jeudi 6 décembre 2018

Telecharger Ce que murmure la mer ebook gratuit de Claire Carabas

Telecharger Ce que murmure la mer epub gratuit 

L’histoire de la sirène qui aimait l’homme n’a pas d’âge, l’impossibilité de cette pulsion se noue à la manière des grandes tragédies et étouffe inexorablement l’héroïne. Pourtant, quand Galathée aperçoit Yvon, solitaire sur son bateau à voiles, l’amour la foudroie et la pousse à toutes les folies. Eperdue, désespérée, animée par un espoir aveugle, elle parvient à se faire une place dans la vie du jeune marin, mais qu’en est-il de son coeur?



Seul dans une ville qu’il ne connaît pas, ou si peu, Magnotta marche dans les rues et finit par passer devant un cybercafé. Il est environ 11 heures lorsqu’il y entre, se rappelle Kadir Anlayisli, le propriétaire du Helin Internet-Café, dans un témoignage fait à l’été 2014, alors que la cour s’est rendue en Allemagne. Le commerçant explique qu’en naviguant sur le web, il avait vu passer des articles de journaux concernant la traque de Magnotta. — J’avais vu sa photo et, tout d’un coup, cet homme était devant moi! se souvient M. Anlayisli. Il avait pris du poids par rapport aux photos, mais c’était les mêmes joues. Ouais, je l’ai reconnu immédiatement. J’avais lu qu’il avait déjà tué deux chats, l’un d’eux avec un serpent. Il se rend compte qu’il se trouve nez à nez avec le tueur, mais il n’en laisse rien paraître et lui explique qu’il peut s’installer à un poste libre et payer après. Magnotta, décontracté, s’exécute et se met à naviguer sur internet. Quand M. Anlayisli jette un œil sur l’écran, il voit que le suspect est sur le site web d’Interpol et qu’il consulte l’avis de recherche émis contre lui. À ce moment, remarquant un groupe de policiers qui passe dans la rue, il les interpelle aussitôt en remuant les bras. Les policiers décident de s’arrêter.

Ce que murmure la mer epub gratuits


Luka Rocco Magnotta, le dépeceur de Montréal en fuite, est probablement assis là, dans son cybercafé, leur explique-t-il avec effusion. Marc Lilge est l’un des policiers que M. Anlayisli a interpelés. Il était avec deux collègues et un groupe de sept ou huit cadets en formation, explique-t-il dans son témoignage à la commission rogatoire, à l’été 2014. Alors que le groupe a été appelé pour s’occuper d’une affaire de vol à l’étalage, il s’arrête en chemin et prend le temps de parler au commerçant. — Il nous a dit qu’il avait ce criminel recherché au Canada. Sans tarder, le groupe vérifie les allégations de l’homme. Les policiers pénètrent dans le cybercafé, entourent Magnotta, qui est toujours assis, et lui demandent ses papiers d’identité. À cause de la barrière de la langue, Magnotta ne comprend pas ce qu’on lui demande. Il baragouine qu’il ne parle pas l’allemand, mais l’anglais. Le policier Lilge, qui maîtrise un peu la langue de Shakespeare, parvient finalement à communiquer avec le suspect. Ce dernier déclare s’appeler Kirk Tramell. Alors qu’il commence à lui poser des questions, le policier remarque que son interlocuteur semble nerveux. Le suspect explique en bégayant qu’il vient de New York, aux États-Unis, et qu’il voyage en Europe pour visiter des amis. Le jeune homme tremble et transpire abondamment. Lilge lui demande alors pourquoi il est si nerveux. C’est à ce moment que le fugitif craque.

Ce que murmure la mer (2018) epub gratuits


Magnotta suscite la curiosité dès les premiers instants de son arrestation. Un admirateur lui envoie une paire de chaussettes en les accompagnant d’une demande particulière: il veut que le meurtrier les enfile avant de les lui renvoyer par la poste. Une semaine après avoir été arrêté, Magnotta est transféré dans l’aile psychiatrique de la prison de Berlin. Il est placé sous les soins du Dr Thomas Barth, qui semble fasciné par son nouveau patient. — Il parlait de lui comme s’il parlait de quelqu’un d’autre, explique le psychiatre venu d’Allemagne pour témoigner au procès, à la demande de la défense. Son discours était monotone mais pas robotique, pas comme ceux qui imitent ce qu’ils lisent dans des manuels, je ne pense pas qu’il jouait la comédie. Cette dernière précision est cruciale pour la défense, qui plaide l’aliénation mentale. La Couronne, de son côté, est plutôt convaincue que l’assassin de Jun Lin tente de s’en sortir à bon compte… justement en jouant la comédie.

Ce que murmure la mer pdf ebook gratuits

Selon le Dr Barth, expert en psychiatrie légale, son ancien patient souffre «probablement» de schizophrénie paranoïde, et les actes atroces qu’il a perpétrés à l’encontre de l’étudiant chinois pourraient être compatibles avec cette maladie. Pendant la semaine où il est son patient, Magnotta lui parle de sa famille, de Frank Rubert, de son expérience de la prostitution, de politique et du premier ministre du Canada, Stephen Harper, ainsi que des voix qu’il entend dans sa tête, notamment celle de Jenny la sorcière qui, dit-il, l’épie des fenêtres de la prison. Le séjour de Magnotta dans cette aile psychiatrique prend fin le 18 juin 2012, tout juste après que le prisonnier a consenti à son extradition. Des officiels canadiens sont arrivés à Berlin pour y cueillir le fugitif numéro un au pays. Magnotta est rapatrié dans un avion militaire Hercules spécialement dépêché pour l’occasion. À la demande du Dr Barth, un psychiatre doit l’accompagner pendant le vol. Prise de court, la police canadienne doit embaucher le Dr Joel Watts et le payer 26 100$ pour une fin de semaine de travail. Le vol se déroule sans encombre et Magnotta reste calme jusqu’à son arrivée en sol canadien. L’avion atterrit à Montréal le lundi 18 juin en fin de journée. Menotté et entouré de quatre enquêteurs, Magnotta est escorté en lieu sûr. Les photos de son retour font le tour du monde.

Telecharger Ce que murmure la mer 1001ebook epub gratuits

À quoi pouvait bien penser Magnotta lorsqu’il a commis son crime? Pendant un mois, la Couronne a présenté aux jurés toute l’enquête qui a mené à l’arrestation de l’accusé, qui se trouve maintenant assis dans une cage de verre dans la salle d’audience du palais de justice de Montréal. Entre le moment où Jun Lin est arrivé à l’appartement du boulevard Décarie et l’arrestation fortuite de Magnotta dans un cybercafé de Berlin, tous les faits et gestes du tueur ont été dévoilés au jury. Mais une question demeure: Magnotta était-il capable de différencier le bien du mal au moment de ses crimes? Pour qu’il soit reconnu coupable de meurtre prémédité – l’accusation la plus grave du Code criminel –, il faut que la Couronne en apporte la preuve. L’accusé a au contraire l’intention de prouver que ce n’était pas le cas.

Telecharger Ce que murmure la mer pdf epub gratuit


Pour l’y aider, son avocat, Me Luc Leclair, compte faire entendre de nombreux médecins afin de prouver que son client est schizophrène et qu’il a vécu une vie de malade. Deux rapports psychiatriques, présentés à la cour par les Drs Marie-Frédérique Allard et Joel Watts, lèvent le voile sur le passé difficile de Magnotta, tel qu’il l’a lui-même raconté. Luka Rocco Magnotta, de son vrai nom Eric Kirk Newman, est né le 24 juillet 1982 à Scarborough, en Ontario. Ses parents n’étaient alors que des adolescents: sa mère avait 16 ans au moment de sa naissance, et son père, 17. Il a un petit frère, Conrad, né l’année suivante, et une sœur, Melissa, née cinq ans plus tard. En grandissant, Conrad est devenu alcoolique et il a été plusieurs fois arrêté pour des faits de conduite avec facultés affaiblies. Sous la contrainte de son frère, Magnotta est forcé à sortir du placard à l’adolescence. Melissa, quant à elle, a grandi sans connaître de problèmes, mais l’accusé reste muet sur la vie de sa petite sœur. Il se rappelle aussi une cousine qu’il surnomme «Little Luba». À l’entendre, c’est une petite causeuse de trouble excentrique qui parcourt maintenant les États-Unis pour présenter des objets d’origine extraterrestre. Ses grand-tantes, pour leur part, sont des alcooliques et des menteuses pathologiques, se souvient Magnotta.

Ce que murmure la mer ebook gratuit

Le jeune homme chétif est loin d’avoir eu une enfance facile. Il doit souvent déménager à cause des difficultés financières de la famille, si bien que, les premières années, c’est sa mère, Anna Yourkin, qui s’occupe de son éducation. C’est seulement à la fin du primaire qu’il est inscrit dans une véritable école. Entre-temps, les cours à domicile sont loin d’être une partie de plaisir pour le jeune Eric. Il confie qu’il déteste sa mère parce qu’elle l’aurait maltraité à de nombreuses reprises. Ainsi, elle l’aurait attaché quand il n’était pas sage et lui aurait mis des couches alors qu’il faisait encore pipi au lit à l’âge de six ans. Plus tard, raconte Magnotta, on l’a soupçonnée de voler dans la petite caisse de la bibliothèque de son école, en plus de signer des chèques sans provision pour ne pas avoir à payer ce qu’elle achetait. Le père de Magnotta, dont le nom n’est pas rendu public sur ordre de la cour, travaille à l’usine pour subvenir aux besoins de la famille. Son aîné ne semble pas beaucoup l’apprécier: il le décrit comme un alcoolique jaloux, souffrant de schizophrénie, qui aurait même déjà menacé de mort sa propre femme. En 1991, surpris à boire de l’alcool au travail, l’homme se fait immédiatement congédier.

Telecharger Ce que murmure la mer epub gratuit


La famille Newman, qui n’arrive plus à payer ses factures, doit emménager à l’hôtel quelque temps, avant d’atterrir finalement chez la mère de Mme Yourkin. Phyllis Yourkin accueille tout le monde avec plaisir, les parents et leurs trois enfants, et plus particulièrement le petit Eric, son préféré. Ce dernier la considère alors comme sa propre mère, bien qu’elle ne se gêne pas pour le critiquer. Par exemple, sa grand-mère critique sa façon de tenir des verres: selon elle, il les tient «comme un fif». Magnotta a toujours été efféminé, et quand il entre à l’école, ses petits camarades ne se privent pas de le lui rappeler, explique-t-il aux psychiatres. Comme il n’est pas très fort en lecture et en mathématique, le directeur le place dans une classe spéciale, ce qui ne l’aide pas à se faire des amis. Ses vêtements, achetés dans des friperies, font l’objet de railleries de la part des autres élèves. Magnotta s’en souvient très clairement. «Dès le début, ses camarades se moquaient de lui et le torturaient, lit-on dans un des rapports. Il se fait appeler “le gay” ou “le fif”.» Et quand il pleure, le petit Eric se fait traiter de «bébé». — C’était un garçon malade qui souffrait d’asthme et qui se faisait battre à l’école, se rappelle son père, venu témoigner pour la défense. Les souvenirs qu’il garde de l’enfance de son fils aîné concordent avec ce qui est mentionné dans les rapports psychiatriques. L’enfant étant toujours victime d’intimidation, ses parents décident de le changer d’école l’année suivante, mais les choses empirent: en plus de subir la malveillance des élèves, ce sont maintenant des enseignants qui s’en prennent à lui. Pour fuir la cruauté dont il est victime.

Ce que murmure la mer epub ebook gratuit

où il commence à ruminer des idées noires: tout le monde le déteste. «C’était un petit garçon triste, tout petit, immature et bizarre», se souvient une ancienne camarade de classe rencontrée par le psychiatre de Magnotta. Toute cette atmosphère d’intimidation – son frère Conrad est le seul à le défendre dans la cour de récréation – a un effet négatif sur les notes du jeune Eric, qui finit par redoubler sa deuxième année du secondaire. Tout au long de son cheminement scolaire, ses notes oscillent entre 50% et 75%. Il décide finalement d’arrêter l’école à l’âge de 17 ans. C’est dans ces années-là qu’il est admis pour la première fois dans un hôpital psychiatrique pour une histoire d’hallucinations auditives et visuelles. La possibilité qu’il souffre de schizophrénie est alors mentionnée, et il commence alors à se faire prescrire des antipsychotiques. La même année, le jeune homme tente de s’adapter au monde des adultes. Il cherche un emploi, mais il est incapable d’en garder un seul. Il est d’abord ouvrier dans une chaîne d’assemblage, mais il s’endort debout et se fait congédier un mois plus tard. Il travaille ensuite comme déménageur, mais, en raison de son physique chétif, soulever des meubles et des électroménagers est une tâche trop difficile pour lui. Devenu ensuite commis d’épicerie, il trouve le travail trop compliqué.

Ebook gratuit : Télécharger Ce que murmure la mer bookfrench.com


Il se fait même virer par son oncle, qui l’emploie dans son restaurant familial, à cause des plaintes de clients sur sa façon d’assembler les sandwichs. Incapable de garder un emploi, le jeune Newman en vient à voler de la nourriture, mais il a honte d’agir ainsi. C’est à cette époque qu’il commence à se prostituer. Parallèlement, en raison de son comportement étrange, il se retrouve occasionnellement aux urgences psychiatriques, où l’on se demande s’il souffre vraiment des symptômes qu’il décrit ou s’il les simule pour obtenir quelque chose. En 2001, après une nouvelle admission aux urgences, le diagnostic tombe: le jeune Newman est déclaré schizophrène. Il a alors 19 ans. Comme il est atteint d’un trouble d’ordre psychiatrique, Eric commence à recevoir des prestations du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées. Cela lui permet de subvenir à certains besoins de base et de trouver un logement subventionné pour personnes à faibles revenus. Il est également suivi par un médecin et se fait prescrire des antipsychotiques, mais il ne prend ses médicaments que sporadiquement. Les fins de mois sont difficiles pour le jeune homme qui est souvent emmené dans des banques alimentaires par les travailleurs sociaux. Il cherche donc une façon de se procurer de l’argent rapidement. En 2003, alors qu’il loge dans une famille ontarienne, le fils du couple l’encourage.

Ebook gratuit : Ce que murmure la mer pdf

Le jeune Eric succombe à la tentation et prend pour cible une déficiente intellectuelle rencontrée sur internet. Comme Magnotta l’explique aux psychiatres, il charme la jeune fille, qui a à peu près son âge, et bientôt, ils prennent rendez-vous dans un centre commercial. Le but de Magnotta est d’utiliser l’argent de sa victime pour s’offrir tout ce qu’il ne peut pas se payer lui-même. «C’était égoïste et stupide», confie-t-il au Dr Joel Watts. D’autant plus qu’il se fait prendre, écopant de 16 jours de prison et de 9 mois de travaux communautaires. Sa probation dure un an, période pendant laquelle il est obligé de prendre ses médicaments, est-il mentionné dans les rapports psychiatriques. Entre-temps, il développe une fascination pour les vedettes hollywoodiennes, en particulier pour Marilyn Monroe. «Je me sens plus fort quand elle est en moi, explique Magnotta aux psychiatres. Je me sens belle quand je m’habille comme elle. Elle me rend plus sexuel. Je dois tout savoir sur elle, je veux être elle.» Il apprécie aussi l’actrice Eva Gardner, bien qu’un peu moins que Marilyn Monroe. Quant à Sharon Stone, il confie avoir tellement aimé ses films qu’il a déjà utilisé «Sharon» comme nom d’escorte. À la même époque, en effet, il commence à se prostituer. Il le fait d’abord par webcam, mais cela ne lui convient pas: il tombe sur trop de gens bizarres sur internet. Il s’installe à Toronto et commence alors à travailler dans des bars pour danseurs. Il raconte au psychiatre qu’il a eu peur en montant sur scène la première fois, et que, pour être embauché, il a dû faire une fellation au propriétaire du club.

Télécharger Ce que murmure la mer epub gratuit


Pendant deux mois, Jimmy – c’est son nom de scène – s’adonne au striptease, mais il estime ne pas être très bon. Non seulement il est trop maigre par rapport aux autres danseurs, mais il n’aime pas la clientèle, qui compte beaucoup de drogués, ni les danses contacts en tête-à-tête. Jimmy ne gagne pas autant d’argent qu’il le voudrait, et quand un danseur lui suggère de devenir escorte, il décide d’opter pour ce travail, qu’il fera jusqu’à sa fuite à Berlin en 2012. Au début, Jimmy trouve ses clients dans des clubs. Il lui arrive de coucher avec cinq ou six hommes par jour, se souvient-il. L’argent commence à rentrer et la nouvelle escorte se trouve un «agent» qui vante ses services. Jimmy peut ainsi gagner jusqu’à 2 000$ par semaine, ce qui lui permet d’envoyer de l’argent à sa famille, en particulier à sa grand-mère, qui vit alors avec une petite pension. Il peut enfin être autonome et quitter son HLM. C’est le début d’une nouvelle vie. Ce travail est parfois agréable, se souvient Magnotta, qui a déjà été emmené en voyage par de riches homosexuels. Mais il doit parfois payer un lourd tribut pour son indépendance: certains clients le forcent à boire et à consommer de la cocaïne, tandis que d’autres lui transmettent des maladies vénériennes. D’autres encore veulent assouvir des fantasmes violents, et Jimmy accepte de se faire attacher et même frapper.

Telecharger Ce que murmure la mer pdf epub gratuit

qui se plaint de recevoir peu d’attention de la police, en particulier à Paris, en 2010. Avec gêne, il confie même s’être déjà fait uriner et déféquer dessus, comme le relatent les psychiatres dans leurs rapports. En 2005, année marquante pour Magnotta, comme il en a assez de se faire abuser par ses clients, il décide de se lancer dans le porno après avoir trouvé une annonce à Toronto, sur le site Craigslist. Toutefois, s’il veut y faire carrière, il ne réussit pas à percer: en quatre ans, il n’aura travaillé que pour six maisons de production. Parallèlement, il lui arrive souvent de se faire filmer par ses clients, parfois sans son consentement et dans des positions dégradantes. À cette époque, il change de nom sur les conseils d’un ami. «Jimmy» ne lui convient pas, lui dit celui-ci. «Luka», c’est mieux. Eric Newman aime l’idée, d’autant plus qu’il cherche alors à prendre un nouveau départ, mais «Luka» tout seul ne lui convient pas non plus. Le jeune homme y ajoute donc «Rocco», un prénom à consonance italienne qui lui plaît. Et pour terminer, il choisit le nom de famille Magnotta, en référence à un vigneron ontarien.

Dorénavant, Eric Kirk Newman se fera appeler Luka Rocco Magnotta. À l’époque, il noue également une relation amoureuse avec Ron, un ancien client, avec qui il emménage. À la demande de son petit ami, Magnotta arrête la prostitution. Mais l’appartement où ils vivent est beaucoup trop luxueux pour ses moyens. Le jeune homme doit rompre sa promesse occasionnellement, lorsqu’il n’arrive pas à payer sa part de loyer. La relation s’envenime. Ron commence à être émotionnellement abusif et se met à coucher avec d’autres hommes devant son amant. Malgré tout, ce dernier n’arrive pas à se résoudre à le quitter. «Je l’aimais et je ne voulais pas être seul, confie Magnotta aux psychiatres. C’était un prince charmant, il me disait qu’il m’aimait à notre deuxième rendez-vous. J’ai toujours voulu d’une personne qui ne m’abandonnerait jamais, avec qui je serais à l’aise. Je voulais arrêter l’escorte.» Mais leur relation empire. Ron se montre agressif et les engueulades deviennent de plus en plus fréquentes, si bien qu’ils finissent par se séparer. Magnotta rencontre alors Barbie, une escorte transgenre, avec qui il dit avoir eu une courte relation. Mais la consommation de cocaïne de sa copine le met mal à l’aise, et il n’apprécie pas qu’elle se moque de lui quand il n’arrive pas à rester en érection. De guerre lasse, il finit par renouer avec Ron pendant quelque temps, avant qu’ils ne se séparent à nouveau, pour revenir ensemble peu après… Ce manège durera cinq ans, jusqu’en 2010, année où Magnotta quitte Toronto pour emménager à New York.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire