vendredi 19 octobre 2018

Extrait 2 : Télécharger Frédérique Hespel – A l’aube de ma nouvelle vie PDF en ligne gratuit



Télécharger le fichier Frédérique Hespel – A l’aube de ma nouvelle vie pdf

Après mes deux pintes et une assiette de grub, je sentis la fatigue m’envahir. Les cours ne commençaient que dans deux jours, mais j’avais envie de rentrer et de me retrouver seule dans ma petite chambre douillette, pour pouvoir enfin profiter de cette baignoire magistrale qui m’avait tendu les bras quelques heures plus tôt, hélas sans succès.

Télécharger le fichier Frédérique Hespel – A l’aube de ma nouvelle vie epub


Télécharger Destin français PDF en ligne gratuit

Téléchager Dialectique éristique Pdf ebook en ligne


Je décidai de m’échapper seule. Le An Púcán étant à deux rues de mon nouveau lieu d’habitation, je ne risquais pas de me perdre. Bien que nous fussions début juillet, le froid me saisit à peine avais-je mis un pied dehors. À cette époque de l’année, j’avais l’habitude de me promener en paréo plutôt qu’en gros pull, mais cela n’était pas non plus pour me déplaire. Tout ce qui pouvait m’éloigner de ma routine, et accessoirement de Martin, était le bienvenu. En revanche, j’avais totalement sous-estimé le pouvoir de l’alcool, qui plus est dans mon état actuel, qui prit rapidement le contrôle de mon corps et de mes émotions. Mais ce soir, contrairement aux précédents, je me sentais d’humeur légère et surtout, j’avais une énorme envie de reprendre mon appareil photo ! Cela ne m’était pas arrivé depuis que Martin était entré dans ma vie. Je m’étais mise à son service par amour mais aussi, j’en prenais conscience à ce moment précis, par manque de confiance en moi. Face à son immense talent, je me sentais illégitime.

Frédérique Hespel – A l’aube de ma nouvelle vie ebook gratuit

Mon cœur se mit à battre la chamade et cette étrange impression de braver les interdits, en restant là à l’épier, serpentait à l’intérieur de mon être. Soudain, un désir profond s’empara de moi. Je voulais le photographier, je désirais plus que tout capter son essence, sa beauté, son âme. Saisir cette personnalité étrange et si déroutante pour tenter de la comprendre. Tout le monde au sein de cette maison s’occupait de lui avec tellement de prévenance et de bienveillance. Et le plus déroutant restait que chacun agissait comme si j’étais au courant de la situation. Mais mon éducation m’empêchait de demander la raison de ce traitement particulier. Même si, à vrai dire, j’avais l’impression que Léo n’avait besoin de personne et encore moins de moi.

Télécharger le fichier Frédérique Hespel – A l’aube de ma nouvelle vie ebook gratuit

En revanche, pour être honnête, son physique au pouvoir magnétique me donnait des ailes artistiques. Je m’emparai rapidement de mon reflex, passai la sangle autour de mon cou dans un geste tellement de fois répété – et si bon à retrouver –, puis je fis tourner doucement la poignée et entrebâillai discrètement la fenêtre, juste assez pour y glisser mon objectif. Une excitation diffuse me parcourut. Retrouver le contact du zoom, du déclencheur, entendre le son du mode rafale, vérifier d’un coup d’œil expert la prise de vue et sentir mon cœur se gonfler d’un bien-être familier. Ces sensations oubliées reprenaient leurs droits et un déferlement de bonheur s’abattit sur tout mon être.

Frédérique Hespel – A l’aube de ma nouvelle vie en ligne

Léo et moi marchions côte à côte, d’un pas régulier et tranquille dans l’air frais et vivifiant de l’aube irlandaise. Cette promenade silencieuse aux lueurs du jour avait un réel effet apaisant. Pour la première fois depuis bien longtemps, je constatai la disparition de ce poids accablant et douloureux sur mon plexus solaire. Je parvenais presque à respirer sans sentir mon cœur sur le point de se déchirer à chaque expiration.

Télécharger le fichier Frédérique Hespel – A l’aube de ma nouvelle vie en ligne

Je leur avais tout offert sur un plateau doré. Je n’aurais pas pu faire autrement de toute façon… Mais cette décision, remplie d’un amour profond et sincère pour lui et d’une affection toute particulière pour elle, m’avait fait chavirer dans un rôle inconnu jusqu’alors. Celui de la femme laissée sur le côté de la route. Mais aussi celui de la femme qui assume sa vie et ses choix au plus haut point, quitte à faire des sacrifices importants. Bien évidemment, j’avais pris cette décision seule et parfaitement consciente des conséquences éprouvantes qui en découleraient. Bien évidemment… Mais une chose était sûre à présent : j’avais clairement surestimé ma force.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire