dimanche 4 novembre 2018

Telecharger La bourse pour les nuls pdf

Telecharger La bourse pour les nuls pdf


À ces mots, elle jeta le verre directement vers la grille contre laquelle il se brisa et le vin disparut aussitôt avec l’eau de pluie. – Videz une bouteille de soda dans un océan, et vous obtiendrez le même résultat, dit-elle. Elle aura été, elle sera encore d’une certaine manière, mais il sera impossible d’en retrouver l’ensemble, même en sondant toutes les mers du globe. À notre mort, nous cessons d’être ce concentré précis, et l’ensemble de nos composants se brassent avec le reste, nous ne sommes plus un individu, mais un tout. Rien ne se perd, toutefois nos pensées, notre conscience, tout ça n’est plus aggloméré pour former un être humain, mais dilué dans l’infini.

Fini la personnalité unique, c’est une mort de l’âme, mais elle contribue, de par ces énergies qu’elle dissipe, à nourrir le monde. – Alors ces gens qui affirment avoir senti la présence d’un être décédé, cher à leur cœur, dans un lieu particulier, tout ça ce sont des conneries ? demanda Tom. – Pas nécessairement. Nous nous désagrégeons à notre mort, mais il peut arriver, et je suppose que c’est extrêmement rare, qu’une infime parcelle de cette énergie se dépose d’une manière ou d’une autre sur un point précis et c’est cela qu’il est possible de ressentir dans des circonstances particulières. De la même manière que les impressions de « déjà-vu » ne seraient qu’une captation momentanée d’un effluve rémanent par notre cortex reptilien.

Télécharger le livre pdf en ligne gratuit La bourse pour les nuls

– En gros, nos antennes primitives qui captent un fragment pas encore complètement décomposé du souvenir d’une autre personne, détailla Roy le regard dans le vague. – Et les fantômes dans tout ça ? interrogea Olivia. Martha tira sur la baie vitrée pour la refermer. – Ils sont des êtres dont la membrane ne s’est pas déchirée à leur mort. La coquille physique s’est brisée, mais leur énergie ne se répand pas dans le cosmos. Elle flotte, elle erre, désemparée, sans plus aucun repère, dans une sorte d’éther invisible à nos sens de mortels.

Pourquoi ça leur arrive ? Il y a une raison à cela ? – Nous pensons que c’est essentiellement lié à une très forte émotion coercitive, telle que la peur, la souffrance ou la rage. Les émotions créeraient un champ de force si puissant, une telle pression autour de l’être, que cela maintiendrait l’énergie concentrée autour de son noyau et empêcherait sa dissolution. Quoi qu’il en soit, cela expliquerait que ces « fantômes » soient pour la plupart, disons, agressifs, ou en tout cas habités d’une lourde charge émotionnelle plutôt négative. Ils sont prisonniers d’un plan qui est parallèle au nôtre, mais auquel nos sens sont imperméables dans la majeure partie des cas, un peu comme deux personnes de chaque côté d’un miroir sans tain ; nous ne voyons que notre propre environnement, et eux, de l’autre côté, dans l’obscurité, nous voient également, mais séparés par une épaisse vitre. Nous appelons ces anomalies des Éco, Énergies Coercitives. Tom fit claquer sa langue contre son palais. – Vous voulez dire qu’il y a peut-être des fantômes, là, avec nous dans la cuisine, à cet instant précis, et que nous l’ignorons. – Il y a bien des milliards d’atomes, de photons, des acariens, des bactéries, des ondes sonores ou autres, ainsi que des champs magnétiques et des phéromones dans cette pièce, et nous ne les voyons pas, tous sont invisibles et pourtant pouvez-vous nier qu’ils existent ?.

Télécharger La bourse pour les nuls Livre PDF

Il n’existe pas un moyen de forcer le passage à travers ce miroir sans tain ? Martha la fixa de ses prunelles flamboyantes. – Si, en de rares occasions, il peut y avoir une passerelle, probablement liée à un lieu, à son histoire qui l’a imprégné d’une énergie particulière, ou à des êtres dont le bouillonnement énergétique était atypique au point d’éclabousser leur environnement. C’est exceptionnel, mais c’est plausible. – Notre maison serait un de ces lieux, n’est-ce pas ? Martha se frotta les mains et hocha la tête lentement. – C’est possible. Et d’après votre récit, il se pourrait que ce soit non seulement un lieu de transition entre nos deux plans mais également un endroit qui a capturé ou attiré à lui l’une de ces Éco. – Jenifael Achak, compléta Olivia tout bas. Tom écarquilla les yeux, il avait du mal à assimiler toutes ces informations, ces hypothèses, et il l’exprima. – Je ne comprends pas le lien entre ces paquets d’énergies et le discours que vous m’avez tenu lorsque nous nous sommes rencontrés.

– Permettez-moi d’en résumer l’essence pour votre femme, dit Martha. La base est simple : si énormément de personnes croient très fort en un concept pendant très longtemps, alors celui-ci finit par exister. – Donc si nous croyons tous en Jenifael, nous la faisons venir ? s’étonna Tom. – Non, répondit Martha fermement, il faudrait beaucoup plus de monde et de temps pour espérer canaliser assez de force, ce n’est absolument pas le cas ici. Par contre, on peut considérer que nos fois ont tissé au fil des siècles un gigantesque filet dans lequel les Éco se prennent, voilà le lien. Parce qu’elles y ont cru elles-mêmes ou parce qu’elles ont baigné dans cette culture. – Le filet, c’est la religion ?.

La bourse pour les nuls pdf telecharger

La plupart du temps. Et son corollaire de forces en présence. Dont le diable. Tom s’agita brusquement. – Oh, vous y allez un peu fort. Maintenant ce serait le diable qui est parmi nous ? – Ce n’est pas ce que j’ai dit. Mais lorsque Jenifael Achak est morte, la foi autour d’elle était oppressante, et il se peut que son Éco se soit réfugiée autour de convictions que nous déterminerions comme étant maléfiques. Non seulement son Éco ne s’est pas dispersée dans le cosmos à cause de ses souffrances et de sa rage, mais il se pourrait qu’elle se soit rassurée par la suite en s’abritant dans une sorte de fonction, celle qu’on attendait d’elle, un bain malveillant qui donnerait une sorte de sens à ce qu’elle est désormais. C’est ce qui explique que des exorcismes catholiques, par exemple, puissent être efficaces dans certains cas.

L’Éco s’abrite dans un schéma de pensée que nos fois ont construit, et elle peut en être repoussée, parfois jusqu’à rompre sa membrane et la dissoudre, en utilisant cette même foi. C’est au cas par cas, il faut savoir ce qu’on a en face de nous pour définir la stratégie. Tom soupira. – Vous savez tout ça comment ? Il y a des livres sur le sujet ? – Nous sommes plusieurs de par le monde à chercher en ce sens, monsieur Spencer. Notre profession attire assurément quatre-vingt-quinze pour cent d’amateurs, d’escrocs, de curieux sans talent, mais il existe une poignée de médiums qui sont sincères, méthodiques et parfois coordonnés. Libre à vous de ne pas croire en nos travaux. – Moi je vous crois, lâcha Olivia presque malgré elle. Elle se leva et commença à tourner en rond entre la table et le plan de travail au bout de la cuisine, une main tapotant nerveusement sa bouche, l’air songeuse.

Lire La bourse pour les nuls en ligne 

Lorsque la famille Blaine a explosé, j’ai craint le pire, mais sans pouvoir le prouver. C’est pourquoi j’ai demandé à Roy d’incendier la bâtisse. Et plus rien pendant des décennies. – Miranda Blaine s’est tuée aujourd’hui, rappela Olivia d’une voix blanche. – En effet, et pardon de me montrer si cruelle mais cela peut tout aussi bien être la conséquence de votre visite qui a fait rejaillir des souvenirs intolérables pour elle. Nous ignorons toutefois leur nature, surnaturelle ou pas. Jamais Jenifael Achak n’a, à ma connaissance, prouvé qu’elle existait encore sous ce toit. À vous entendre, cela vient de changer : l’Éco qui est enfermée entre ces murs et dont je devinais la présence a été libérée récemment et cette fois cela semble incontestable.

Mais pourquoi maintenant ? – Est-ce que les rénovations conduites par les Taningham pourraient en être la cause ? proposa Tom. – Je ne vois pas en quoi cela aurait pu avoir un impact, pas plus que l’incendie précédent… – Ils ont vendu en urgence dès la fin des travaux, informa Olivia, peut-être parce qu’ils ont eu la peur de leur vie. C’est peut-être eux qui ont causé son apparition. – Bill faisait faillite, corrigea Tom. Là encore, tout a une explication rationnelle si on s’applique à la trouver. Et puis Bill n’a jamais été mystérieux, il aimait cette maison, ça se sentait, il nous a invités à y aller autant de fois que nous le souhaitions avant de signer la vente, s’il avait voulu s’en débarrasser en cachant un vil secret, il n’aurait pas été si décontracté.

Télécharger le livre La bourse pour les nuls pdf

Les gouttes coulaient sur son visage impassible, trempaient ses vêtements jusqu’à rendre leur contact désagréable, collants et froids sur la peau, mais il n’en avait cure. Le feu qui brûlait en lui compensait bien largement ces désagréments passagers. Un feu dont le combustible ne manquait pas, et dont l’essence même était d’une pureté telle qu’elle le tiendrait ainsi aussi longtemps qu’il faudrait. Ardent et nourri sans relâche. L’humiliation que Derek Cox avait éprouvée n’était pas ce qui le motivait au-delà de toute mesure, non, c’était un sentiment bien plus dangereux encore. La peur. Cette salope d’Olivia Spencer-machin-chose lui avait flanqué une trouille comme il en avait rarement connu dans son existence. Et pourtant, Derek estimait qu’il avait déjà bien bourlingué pour un homme de moins de vingt ans. Des moments de flippe, il en avait affronté, et pas qu’une fois.

Il fallait connaître sa famille pour imaginer ce qu’un gamin comme lui avait pu endurer. À une époque lointaine, le simple pas irrégulier de son père dans l’escalier, la manière dont son poids faisait grincer les marches à cause de son mauvais genou, provoquait des tremblements chez le petit Derek Cox, et si une fois parvenu sur le palier il l’entendait, non pas s’effacer progressivement dans le tapis à froufrous du couloir de la chambre des parents, mais au contraire se rapprocher vers lui, alors ce simple son pouvait le faire se pisser dessus, parce qu’il savait ce qui allait suivre. Ces peurs-là, Derek les avait affrontées. Il avait grandi avec, jusqu’à les maîtriser, puis s’était rebellé pour les transformer en haine, et finalement en violence.

Telecharger La bourse pour les nuls en pdf

Provoquer un inconnu dans la rue et assumer son regard noir jusqu’aux coups, là encore, il en fallait de l’aplomb pour dépasser les premières hésitations et contrôler ses nerfs. Non, la peur, Derek y était habitué. Mais celle qu’il avait ressentie ce soir-là, à la sortie de son boulot, n’était pas comme les autres. Elle était viscérale. Cette salope l’avait surpris, elle l’avait impressionné avant de lui broyer les couilles avec sa cloueuse pneumatique. KLANG ! Et pendant un instant, il s’était cru privé de sa bite et des deux marmites à jus en dessous. Derek s’était vu devenir un moins-que-rien. Un homme sans une bonne paire, sans sa matraque pour impressionner les filles, sans aucune motivation pour se lever le matin, sans plus aucun avenir.

Parce qu’il se l’était demandé, même fugitivement, tandis qu’elle lui écrasait les parties : à quoi sert un mec s’il n’a plus son matos ? Toute l’existence d’un gars tournait autour de ça, pas vrai ? Vivre pour se projeter avec une fille. Vivre pour séduire. Vivre pour renifler de la chatte. Vivre pour baiser. Que lui restait-il s’il n’avait plus ça ? Quelle autorité pouvait espérer un homme s’il n’avait plus rien entre les guibolles ? Aucune. Pas de couilles, pas de but, pas de courage, pas de respect, pas de place dans la société. Derek était un mâle alpha, il le savait, et un alpha sans bite n’était plus bon à rien sinon à se faire humilier et rejeter par la meute. Derek ne l’aurait pas supporté.

Telecharger le fichier La bourse pour les nuls pdf

Nouvelle sueur froide. Terreur de tout perdre. Mais non, elle avait visé juste à côté, cette fois en tout cas… Et tout ça pour quoi ? Parce qu’il avait mis sa main dans la culotte de Gemma Duff ? Cette coincée, raide comme un piquet pendant qu’il la doigtait ? Autant essayer de faire jouir un Mr Freeze ! Lui tomber dessus pour ça, il n’en revenait pas. Gemma n’avait qu’à le repousser si elle n’était pas d’accord… Elle n’était pas près de le revoir, celle-là ! Non seulement il ne pouvait pas pardonner son geste à Olivia Spencer, mais en plus elle l’avait fait devant Gemma. Heureusement, cette petite conne n’avait rien répété à personne, semblait-il, et c’était la raison pour laquelle il ne lui avait pas encore donné une bonne leçon.

Tant qu’elle garderait la bouche bien fermée, elle aurait sa chance. Et tant qu’il n’aurait pas délivré son message à Olivia Spencer. C’était elle en premier qui devait recevoir sa punition. Derek ne comptait pas passer l’éponge. Il avait pourtant hésité les premiers jours. Il ne s’agissait plus de s’en prendre à une ado débile de son lycée, mais bien à une adulte, avec sa famille derrière. À bien y réfléchir, Derek s’en moquait. Même ses grands airs ne l’inquiétaient pas. Il savait qu’il faudrait juste bien la prendre, lui tomber dessus au moment où elle s’y attendrait le moins, pour la surprendre à son tour. Et là il aurait sa vengeance. Il ressassait tout ce qu’il pourrait lui faire, et il devait bien reconnaître qu’il ne le savait toujours pas. Un gros coup de pression, jusqu’à ce qu’elle panique, qu’elle fonde en larmes, pour commencer. Aurait-il envie d’aller plus loin ? Qu’est-ce que ça signifiait aller plus loin ?

Telecharger pdf La bourse pour les nuls 

Derek n’était pas sûr de le faire. D’un côté, il y avait quelque chose d’excitant chez cette grande blonde bien gaulée, prendre le dessus sur une MILF, c’était un bel exploit… et en même temps, il réalisait que cette fois, c’était aller très loin. On parlait d’un viol, là, tout de même. Passé les élans ponctuels de rage, il devait bien avouer que c’était un peu excessif. Non seulement il ignorait s’il serait capable de ça, mais en plus il savait que ce serait beaucoup d’emmerdes. Il faudrait lui flanquer une bonne raclée pour qu’elle la ferme. Et Derek n’était pas totalement serein. Elle ne ressemblait pas aux filles dont il avait l’habitude, impressionnables et manipulables. Celle-ci pourrait lui donner du fil à retordre.

Telecharger La bourse pour les nuls  pdf ebook

Elle serait capable de porter plainte, et sur un truc aussi osé, même le père de Jamie ne pourrait probablement rien faire auprès du chef Warden pour enterrer l’affaire. Ou peut-être que le mari s’en mêlerait. Ça c’était ce qui dérangeait le moins Derek. Il l’avait vu cet abruti, pas du tout sportif, il doutait qu’il lève les yeux si Derek le fixait en menaçant de lui péter les dents. Quant à mettre une cagoule pour ne pas se faire prendre, ça ne lui convenait pas du tout. C’était tout le contraire de ce qui le motivait : il voulait qu’elle sache qui il était et qu’elle avait merdé en s’attaquant à lui. Il voulait qu’à chaque fois qu’ils se croiseraient dans la rue, et à Mahingan Falls cela se produisait souvent dans une vie, elle baisse le regard et ait peur de lui. C’était le prix à payer pour l’avoir ainsi menacé, lui et ses couilles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire