mercredi 5 décembre 2018

Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés ebook gratuit


Ebook gratuit : Telecharger Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés 


Les 500 exercices de grammaire niveau B2 proposent :
- une démarche d'observation et de découverte de la règle associée à un entraînement intensif, 
- plus de 500 exercices avec des contenus conformes au référentiel du niveau B2 du Cadre européen commun de référence. 
Pour chaque chapitre : 
- des corpus accompagnés de questions simples pour faire découvrir la règle,
- des illustrations pour faciliter la compréhension,
- des exercices variés, progressifs et contextualisés,
- un vocabulaire adapté au niveau des apprenants,
- un bilan en fin de chapitre 
En fin d'ouvrage : 
- un index des notions grammaticales,
- une table renvoyant à la Nouvelle Grammaire du Français,
cours de Civilisation Française de la Sorbonne,
- les corrigés. 
Retrouvez toutes les règles de grammaire essentielles, expliquées de manière simple avec de nombreux exemples, dans la Nouvelle Grammaire du Français, cours de Civilisation française de la Sorbonne.


– J’étais aux toilettes, madame. « Vous êtes tout le temps en train de pisser, ma parole ! Bon, venez me voir ! Quelqu’un a cherché à vous joindre. » Je raccroche, décontenancé. Disposant d’une vessie de taille normale, non seulement je trouve que m’accuser d’avoir pris une « demi-heure » pour un petit pipi est un poil exagéré, mais, ne souffrant d’aucun trouble urinaire, je ne pense pas satisfaire mes besoins plus que de raison. Au passage, je note que c’est la patronne qui répond lorsque l’on appelle la société. Ce rôle de dirigeante-standardiste est, sans doute, une première dans une entreprise de taille moyenne. Mais elle ne veut, en aucun cas, confier cette tâche à qui que ce soit : « On en serait bien incapable de toute façon ! » Cette fonction lui permet, selon elle, de filtrer les appels et de repérer, en particulier, les chasseurs de tête qui auraient des vues sur ses salariés. En pratique, puisque aucun d’entre nous n’a de ligne directe, cela lui permet surtout de contrôler tout sur tout, du sol au plafond ! Bref, je rentre dans le bureau de ma boss, un poil inquiet. 

En pdf  ebook gratuit Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés

« Je vous ai cherché partout ! Europe 1 vient d’appeler et impossible de vous mettre la main dessus ! » balance Mme Sentenza, qui rajoute : « Ils voulaient vous parler pour une interview ce soir ou je ne sais quoi… – Ah, très bien ! Je leur ai envoyé un mail ce matin même. Je suis étonné qu’ils répondent aussi vite. Je dois rappeler quelqu’un en particulier ? – J’en sais rien. J’ai rien compris à son nom. Mais sachez une chose : vous ne devriez pas vous étonner quand les choses marchent, mais plutôt quand elles ne marchent pas ! Et la prochaine fois, quand vous attendez un coup de fil, prévenez si vous allez pisser ! » conclut-elle. Si je résume bien la situation : je viens donc de me faire engueuler parce que je suis allé aux toilettes sans prévenir, et parce que je me suis étonné d’un prompt retour de la part d’une radio nationale contactée quelques heures plus tôt. Mouais… Dépité, je sors du bureau. Allez, restons sur la satisfaction du devoir accompli. Je rappelle le média qui me confirme effectivement les conditions de l’intervention. Je prends tous les renseignements et vais rendre compte à l’intéressée.

Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés epub gratuits


Après tout, comment pourraient-ils détecter une parfaite mascarade, et comment ne pas adhérer à ce genre de discours lorsque l’on ne connaît pas l’envers du décor ? D’ailleurs, n’est-ce pas ce même discours qui m’a fait postuler à cette entreprise ? C’était il n’y a pas si longtemps. Au final, Marie-Sophie Sentenza s’en sort bien. Elle a, certes, enfoncé des portes ouvertes mais je suis convaincu que l’écho de l’émission lui sera favorable. C’est le cas. Dès le lendemain, elle reçoit des coups de fils de personnes qui la félicitent pour sa prestation. Elle jubile. Dans l’euphorie, elle laisse même entrevoir une satisfaction à mon égard. Sans me le dire ouvertement, elle me fait comprendre que décrocher cette intervention était une bonne chose. J’ai marqué des points. Il s’agit de ne pas la décevoir. Je poursuis mon travail de fourmi pour susciter l’intérêt des rédactions. Afin de m’apporter de nouveaux arguments de communication, elle me convie de plus en plus régulièrement, et sous différents prétextes, à des discussions informelles. 

Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés (2018) epub gratuits


La thématique de nos conversations tourne souvent autour du chômage – son domaine de prédilection – mais, de temps en temps, elle dépasse ce cadre en dissertant sur l’état de la France. C’est ainsi qu’un beau jour, elle me lâche : « Ce qu’il faudrait, c’est que vous m’organisiez un débat avec le président de la République ! » Je souris mais, comprenant rapidement que cette phrase n’a rien d’une blague, je me ravise et reprends un air attentif. Elle renchérit : « Hollande va droit dans le mur. Il n’a pas la bonne méthode. Le fait de débattre avec lui le mettrait face à des évidences. S’il veut vraiment sortir la France de son marasme, il faut qu’il y ait une rupture franche. S’il m’écoute, il y arrivera ! » Je ne sais quoi répondre. Je jette un coup d’œil furtif autour de moi dans l’espoir d’apercevoir une éventuelle caméra cachée. Apparemment, non. Nous sommes bien seuls dans ce bureau, et Mme Sentenza vient de me demander, très sérieusement, de lui organiser un débat avec François Hollande. Rien que ça ! Bah, oui, où ai-je la tête ? Ça me paraît évident. Je me demande même pourquoi il n’a pas encore appelé.

Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés pdf ebook gratuits

 Le soir venu, premier dîner en commun et premier choc : en arrivant dans la salle réservée à notre intention, je vois tout le monde debout, derrière sa chaise, droit comme un i. L’instant est tellement « magique » que je l’immortalise, aussi discrètement que possible, avec mon smartphone : des collègues, tous au garde-à-vous, qui attendent le général en chef, je n’avais plus vu ça depuis l’armée ! D’abord tenté de crier : « Repos ! » je préfère prendre la position comme mes camarades de régiment. La reine mère arrive enfin. Sans nous adresser le moindre regard, elle prend place au bout de la table et nous libère. Le repas sera à l’image du séminaire : long ! Heureusement, les mets proposés par nos hôtes sont tous plus délicieux les uns que les autres. Pourtant, Mme Sentenza se plaint régulièrement auprès de la pauvre serveuse qui doit rendre compte en coulisse. Un remake de Cauchemar en cuisine !

Telecharger Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés 1001ebook epub gratuits

En écoutant les raisons de son mécontentement, je me dis que bientôt elle va me demander de lui organiser un débat avec le chef qui visiblement « n’a pas la bonne méthode et va droit dans le mur » ! Le lendemain, après un petit déjeuner frugal qui me permet enfin d’échanger quelques mots avec certains collègues, nous sommes conviés à 9 heures précises dans une salle de conférence pour notre première séance de travail. Certains ont pris la liberté d’arriver en avance. La salle étant ouverte, ils se sont servis un café pour patienter : erreur grave ! Mme Sentenza, à son arrivée, passe près d’une heure à incendier chacun des contrevenants accrocs à la caféine. À la manière d’une maîtresse ayant surpris ses élèves en train d’écrire sur les murs, notre boss, relayée par son fidèle Tuco, explique les bonnes manières à cette bande d’écervelés. Je remercie le ciel d’être arrivé à 9 h 01 ! La petite mise au point terminée, nous pouvons maintenant passer à ce pourquoi nous sommes logiquement réunis. Mais sur les quatre heures quotidiennes prévues dans le programme, la direction en réserve plus de la moitié à régler des comptes, à donner des leçons et à faire la morale à la classe. Mais les présents n’ont pas à se plaindre, les absents, eux, sont encore plus mal lotis !


Telecharger Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés pdf epub gratuit

Toute une session de travail est consacrée à François, l’un des « anciens » de la boîte que la patronne a en ligne de mire. Et comme à son habitude, elle n’y va pas avec le dos de la cuillère : « Ce mec, ce n’est plus possible ! Il ne ferme jamais la porte et en plus il pue, c’est une horreur ! » Une mouche vole. On l’entend bien. S’adressant à Didier Blondin, elle ajoute : « Bon, tu vas t’occuper de lui, oui ou non ? » Le secrétaire général ne bronche pas. Le reste de l’assistance non plus. Le ton, déjà haut, monte encore : « Oh, je te parle. Pourquoi tu ne dis rien ? Je te dis qu’il faut virer ce mec et toi, tu ne dis rien… Tu veux montrer à tout le monde que c’est toi le patron, c’est ça ? Parce qu’en faisant ça, tu agis comme si c’était toi le patron de la boîte, je te signale. » Prenant son courage à deux mains, Didier répond enfin : « Écoute, on en a déjà parlé.

Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés ebook gratuit

Je ne me vois pas le licencier pour le seul motif qu’il ne ferme pas une porte et qu’il pue, je suis désolé ! Et ce qui va se passer, c’est que, vu son ancienneté, une grande partie des bénéfices de la boîte va servir à lui verser des indemnités. » C’est la première fois que j’assiste à une rébellion de Didier Blondin. À cet instant, je le trouve brillant tant sa démonstration voue, selon moi, à l’échec la moindre velléité patronale à virer ce fameux François. Mme Sentenza ne l’entend pas de cette oreille et ne s’avoue pas vaincue : « De quoi ? Ce sont des motifs qui te manquent ? Mais, si ce n’est que ça, on peut peut-être t’aider ! » Elle se tourne alors vers le reste de l’auditoire et répète : « N’est-ce pas que l’on peut l’aider ? » La scène est hallucinante. La présidente est en train de demander à chacun de donner des griefs « non contestables aux Prud’hommes » sur François ; en clair, de balancer leur collègue. Certains regardent leurs chaussures, d’autres, le vol de la mouche, mais il y a aussi les « bons élèves » qui se mettent à réfléchir tout haut pour trouver une solution au problème épineux de la maîtresse ! Non, ce n’est pas possible. Je dois rêver. J’ai dû m’endormir hier devant la télé, en regardant un film sur la Seconde Guerre mondiale, la milice et les collabos.


Telecharger Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés epub gratuit

« Une fois assis, je ne veux pas que le client puisse voir vos yeux. Vous restez la tête dans votre cahier. Vous n’êtes pas à un spectacle. C’est clair ? ! » Lerouge sourit. Tuco poursuit : « Votre rôle est de noter tout ce qu’il se dit et quand je dis tout, c’est absolument tout, au moindre mot. Une fois la réunion finie, vous revenez immédiatement au siège et je veux la synthèse sur mon bureau pour ce soir 18 h 00. » Vu l’énoncé du programme, Tuco est en train de me faire regretter mes petits abrégés quotidiens, qui ne conviennent jamais. Mais bon, là, apparemment, j’ai un vrai rôle à jouer et je prends donc ses recommandations au sérieux. Et comme si je n’étais pas suffisamment mis en garde, le directeur conclut : « Autre chose : si vous arrivez avec ne serait-ce qu’une seule minute de retard, ce n’est même pas la peine de vous présenter à la réunion, vous repartez sur le champ. De toute façon, tout écart me sera remonté ! » N’en jetez plus, la coupe est pleine !


Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés epub ebook gratuit

La théorie voudrait que je fasse une demande écrite pour justifier mon absence du bureau, mais quelque chose me dit que, si je ne me dépêche pas, je vais être en retard à cette rencontre au sommet. Pris entre deux écarts, je dois deviner quel est le moindre entre ne pas prévenir par écrit ou être en retard. Et merde, tant pis, je choisis de me presser afin d’arriver à l’heure au rendez-vous. Je fonce pour attraper un métro. Ma mission est donc d’assister – que dis-je, de prendre des notes – lors d’une réunion sur le suivi d’un projet que la boîte a décroché depuis longtemps pour le compte d’un gros client. Dès la sortie du bureau, je cours, en vérifiant toutes les deux minutes le temps qu’il me reste. Je parviens enfin au pied du building. À peine, deux minutes plus tard, je vois JBL descendre de sa voiture, affublé d’un nœud papillon rouge vif. Entre son air sérieux et son style vestimentaire, j’ai du mal à contenir mon rire. Je ne pensais pas que le nœud pap’ avait une vie en dehors des mariages et des cirques ! Sans échanger un mot, nous pénétrons dans le hall.


Ebook gratuit : Télécharger Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés bookfrench.com

Notre hôte ne lâche pas l’affaire : « Vous travailliez dans le cinéma, si ma mémoire est bonne ? » J’apprécie cette façon habile de ne pas souligner le fait que j’ai été invité à l’émission pour parler de ma situation de SDF. Encore une fois, Lerouge répond à ma place et je commence sérieusement à en avoir marre de jouer les Bernardo. Le client s’impatiente : « Mais qu’est ce qui se passe ? Vous avez un problème ? Vous êtes devenu muet ou quoi ? Pourquoi vous ne répondez pas, vous avez bien une langue ? » Tel le chien sur la plage arrière d’une voiture, je hoche la tête en guise de réponse. Il se tourne alors vers JBL pour comprendre la raison de mon silence. C’est mon responsable qui est en difficulté et à mon tour de jubiler. Je suis curieux de savoir comment Lerouge va se dépatouiller de cette situation. JBL sourit pour masquer son malaise.

Ebook gratuit : Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés pdf

Il rassure son interlocuteur sur mon état de santé et tente de l’entraîner vers une autre voie. Mais le client ne l’entend pas de cette oreille : « C’est comme votre collaborateur de la dernière fois. Ma parole, ils sont tous muets chez vous ! » Lerouge est acculé dans les cordes. Mais je suis surpris par son aplomb : quelque chose me dit que ça ne doit pas être la première fois qu’il est confronté à ce genre de situation. Au même moment, on frappe à la porte et on demande JBL. Sauvé par le gong ! Il sort sans demander son reste et me laisse seul avec notre hôte. « Bon, vous allez retrouver votre langue ? » Encore une fois, c’est avec la tête que je lui réponds. « Je vous en prie. Arrêtez ce petit jeu. Pas avec moi ! » Je décide alors de me libérer de mon costume de Bernardo, et nous échangeons pendant une dizaine de minutes autour d’un café. Le client commence par m’expliquer combien il désapprouve la « technique » employée par MSS, puis nous discutons cinéma. Cet intermède passe trop vite. Le téléphone sonne : on l’informe que JBL revient. Je redeviens muet et la réunion commence.


Télécharger Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés epub gratuit

Je note tout ce qui se dit. Je noircis des pages, comme un robot. La conversation est truffée d’abréviations, de termes techniques, de références à des services, des personnes, des versions de documents. Je ne comprends rien à ce que j’entends, mais j’écris ! Ce qui me rassure, c’est que le client semble également un peu perdu. Mais JBL poursuit comme si tout ce qu’il disait était l’évidence même. Cela dure près d’une heure. J’ai des crampes dans la main, je vais exploser, je n’en peux plus ! Mon allié fait alors remarquer à mon responsable que je débarque à peine et qu’il serait peut-être souhaitable d’y aller un peu plus lentement. Voyant que ses paroles ne calment pas la verve de Lerouge, il lui demande de lui faire un résumé de ce qui vient de se dire. Lui, c’est vraiment mon pote ! Lerouge me lance un regard noir. Il comprend qu’il vient de se faire prendre à son propre piège. À vouloir me rendre la tâche impossible, le voilà à présent contraint de faire mon travail – le résumé de la séance ! Au bout du compte, la synthèse tient en une dizaine de points.

Tout ça pour ça ! La réunion touche à sa fin. Nous saluons notre interlocuteur puis prenons congé. De l’ascenseur à la sortie du building, Lerouge ne m’adresse pas un mot, pas un regard. Il monte dans sa voiture, je reprends mon métro. Sur le trajet, j’en profite pour souffler un peu. Je sais que ma synthèse est faite mais quelque chose me dit que le retour au siège risque d’être mouvementé. À peine arrivé, je croise un collègue dans les couloirs. Il me chuchote : « Alors, comment s’est passée la réunion avec JBL ? Il ne t’a pas trop pourri ? » Je rigole. Il commence à imiter un muet qui parlerait en langage des signes, pendant que je dessine, avec mon doigt, la lettre Z « qui veut dire Zorro ». On se détend comme on peut. Il rajoute : « Moi, au début je n’avais même pas le droit de m’asseoir. Je devais rester debout pour prendre des notes ! » Ah, que c’est bon d’entendre quelqu’un qui dit enfin ce qu’il pense !


Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés telecharger ebook gratuit 

Avant de nous séparer, je l’entends marmonner : « Quand je quitterai cette putain de boîte, je le ferai souffler dans le ballon ce poivrot… jusqu’à ce qu’il explose ! » Même à voix basse, ça a le mérite d’être clair : je ne suis pas sûr que lui et JBL partent ensemble pour les prochaines vacances ! Je rejoins mon bureau et me remets au travail en attendant d’être convoqué par ma hiérarchie. L’épisode avec le client n’a finalement pas les conséquences que j’imaginais. Je vois bien que JBL est furax mais Tuco relativise. Alors que je pensais vivre mes dernières heures chez MSS, le directeur ne me gratifie d’aucune invective, juste du mépris. En réalité, ils sont déjà sur un autre cas et celui-là a l’air de bien les amuser. Lerouge et Tuco ont mis au point un petit jeu qui s’apparente à du ping-pong. Dans le rôle de la balle : un salarié.


Telecharger epub gratuit Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés pdf

Dès le matin, Tuco convoque sa proie. N’importe quel prétexte est bon pour lui en envoyer plein la figure. Mettant le doigt sur une « flagrante incompétence » à corriger, il lui donne un nombre incalculable de travaux à réaliser. Rentre alors dans le jeu JBL qui, parallèlement, appelle cette même victime pour lui assigner d’autres tâches. Le salarié se retrouve à devoir rendre des comptes à deux supérieurs différents. Et puisqu’à chaque nouvelle tâche, chez MSS, la règle est de réaliser une organisation et de la faire valider, il se transforme en petite balle blanche, passant de l’un à l’autre, en se prenant un smash derrière les oreilles à chaque fois. Bien sûr, Tuco et JBL s’appellent pour se tenir informés. Ils se marrent. C’est à celui qui va lui balancer le plus de saloperies ou le faire craquer en premier, et, à ce jeu-là, les deux compères sont de vrais sportifs de haut niveau. Étant installé cette semaine dans le bureau de JBL – je sais, j’ai beaucoup de chance –, je constate avec quelle jouissance il joue sa partie de ping-pong avec Tuco.

c’est Didier Blondin ; l’autre, de tout ce qui relève de l’opérationnel, c’est Guy-Pierre Tuco. Je ne suis pas certain qu’ils s’apprécient, mais je ne pense pas qu’ils se haïssent non plus. Ils ont chacun un bureau mais passent le plus clair de leur temps dans celui de la patronne. Le trio se forme aussi souvent que possible : les repas, les réunions, les entretiens, tout se fait à trois. Il se dit même en interne qu’ils partiraient en vacances ensemble. Une rumeur qui ne m’étonnerait pas, tant ils semblent inséparables. Didier Blondin est l’un des plus anciens de la société : vingt-cinq ans de maison. Un grand gaillard que le temps s’est chargé de modeler. Il n’a de cesse de répéter aux nouveaux arrivants qu’il a commencé tout en bas de l’échelle – en qualité d’employé polyvalent – et que c’est grâce à Marie-Sophie Sentenza qu’il a pu gravir les échelons un à un. S’il est aujourd’hui administrateur de la société, il est évident que son passé ne l’a jamais vraiment quitté.

Au-delà de ses fonctions de secrétaire général, il est sur le pont à la moindre sollicitation patronale : changer une ampoule, faire des courses, accompagner la boss chez le médecin, emmener le chien ou les chats chez le vétérinaire. Cet homme à tout faire est corvéable à merci, ce qui ne semble pas le déranger outre mesure. Un jour, alors que je suis dans le bureau présidentiel, Mme Sentenza appuie sur une touche de son téléphone et dit sèchement : « J’ai soif ! » Sans attendre la moindre réponse, elle raccroche et nous reprenons notre conversation. Moins de deux minutes s’écoulent avant que Didier Blondin n’arrive avec un verre d’eau posé sur un plateau. Si ça, ce n’est pas de la réactivité ! Malgré tout ce que j’ai déjà vu ici, cette scène me surprend et je devine toute l’emprise que peut exercer Marie-Sophie Sentenza sur ses sujets. De prime abord, Guy-Pierre Tuco paraît plus détaché, moins dévoué à l’impératrice. Une apparence trompeuse. Ce quinquagénaire a environ vingt ans de boîte. Il parle bien, et il le sait. D’ailleurs, il se plaît à utiliser des mots savants lorsqu’il s’adresse à ses équipes. Je ne l’ai jamais vu en désaccord avec la patronne. Il est même le préposé officiel quand il s’agit d’appuyer ses thèses.

Elle contrôle tout et ne tolère pas que quelque chose puisse lui échapper. Pour cela, elle a instauré une procédure stricte pour chacune des tâches à réaliser. Ici, toute initiative est tuée dans l’œuf. Impossible de sortir des clous : « Y’en a qu’ont essayé, ils ont eu des problèmes ! » Je constate également que ses talents d’actrice ne font plus aucun doute : en un quart de seconde, elle passe d’un éclat de rire à une colère noire, avant de revenir aussi rapidement à une grande douceur. Difficile de se fier à son humeur ! D’une façon générale, elle recherche le conflit, l’affrontement en permanence. Avec son personnel, c’est flagrant – pas un seul jour ne se passe sans en avoir une preuve concrète –, mais c’est aussi le cas avec ses fournisseurs, et plus étonnant encore, avec ses clients. Quel que soit l’interlocuteur, pour elle il est un adversaire ! Combien de fois me répète-t-elle « Vous n’obtiendrez rien en étant gentil avec les gens » ! Sachant que je ne partage pas cette philosophie, elle tentera à plusieurs reprises de m’y faire adhérer malgré moi.

Mon téléphone sonne : « Venez me voir », dit-elle en raccrochant aussitôt. J’arrive dans son bureau. Sarani, la femme de ménage, est en train de se faire sérieusement sermonner. Immédiatement, la présidente s’adresse à moi : « Vous voyez cette nana, c’est une nulle. Elle est incapable de faire ce que je lui demande. » Je ne vois pas où elle veut en venir. Je ne réponds pas et attends la suite. « Vous allez la prendre dans votre bureau et l’engueuler, c’est clair ? » Je tente de connaître le fond de l’histoire, ne serait-ce que pour trouver des arguments au moment où je serai confronté, seul, à l’employée terrorisée, mais Mme Sentenza m’ordonne de sortir avec cette « bonne à rien », en insistant sur le fait qu’il me faut l’« engueuler », sans autres explications. Il faudra m’en contenter. Voilà des mois que je vois Sarani s’affairer dans les locaux de la société et, pour la fonction qui est la sienne.

Telecharger ebook gratuit Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés pdf

Nous ressentons tous deux un grand malaise vis à vis de ce qui se passe chez MSS. Mais nous continuons notre route. Au moins le fait d’en parler nous permet-il de ne pas garder « le crabe » au fond de nous. Outre ces déjeuners, mon quotidien est également « agrémenté » d’une réunion mensuelle à laquelle il est vivement conseillé d’assister. Tous les premiers jeudis du mois – tant que ce n’est pas le premier samedi ! –, les employés sont invités à se retrouver pour échanger et partager avec le management et les collègues : une séance bourrée de bonnes intentions ! En pratique, ces rendez-vous réguliers n’ont rien de constructif. Jauger le niveau d’imprégnation des concepts de Sentenza dans la tête du personnel de la boîte, telle est leur unique finalité. En y allant, j’ai l’impression d’assister à un spectacle de ventriloque.

J’y découvre une nouvelle catégorie de collaborateurs – le mot est faible ! –, présentés par Tuco comme l’élite des élites, the cream of the cream[17]! Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose retient l’admiration que je devrais porter à la fine fleur de MSS. Au regard du portrait dressé par Tuco, il faudrait sans doute que je les envie ; en fait, je les plains. Allez, que le spectacle commence ! Tout le monde est là, bloc-notes à la main et stylo dans les starting-blocks. Guy-Pierre Tuco dans sa forme la plus théâtrale introduit la séance puis demande à chacun de définir le mot organisation : « Bon, qui veut commencer ? Personne ? » À ce moment précis, tout le monde vérifie l’état de son matériel, ou cherche quelque chose dans son sac. Aucune tête ne se dresse devant le directeur, même les plus grosses de la boîte. M. Tuco tranche : « O.K., on va commencer par les rookies ! » Et merde… Étant arrivé le dernier, les regards se braquent sur moi. Bingo, c’est bibi qui s’y colle. On me demande de me lever pour que toute la classe puisse m’entendre.

miration que je devrais porter à la fine fleur de MSS. Au regard du portrait dressé par Tuco, il faudrait sans doute que je les envie ; en fait, je les plains. Allez, que le spectacle commence ! Tout le monde est là, bloc-notes à la main et stylo dans les starting-blocks. Guy-Pierre Tuco dans sa forme la plus théâtrale introduit la séance puis demande à chacun de définir le mot organisation : « Bon, qui veut commencer ? Personne ? » À ce moment précis, tout le monde vérifie l’état de son matériel, ou cherche quelque chose dans son sac. Aucune tête ne se dresse devant le directeur, même les plus grosses de la boîte. M. Tuco tranche : « O.K., on va commencer par les rookies ! » Et merde… Étant arrivé le dernier, les regards se braquent sur moi. Bingo, c’est bibi qui s’y colle. On me demande de me lever pour que toute la classe puisse m’entendre. Je me lance : « Une organisation, c’est le fait d’expliquer une multitude d’actions à réaliser. » Sans attendre mon reste, je me rassois. Une partie de la salle se met à rire.

Telecharger Les 500 exercices de grammaire b2 pdf livre avec corrigés intégrés pdf epub gratuit

Je cherche ce qui, dans ma définition, s’apparente à une blague, mais Tuco donne déjà la parole à un autre bleu qui, lui aussi, déclenche les sarcasmes de l’auditoire. Au fur et à mesure des interventions de chacun, les choses s’éclaircissent peu à peu. En fait, le sens du mot organisation dans le langage courant n’a rien à voir avec celui qui est admis chez MSS. Et on attend de nous que l’on formule bien gentiment la nouvelle définition. L’ancienne signification doit être bannie, elle n’a plus lieu d’être. Elle fait même partie d’un vocabulaire qu’il est strictement interdit d’utiliser dans la boîte. Décidément, je commence à croire que 1984 est le livre de chevet de la direction : dans son roman, George Orwell fait référence à la « novlangue », la langue officielle d’Océania[18], qui a pour grand principe de limiter à son strict minimum le nombre de mots utilisés.

Si je me souviens bien, le but de ce diktat est de contrôler la pensée des individus et empêcher l’expression d’idées allant contre le pouvoir en place. À croire que George Orwell aurait donné des idées à MSS. C’est maintenant aux anciens de parler ! Les conneries qu’ils déblatèrent sont à peu près les mêmes, à la différence majeure que cette fois l’argumentaire s’appuie sur des règles maison. Ils récitent leur poésie et définissent une organisation tel que le règlement de MSS les y autorise. Chez eux, une organisation renvoie irrémédiablement à d’autres mots – ceux figurant dans le lexique interne : un « état », un « quoi », une « date », une « contrainte », eux-mêmes définis par d’autres termes – « liste de tâches », « conditions », « qui fait quoi », « objectif »… C’est un peu les poupées russes de la langue française ! À chaque intervention, les notions sont exactement les mêmes ; de vrais petits robots ! Et il est important de faire attention à ce que l’on dit parce que le voisin ne manquera pas de vous le faire remarquer quand il définira à son tour le mot demandé. L’explication devient tellement longue que j’en oublie presque ce que l’on devait éclaircir à l’origine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire