit et tenta d’imiter son ton factuel : — Tout, Angela. Je veux tout savoir, si vous êtes d’accord. — Bien sûr, répondit la vieille femme en s’asseyant. Comme elle se taisait, Kate se pencha en avant et demanda : — Vous allez bien, Angela ? Celle-ci secoua la tête. — Pardon, je croyais que vous me poseriez une question et que j’y répondrais, comme avec les autres journalistes. Je croyais que ça irait. Mais ce « tout » me paraît si accablant. J’ignore par où commencer.

Telecharger En montant plus haut 1001ebook

de se voir raccompagner à la porte sans une note dans son calepin. Angela esquissa son premier sourire sincère – elle relâchait la pression. — J’ai toujours voulu être infirmière. Petite, je jouais à soigner les peluches de mes amies. J’ai étudié non loin d’ici, à Basingstoke. Là où j’ai accouché de mes enfants… Elle s’effondra avant de redresser les épaules. — Enfin, deux de mes enfants. Louise a failli naître en Allemagne où nous habitions dans les années soixante-dix. Nick était militaire – mais vous le savez. Nous sommes rentrés ici pour sa naissance. Kate hocha la tête, en guise d’encouragement. — Dans quelle ville en Allemagne étiez-vous, Angela ? Était-ce après la disparition d’Alice ? Le prénom flotta un instant dans l’air.

En montant plus haut pdf 

 — Oui. Nous sommes partis après les interrogatoires de la police. D’après Nick, nous avions besoin d’un nouveau départ et son régiment nous a proposé une affectation. Pour raison familiale. Kate but une gorgée de café pour laisser le temps à Angela de se reprendre. — Quitter votre foyer et vos familles au milieu d’une telle épreuve a dû être très difficile, poursuivit Kate d’une voix douce. — En effet. De toute évidence, l’angoisse éprouvée au cours de ces semaines d’horreur ne s’était jamais apaisée. Kate pouvait lire la douleur sur le visage d’Angela. Elle était prête à parler. — Racontez-moi cette journée, Angela. Racontez-moi le jour où on vous a pris Alice.

Elle attendait ça depuis longtemps. Elle redoutait de raconter à nouveau son histoire, certes, mais elle en avait aussi envie. Revivre ce moment de douleur intense rendait Alice plus réelle. Elle raconta à Kate Waters que la soirée s’était déroulée normalement, dans la tranquillité. Une infirmière lui avait amené Alice dans la chambre particulière qu’elle occupait pour qu’elle puisse l’allaiter ; Nick avait reconduit Patrick à la maison quand leur petit garçon de deux ans avait commencé à chouiner. « On vous laisse entre filles », avait-il lancé, en les embrassant toutes les deux, Paddy sur ses épaules. Le bisou et les geignements de son frère avaient réveillé Alice, aussi Angela l’avait-elle prise dans ses bras et mise dans le lit avec elle. Elle avait voulu lui donner le sein mais le bébé avait refusé de téter puis s’était agité quelques minutes avant de se rendormir. Angela ne s’était pas inquiétée outre mesure – Alice était son deuxième enfant et les craintes irrationnelles du début n’avaient plus lieu d’être.

Telecharger En montant plus haut livre pdf

ous l’effet des médicaments qu’on avait administrés à Angela pendant l’accouchement. Elle la nourrirait plus tard, quand elle serait prête. Elle avait emmailloté son nouveau-né dans le doux lange blanc de l’hôpital pour le garder au chaud et en sécurité, l’avait recouché dans son berceau à côté du lit puis avait attrapé sa trousse de toilette et une serviette. À pas lents et mesurés, elle avait longé le couloir jusqu’aux douches. — Nick avait dit que je ressemblais à John Wayne en sortant du lit, raconta-t-elle à Kate. Elle avait ri bêtement à sa plaisanterie, car il paraissait plus heureux que jamais. Nick avait peut-être raison, l’arrivée d’Alice allait les aider à reconstruire leur couple. Ils franchiraient un cap, se souvenait-elle avoir songé tout en parcourant tant bien que mal le couloir. La journaliste l’observait. 

Telecharger En montant plus haut epub ebook gratuit

— Pardon, dit Angela. C’est un souvenir si douloureux. Kate lui caressa le bras dans un geste réconfortant. — Prenez votre temps, Angela. Je sais combien ce doit être difficile pour vous. — Ce qui me hante, c’est que je n’arrive pas à me rappeler si j’ai regardé mon bébé avant de quitter la chambre, expliqua Angela d’une voix tremblante. Kate Waters leva les yeux de son calepin, et les plongea dans ceux d’Angela. — Avez-vous croisé quelqu’un dans le couloir ? demanda-t-elle avec douceur. — Il me semble qu’il y avait une ou deux personnes, des visiteurs qui quittaient la maternité ; mais je n’y ai guère prêté attention. J’avais envie de prendre une douche rapide avant qu’Alice ne se réveille.

En montant plus haut ebook gratuit

Elle était restée sous le jet d’eau brûlante pendant deux minutes, selon elle. Certainement dix, d’après la police. La notion du temps était faussée dans les hôpitaux. Par moments les minutes s’étiraient en heures et à d’autres les heures filaient en un battement de cils. Lorsqu’elle était revenue dans la chambre, la peau encore humide, le bébé avait disparu. Un silence total régnait dans la cuisine. Le seul bruit perceptible était le tic-tac de l’horloge. Angela baissa la tête. Elle ressentait encore la pointe de panique, la chaleur qui lui picotait la peau, la brusque nausée, la paralysie. Elle serra les poings sur ses genoux et poursuivit, pressée d’en finir : — Je me répétais qu’une infirmière avait dû l’emmener. J’essayais de rester calme. 

Je me rappelle avoir dit à voix haute : « On l’a ramenée à la nurserie. » Je croyais avoir appelé une infirmière mais le personnel hospitalier a déclaré à la police qu’ils avaient accouru en m’entendant hurler à la mort. À leur arrivée, elle avait crié aux infirmières : « Le bébé. Où est le bébé ? » et elle avait su à leurs visages livides et aux regards interrogateurs et incompréhensifs qu’elles échangeaient qu’elles n’en avaient aucune idée. Nul ne savait rien. Sauf la personne responsable. Elle raconta à Kate qu’ils avaient fouillé toutes les chambres et tous les services, avec pour seul résultat de répandre la panique et la terreur. Le soir était tombé et les jeunes accouchées étaient recroquevillées dans leur lit, supportant la douleur des crampes et des points de suture, un œil craintif sur leur nouveau-né, tandis que les mères plus aguerries échangeaient anecdotes et conseils en gloussant. Les rideaux entre les lits étaient tirés pour le repos des patientes et quasiment tous les visiteurs étaient repartis.

En montant plus haut epub ebook gratuit

l’inciter à livrer les détails. Le récit d’Angela commença à se tarir lorsqu’elle relata leur retour de l’hôpital. — Revenir et retrouver une chambre d’enfant vide a dû être très éprouvant, dit Kate. Angela acquiesça sans un mot. — Nous sommes restés dans la chambre d’Alice pendant un long moment, reprit-elle ensuite. Mais elle n’était pas là. Elle n’y avait jamais été. Il n’y avait qu’un berceau et un mobile avec les animaux du zoo. Je me suis sentie si vide à l’intérieur. — Qu’a fait la police pour la retrouver, Angela ? — Les choses habituelles dans ce genre de cas, répondit celle-ci, la voix fatiguée d’avoir raconté son histoire. Des recherches, des conférences de presse, une investigation à l’échelle nationale. 

En montant plus haut pdf gratuit

— Il n’y avait aucun suspect ? Des tas de gens devaient aller et venir dans cet hôpital. — En effet, mais on n’a jamais trouvé de témoin. Elle s’était comme volatilisée. Elle attendit une seconde avant d’ajouter : — Vous savez bien sûr que la police est venue chez nous deux semaines après pour m’interroger sur mes sentiments envers Alice. — Vos sentiments ? Pourquoi ? demanda Kate alors qu’elle savait déjà de quoi il retournait. Ça a dû être affreux pour vous. Angela accueillit le commentaire avec gratitude. — En effet. Mais je crois qu’une des infirmières a fait une remarque sur moi. Après l’accouchement, j’étais tellement dans les vapes que je ne savais plus ce que je faisais. Mon attitude ne leur a sans doute pas paru assez maternelle.

Telecharger En montant plus haut pdf ebook gratuit

quand j’y pense, l’image qui me vient à l’esprit est celle, démodée, du gendarme remontant l’allée à grandes enjambées, un mandat d’arrêt à la main. Comme ceux de l’époque. Parfois, je souhaite qu’ils viennent pour qu’on en finisse. Qu’ils abrègent mes souffrances. Mais personne ne se présente. Je reste à la fenêtre et j’essaie de me forcer à remonter à l’étage pour travailler. Mon corps refuse de m’obéir. Je suis enracinée dans cet endroit. C’est le lieu de ma honte. Retour à la case départ. Paul s’inquiète pour moi. Je le vois dans ses yeux, je l’entends dans sa voix. — Quand as-tu vu le beau docteur pour la dernière fois ? a-t-il demandé ce matin. C’est une plaisanterie entre nous. Le beau docteur, c’est en réalité le docteur Brenton, mon formidable généraliste. Mais l’affubler de ce surnom facilite les conversations sur mon « état ». 

— Ça fait un petit moment, je crois. Je vais peut-être prendre rendez-vous. — Bonne idée, Em. Tu allais tellement mieux ces derniers temps ; le dosage de tes médicaments doit peut-être être ajusté. C’est ainsi que nous évoquons mes angoisses. Comme s’il s’agissait de migraines ou d’un moindre mal. Rien dont on puisse avoir honte en tout cas. Je ne vais pas appeler le cabinet. Je ne fais pas ma mauvaise tête, seulement le beau docteur aime bien qu’on discute et savoir comment je me sens quand je vais le voir pour un renouvellement d’ordonnance, et je n’y suis pas prête pour l’instant. La dernière fois que j’ai eu un mauvais jour, il m’a conseillé de consulter quelqu’un, un spécialiste. Je lui ai répondu que je n’en avais pas besoin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire